AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Note moyenne 3.48 /5 (sur 63 notes)

Nationalité : Canada
Né(e) à : Sainte-Adèle , le 08/07/1894
Mort(e) à : Québec , le 03/04/1976
Biographie :

Claude-Henri Grignon était un écrivain, journaliste, conférencier et pamphlétaire québécois.

Après deux ans d'études classiques au Collège de Saint-Laurent, il retourne dans son village natal où son père, le Dr Wilfrid Grignon, assure son éducation.

Par la suite, il travaille quelques années à Montréal comme fonctionnaire. C'est à cette époque (1920) qu'il devient membre de l'École littéraire de Montréal.

Attiré très jeune par le journalisme, Claude-Henri Grignon écrit d'abord des articles pour l'Avenir du Nord de St-Jérôme (en 1916) et puis pour plusieurs magazines et journaux québécois de l’époque.

Il publie aussi des romans, Le secret de Lindbergh (1928) et Un homme et son péché (1933), puis un recueil de nouvelles intitulé Le Déserteur (1934) et un essai, Précisions sur Un homme et son péché (1936).

Claude-Henri Grignon a aussi été maire de Sainte-Adèle de 1941 à 1951.

En 1956, le roman Un homme et son péché est adapté à la télévision par Claude-Henri Grignon sous le titre Les Belles Histoires des Pays-d'en-Haut . Sa durée (jusqu'à 1970) ainsi que de nombreuses reprises en feront une des œuvres les plus connues au Québec.
+ Voir plus
Source : Wikipédia
Ajouter des informations
étiquettes
Videos et interviews (1) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de

Bande annonce de la série Les pays d'en haut, série télévisée québécoise, remake du téléroman Les Belles Histoires des pays d'en haut, diffusé de 1956 à 1970. Cette nouvelle adaptation se veut réaliste du roman d'origine Un homme et son péché de Claude Henri Grignon


Citations et extraits (16) Voir plus Ajouter une citation
Pixie_dust   13 juin 2017
Un homme et son péché de Claude-Henri Grignon
Rien dans la nature ne pouvait émouvoir cet homme au coeur sec. Rien. Ni le vent doux qui glissait comme une main caressante le long de l'azur, ni les chutes de la rivière du Nord qui chantaient, délivrées et triomphales, au bout de sa terre.



Que la première caresse de mai se coulât vers le sol ; que la violette des bois offrît sa tête délicate à la brise qui la ferait pencher un peu vers le ruisseau ; que le sang-de-dragon, fleur virginale entre toutes, sortît au travers des feuilles sèches et brunes, libre de la pourriture du dernier été ; que partout le vert de l'herbe répandît son espérance, qu'il fît circuler, comme un parfum de l'air, ces effluves qui poussent l'homme à la joie de vivre, Séraphin Poudrier ne sentait rien de tout cela, restait insensible au langage de Dieu. C'est plutôt par une inconsciente réaction contre les symboles de la nature que son bonheur, se concentrant de plus en plus vers son péché, en arrivait à toucher presque à la folie.
Commenter  J’apprécie          20
sweetie   12 avril 2016
Un homme et son péché de Claude-Henri Grignon
On apercevait encore, là-bas, au flanc de la montagne, des carrés de neige, disposés comme des nappes blanches pour un dîner sur l'herbe mais, sur les coteaux et dans les prairies, les lèvres chaudes du printemps l'avaient presque toute absorbée. Et l'on devinait, et l'on éprouvait en cette fin d'avril, le travail formidable qu'accomplissait la nature pour sortir de son tombeau.
Commenter  J’apprécie          20
Madame_lit   16 mars 2018
Un homme et son péché de Claude-Henri Grignon
Et il pensait à tous les billets qu’il avait accumulés à des taux variant entre huit et vingt-cinq pour cent et aux gages qui s’entassaient près des trois sacs d’avoine. Puis, suprême bonheur, Donalda ne lui arrachait plus ses pièces de vingt-cinq sous pour s’acheter des épingles à cheveux, du ruban, de la flanelle, des lacets de bottines, du coton, toutes choses enfin dont il se passerait bien, lui, et qui sont des objets de luxe et de perdition. […]

Séraphin Poudrier les dépassait tous par la perpétuelle actualité de son péché qui lui valait des jouissances telles qu’aucune chair de courtisane au monde ne pouvait les égaler. Palpitations de billets de banque et de pièces métalliques qui faisait circuler des courants de joie électrisants jusque dans la moelle de ses os : idée fixe qu’il traînait avec lui.
Commenter  J’apprécie          10
sweetie   12 avril 2016
Un homme et son péché de Claude-Henri Grignon
C'était l'hiver! Déjà le silence hallucinant, le froid aussi, le froid surtout, le froid qui tue l'amour et qui tourmente l'homme. Puis, bientôt, la neige, linceul définitif.
Commenter  J’apprécie          20
sweetie   12 avril 2016
Un homme et son péché de Claude-Henri Grignon
La chaleur verticale coulait comme du plomb fondu sur les champs immobiles et sur toute la campagne environnante. De très loin, on pouvait entendre la stridulation des sauterelles. Une lassitude immense dominait la terre.
Commenter  J’apprécie          10
GB   20 mai 2018
Seraphin, tome 2 : Nouvelles Histoires des Pays d'en Haut de Claude-Henri Grignon
Son père lui avait appris qu'il faut connaître la vraie misère quand on est jeune. Plus tard on trouve la vie belle. (p.14)
Commenter  J’apprécie          10
ieo9   08 mars 2016
Un homme et son péché de Claude-Henri Grignon
Lui, Séraphin Poudrier, petit cultivateur, petit prêteur de rien du tout, mais qui tenait tout le monde dans sa main : monsieur le maire, monsieur le docteur, monsieur le député, tous les cultivateurs, depuis le plus gros jusqu'au plus petit.
Commenter  J’apprécie          03
ieo9   09 mars 2016
Un homme et son péché de Claude-Henri Grignon
Et Séraphin continuait à affiler sa hache avec les gestes d'un homme qui ménage le temps, qui ménage son affiloir ou qui ménage sa hache.
Commenter  J’apprécie          00
JonathanAsselin   22 octobre 2013
Un homme et son péché de Claude-Henri Grignon
Il n'avait pas faim. Il venait de respirer, de toucher, de manger avec délices des chiffres représentant de l'argent.
Commenter  J’apprécie          00
GB   20 mai 2018
Seraphin, tome 2 : Nouvelles Histoires des Pays d'en Haut de Claude-Henri Grignon
-J ,ai vu ben pire que ça dans ma vie.

-La misère des autres nous enrichit pas. (p. 126)
Commenter  J’apprécie          00

Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox

Listes avec des livres de cet auteur
Lecteurs de Claude-Henri Grignon (100)Voir plus


Quiz Voir plus

Historiettes historiques ...

"Souviens-toi du vase de Soissons !" aurait dit Clovis, à l’un de ses soldats qui n’avait pas voulu rendre un vase précieux. En représailles, Clovis aurait ...

fendu le crâne du soldat avec une hache
fait enfermer le soldat dans un vase à sa taille
condamné le soldat à faire de la poterie

10 questions
51 lecteurs ont répondu
Thèmes : culture générale , historique , anecdotesCréer un quiz sur cet auteur