AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Note moyenne 3.06 /5 (sur 61 notes)

Nationalité : Belgique
Né(e) à : Liège , le 12/06/1970
Biographie :

Claire Huynen est née à Liège le 12 juin 1970. Elle vit à Paris.

Elle est l’auteur d’« Une rencontre » paru chez : Le Cherche-Midi en avril 2000, de « Marie et le vin » paru chez : Le Cherche-Midi en mars 1998.


--------------------------------------------------------------------------------


Source : www.cherche-midi.com
Ajouter des informations
étiquettes
Videos et interviews (5) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de

Première partie de notre rencontre avec Claire Huynen pour la sortie de "A ma place" (Cherche Midi Editeur).


Citations et extraits (40) Voir plus Ajouter une citation
Bazart   16 août 2016
À ma place de Claire Huynen
" Je sais pourtant que notre amitié était hors normes. Dès son début. Elle n'était pas faite d'élans, d'embrassades, de fougue. Mais d'une sérénité tranquille. de l'évidence d'être ensemble et d'une confiance absolue. Immédiate".
Commenter  J’apprécie          130
kathy   09 avril 2011
Série grise de Claire Huynen
Chaque soir, le dîner terminé, je choisissais de rejoindre le salon. Parmi le caquetage qui se mêlait aux aboiements de la télévision, je venais y retrouver le seul tableau que j'ai eu la faiblesse de goûter à Mathusalem. Invariablement assise sur le même fauteuil, je retrouvais "la liseuse". Sa pose semblait la même. Pourtant les livres, serrés entre ses doigt, différaient. Et cet objet, à géométrie infinie, déterminait mille femmes. Dès le premier soir, j’avais aimé sa manière de lire. Avec une concentration pudique, une empathie attentive, elle semblait s’abstraire en une troublante danse avec les mots auxquels elle se mêlait. Parfois, aux langueurs de son regard, l’on devinait un tango. Ses yeux s’éclairaient et cheminaient, vite, de mots en mots, de ligne en ligne, s’alanguissaient un instant et, en une manière de pas arrière, reprenaient quelques lignes plus haut, remontaient le cours de la page. En d’autres moments, c’était une valse qu’elle abordait. Elle se laissait, captive, porter au rythme régulier des mots qui l’entreprenaient en danseur exercé. Elle fléchissait avec concentration et offrait à ses pages une reddition sans combat. J’aimais lorsqu’elle s’invitait à de fougueux cha-cha-cha. Souvent, elle souriait alors. Son regard furetait de mot en mot, facétieux et complice. Elle gambadait entre les pages, légère et insouciante. Ses doigts même s’agitaient imperceptiblement sur la reliure.



+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          70
kathy   10 avril 2012
Série grise de Claire Huynen
Je n'étais pas vieux à temps, c'est tout.
Commenter  J’apprécie          80
kathy   09 avril 2012
Série grise de Claire Huynen
Dans le parc, je repris peu à peu souffle. Des vieux formaient çà et là des taches informes. Partout, des corps frappés d'indécision aux articulations embarrassées. Un cimetière encore vif qui gigotait.
Commenter  J’apprécie          60
kathy   09 avril 2012
Série grise de Claire Huynen
Je suis arrivé à Mathusalem le lendemain de mon septantième anniversaire. (...) J'ai choisi Mathusalem pour son nom. Bien que je n'entretienne de fantasme de longévité, il m'a semblé que celui qui avait nommé ainsi une maison de retraite devait cultiver une manière d'idéalisme ou de cynisme, l'une et l'autre qualité qui ont l'heur de me réjouir. (...) Mathusalem correspondait parfaitement à l'idée que je me faisais d'un mouroir fleuri. Un leurre prétentieux qui se donne des airs de quiète résidence secondaire de la mort.
Commenter  J’apprécie          30
MissMymoo   16 juillet 2015
Nefertiti en bikini de Claire Huynen
Elle n'apprenait décidément rien. Non seulement elle n'aurait pas le choix, mais elle ne visiterait que trois tombes, dont une seule sur la liste. Et pour éviter les errements du troupeau, Osman conserverait les billets qui permettaient d'accéder aux sépultures. Jo renonça à contester. Elle n'avait pas envie d'écouter à nouveau ses stupides commandements de prudence, rappels de ponctualité et remparts aux errements.
Commenter  J’apprécie          30
gill   04 août 2017
Série grise de Claire Huynen
Je crois que la vieillesse arrive par les yeux, et qu'on vieillit plus vite à voir toujours des vieux !

(Victor Hugo)
Commenter  J’apprécie          41
kathy   09 avril 2012
Série grise de Claire Huynen
A ma table, la nouvelle de Karen Blixen - le "Dîner de Babette" - m'attendait comme un mets précieux. Mieux que chairs et liqueurs, les mots se donnaient en satiété. Cet arrogant menu me fit tant rêver qu'aujourd'hui encore, condamné au boeuf bouilli et aux carottes râpées, je pourrais en décrire chaque plat.
Commenter  J’apprécie          30
MissMymoo   16 juillet 2015
Nefertiti en bikini de Claire Huynen
Un centre commercial approximatif et brinquebalant.

Et pourtant peu de monde, qui préfère découvrir l'Egypte sur le pont du bateau. Ou escorté d'un guide qui cuirasse et patronne.

A chaque pas, on l'apostrophe en vingt langues. La rue n'en finit pas. Pas de halte possible. Pas de chemin de traverse.
Commenter  J’apprécie          30
claraetlesmots   14 octobre 2011
Série grise de Claire Huynen
Ce n’est de ma part que simple curiosité. La curiosité de voir mon corps ainsi vieillir. De me regarder me flétrir. D’observer mes sens s’écailler. Il n’y a dans mon regard nulle perversité. Non plus de dégoût. Je n’en ressens d’ailleurs aucune tristesse. C’est juste pour moi un exercice du regard.
Commenter  J’apprécie          30

Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox

Listes avec des livres de cet auteur


Quiz Voir plus

Proverbes 1 (facile)

Qui va à la chasse ….

boit sa tasse
trouve la grâce
perd sa place
glisse sur la glace

10 questions
317 lecteurs ont répondu
Thèmes : proverbesCréer un quiz sur cet auteur