AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio

Note moyenne 3.56 /5 (sur 35 notes)

Nationalité : France
Biographie :

Claire Gondor est née un jour de Fête des Mères, elle a grandi en Bourgogne dans les années 80 et a ainsi survécu à la mode de la banane, des fuseaux à paillettes et du bandana. Elle vit aujourd’hui dans un département de terres et d’eau où les splendides levers de soleil l’aident à oublier les hérésies vestimentaires de sa jeunesse. Elle aurait été aperçue à de nombreuses reprises dans des médiathèques, des librairies, des salons du livre ou encore, appareil photo à la main, en train d’immortaliser la beauté du réel et les reflets des lumières dans les rues.

Le Cœur à l’aiguille est son premier roman.

Source : http://www.buchetchastel.fr
Ajouter des informations
Bibliographie de Claire Gondor   (1)Voir plus

étiquettes

Citations et extraits (10) Ajouter une citation
hcdahlem   22 juin 2017
Le coeur à l'aiguille de Claire Gondor
Elle n'avait jamais imaginé qu'un parfum pût l'émouvoir à ce point, qu'il pût l'appeler tout entière, la mettre en mouvement, faire tressaillir son ventre. Son odeur comme un coup de sifflet la convoquant-sur-le-champ. Elle aurait pu passer des heures à le respirer ainsi, muette, le souffle court, les reins noués, jusqu'à sentir en elle quelque chose s'élargir, un instinct prendre forme, une faim brutale, carnassière, sans bride montrer soudain les crocs. Son odeur singulière, sa signature, attisait chez Leïla le sauvage. (p. 48)
Commenter  J’apprécie          70
mireille.lefustec   04 juin 2017
Le coeur à l'aiguille de Claire Gondor
L'absence enjolivait le souvenir pâlissant de leur terre natale.
Commenter  J’apprécie          60
gambadou   08 juin 2017
Le coeur à l'aiguille de Claire Gondor
"C'était toujours le même rituel : elle s'imprégnait d'abord de la lettre de Dan, la lisait lentement une fois, puis une autre fois encore. Chaque mot comptait, chaque signe ; elle fermait les yeux, se laissait emporter par le rythme des phrases , tantôt heurté et tantôt lisse, par leurs sonorités, leur apparente rudesse - tous ces sons qui en bouche avaient la rondeur d'un cocon rassurant, un abri tout chaud, ces mots qui chuchotés luisaient dans la douceur même des premières confidences devenaient aux confins de la rêverie des façades hérissées de herses, des territoires étranges, inconnus, voire hostiles, un pays merveilleux où dans les grottes se tapissent des dragons édentés et des chevaliers stupides. Tout cela tourbillonnait un moment de sa tête, c'était un ballet de mots et de sons, de syllabes qui finissaient par s'entrechoquer et s'amalgamer sans logique. Le sens n'importait plus. "
Commenter  J’apprécie          20
mireille.lefustec   04 juin 2017
Le coeur à l'aiguille de Claire Gondor
Le passé était un gouffre qui l'aspirait, un leurre qui la détournait de l'instant.
Commenter  J’apprécie          40
Claire Gondor
LoretteIpsum   15 mai 2017
Claire Gondor
Alors elle l'a préparée, jour et nuit, sa robe de mariage, avec ses mots à lui, et si elle le pouvait, elle les coudrait à même sa peau, elle se les tatouerait l'aiguille et au fil, sur les seins et sur les hanches, pour en sentir la morsure, pour ne jamais être distraite de lui.
Commenter  J’apprécie          20
LoretteIpsum   15 mai 2017
Le coeur à l'aiguille de Claire Gondor
Fil noir au chas de l'aiguille dans la main tatouée de Leïla; cinquante et unième lettre dans la main vierge, dans la main gauche de Leïla. Fil, noeud, dent, ciseaux. Les mêmes gestes tous les soirs, les mêmes mains et leurs aiguilles, et cette robe qui s'évase sur le mannequin du salon, et cette boîte qui se vide, soir après soir, dans le silence.
Commenter  J’apprécie          10
mireille.lefustec   04 juin 2017
Le coeur à l'aiguille de Claire Gondor
L'amour avec lui était un voyage, l'amour avec lui menait toujours ailleurs. Rien ne se passait comme prévu.
Commenter  J’apprécie          20
19chantal   28 mai 2017
Le coeur à l'aiguille de Claire Gondor
Oui, à chaque coup d'aiguille monte un souvenir, une odeur, une sensation de cette journée-là, de ce moment d'enfance passé avec Dan à la foire de printemps. A chaque pointe d'aiguille perforant le papier blanc, c'était l'image de Dan léchant ses joues poisseuses qui surgissait.
Commenter  J’apprécie          10
nilebeh   03 juillet 2017
Le coeur à l'aiguille de Claire Gondor
« Elle avait montré à sa nièce qu'elle n'était pas son chagrin, qu'elle ne lui était pas éternellement associée. Au-delà ou à côté, subsistait une part d'elle-même intacte, radieuse, une Leïla avide de fables et d'évasion. […] Tout passe, tout s'évapore. Les larmes aussi. »
Commenter  J’apprécie          10
mireille.lefustec   04 juin 2017
Le coeur à l'aiguille de Claire Gondor
Le sommeil de Leïla relevait du sacré, maudit celui qui le profanerait. Elle était intransigeante dur ce point.
Commenter  J’apprécie          10

Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox

Listes avec des livres de cet auteur


Quiz Voir plus

Et le désert disparaîtra

Qui est le personnage principal de l'histoire ?

Tewida
Samaa
Solas
Gwarn

19 questions
14 lecteurs ont répondu
Thème : Et le désert disparaîtra de Marie PavlenkoCréer un quiz sur cet auteur