AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio

Note moyenne 3.64 /5 (sur 75 notes)

Nationalité : France
Né(e) à : Vannes , 1984
Biographie :

Clarence Boulay, née en 1984 à Vannes, est plasticienne et scénographe, diplômée de l’École des beaux-arts et de l’École nationale supérieure des arts décoratifs de Paris. Ses nombreux séjours dans des espaces insulaires, notamment huit mois à Tristan da Cunha en 2011, lui ont inspiré son premier roman, "Tristan", paru en janvier 2018 chez Sabine Wespieser éditeur, de même qu’ils nourrissent sa réflexion de doctorante à l’École des hautes études en sciences sociales (sa thèse en cours porte sur le vide comme tension créatrice).

Ajouter des informations
Bibliographie de Clarence Boulay   (1)Voir plus

étiquettes
Videos et interviews (1) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de

Clarence Boulay - Tristan


Citations et extraits (13) Voir plus Ajouter une citation
Labibliothequedemarjorie   31 janvier 2018
Tristan de Clarence Boulay
Au diable la morale, la bienséance et les histoires de famille. Une nuit, juste une nuit, la première et peut-être la seule, se gorger de cette peau, de cette île, de ce don du ciel, de cette occasion trop unique pour ne pas l'honorer.
Commenter  J’apprécie          110
LabiblideVal   02 juin 2018
Tristan de Clarence Boulay
Courants d'air, sanglots, embruns, écume, épave. Des mots en cavale s'invitent et tournoient dans ma tête sans que je puisse en retenir aucun.
Commenter  J’apprécie          50
michelekastner   19 juillet 2018
Tristan de Clarence Boulay
J'ai toujours pensé que les espaces avaient une vie cachée, une réalité à eux dans laquelle ils se déploieraient librement, insoumis au monde des humains et aux reliefs du temps. Parfois, je m'imagine ouvrir une porte, gravir à l'improviste une colline et surprendre le spectacle en train de se jouer.
Commenter  J’apprécie          30
flag_   21 janvier 2018
Tristan de Clarence Boulay
Mes yeux ruissellent sans que je m’en aperçoive. L’émotion du départ, la crainte inavoué de l’inconnu, le tressaillement des vagues. courants d’air, sanglots, embruns, écume, épave. Des mots en cavale s’invitent et tournoient dans ma tête sans que je puisse en retenir aucun. J’ai l’impression que l’image du port du Cap englouti sous mes larmes se retrouve enclose en moi, comme si ce paysage vaporeux s’invitait dans mon ventre. Je ne sais plus. Plus vraiment. Des formes obscures se mêlent aux mots pour venir résonner en moi. Je confonds les indices, perds mes repères, abandonnant par intermittence mon souffle à celui du vent. Qui, de l’air ou de moi, tournoie ?
Commenter  J’apprécie          20
flag_   21 janvier 2018
Tristan de Clarence Boulay
Un parfum d’absence, de vacance prolongée, s’échappe de la pièce ; de ces odeurs produites par la lente maturation des matériaux et des objets livrés à eux-mêmes une fois les êtres partis et la porte fermée.

J’ai toujours pensé que les espaces avaient une vie cachée, une réalité à eux dans laquelle ils se déploieraient librement, insoumis au monde des humains et aux reliefs du temps. Parfois, je m’imagine ouvrir soudainement une porte, gravir à l’improviste une colline et surprendre le spectacle en train de se jouer.
Commenter  J’apprécie          20
Labibliothequedemarjorie   31 janvier 2018
Tristan de Clarence Boulay
Je reste...à regarder défiler les mêmes jours, les mêmes voisins, les mêmes cousins, le même mouton à tondre, à tuer, à manger, à tricoter, la même vache à traire, à nourrir, à sevrer. Les habitants s'inventent de nouvelles recettes avec les mêmes ingrédients, ils empruntent de nouveaux chemins pour se rendre toujours au même point...Le choix s'étire, le temps s'étire. Rien, étirer le rien en très peu, puis en peu, pour qu'il devienne beaucoup
Commenter  J’apprécie          20
Ogrimoire   20 mai 2019
Tristan de Clarence Boulay
Un sentier de terre serpente entre les petites parcelles et les massifs de plantes grasses. Du linge ondule, gonflé par le vent, ombrageant par intermittence le blanc cru des façades et les murets de basalte qui ceinturent les maisons. Au fur et à mesure que je marche, j’ai l’impression d’entrer dans un conte, de parcourir un dessin, comme si tout ce qui m’entourait était à la fois bien réel et complètement illusoire.
Commenter  J’apprécie          20
naba45   14 février 2020
Tristan de Clarence Boulay
Ce livre m'a séduit car il parle du dépaysement que procure la vie sur une île,de la rusticité du quotidien,des éléments ,de la mer et de la nature omniprésente avec lesquels il faut composer et de la cassure avec la vie "d'avant" et d'une histoire d'amour impossible.L'écriture délicate et sensible m'a parfaitement convenue.
Commenter  J’apprécie          20
flag_   21 janvier 2018
Tristan de Clarence Boulay
Saul me tend un bâton. Nous empruntons le sentier et piquons à gauche à travers les « tussocks ». Nous grimpons doucement, en nous aidant mutuellement, comme deux personnes âgées. La côte est abrupte, mais la montagne n’est pas haute et, en moins d’une heure, nous atteignons le point culminant ; un petit dôme pelé et encerclé de fougères arborescentes.

Je lève les yeux. Démesurée et de toute parts, la mer est là qui nous regarde. Immense, géante, sa toison bleue se confond avec le ciel et forme, autour de nous, une sphère lisse et homogène.
Commenter  J’apprécie          10
Labibliothequedemarjorie   31 janvier 2018
Tristan de Clarence Boulay
Face à moi, le paysage est long et bleu. Sur l'île, je ne connais personne, personne ne m'attend. La page est blanche. Tout est possible. Non. Tout semble possible. Mais, ça, je ne l'ai su qu'après
Commenter  J’apprécie          20

Acheter les livres de cet auteur sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura

Listes avec des livres de cet auteur


Quiz Voir plus

Que de sang !

"Le sang du renard". Cette enquête se passe dans un manoir anglais, l'auteure de ce roman est anglaise ...

Michael Connelly
Hervé Jourdain
Viveca Sten
Minette Walters

16 questions
56 lecteurs ont répondu
Thèmes : romans policiers et polars , sang , humourCréer un quiz sur cet auteur