AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio

Note moyenne 4.07 /5 (sur 41 notes)

Nationalité : États-Unis
Né(e) à : Manhattan, New York , le 15/07/1779
Mort(e) à : Newport, Rhode Island , le 10/07/1863
Biographie :

Clement Clarke Moore est un professeur de théologie et de littérature grecque et orientale, ainsi qu'un poète.

Il est diplômé de l'Université Columbia en 1798 où il obtient un baccalauréat universitaire ès lettres et une maîtrise. Il épouse en 1813, Catherine Elizabeth Taylor, alors âgée de dix-neuf ans, avec qui il a neuf enfants.

En 1820, Clement Clarke Moore aide la Trinity Church à fonder une nouvelle église paroissiale, Church of St. Luke in the Fields sur Hudson Street. Il donne quelques arpents de terre – son verger de pommiers – au Diocèse de New York pour être le site du General Theological Seminary où Moore devient professeur de littératures orientale et grecque de 1821 à 1850.

De 1840 à 1850, il est membre du conseil d'administration du New York Institution for the Blind (Institution pour les aveugles) de la 34e rue, qui est désormais le New York Institute for Special Education.

Clement Clarke Moore est l'auteur présumé du poème "A Visit from St. Nicholas", qui a largement contribué à forger le canon moderne de la légende du père Noël dans sa version américaine.

Ce poème a été édité pour la première fois le 23 Décembre 1823, anonymement, à Troy (état de New York) dans le journal "Sentinel" sous le titre "Twas the Night Before Christmas". En 1837, le poème a été attribué à Clement Clarke Moore puis republié dans sa version définitive en 1844 dans une anthologie de l'auteur.

+ Voir plus
Ajouter des informations
Bibliographie de Clement Clarke Moore   (19)Voir plus

étiquettes
Videos et interviews (1) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de

"A Visit From Saint Nicholas" Livre vidéo. Non sous-titré. Non traduit.


Citations et extraits (11) Voir plus Ajouter une citation
Nastasia-B   24 décembre 2013
La mystérieuse nuit de Noël de Clement Clarke Moore
C'était la nuit de Noël, et dans la grande maison, on n'entendait pas un bruit, pas même la plus petite souris. Les chaussettes avaient été soigneusement accrochées au manteau de la cheminée, dans l'espoir que le Père Noël ne tarderait pas à passer. Les enfants se pelotonnaient dans leur lit douillet, rêvant déjà farandoles de bonbons et dragées. Ma femme ajustait sa charlotte, et moi mon bonnet. Nous étions prêts pour une longue nuit d'hiver.

Soudain monta du jardin un tel chahut que je sautai à bas de mon lit pour voir ce qu'il était advenu.



('Twas the night before Christmas, when all thro' the house

Not a creature was stirring, not even a mouse;

The stockings were hung by the chimney with care,

In hopes that St. Nicholas soon would be there;

The children were nestled all snug in their beds,

While visions of sugar plums danc'd in their heads,

And Mama in her 'kerchief, and I in my cap,

Had just settled our brains for a long winter's nap —

When out on the lawn there arose such a clatter,

I sprang from the bed to see what was the matter.)
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          190
milamirage   23 octobre 2013
La belle nuit de Noël de Clement Clarke Moore
Ses yeux, comme ils brillaient !

Ses fossettes si joyeuses !

Ses joues fraîches comme des roses !

Son nez rouge cerise !

Sa drôle de bouche

dessinait un sourire jusqu'à ses oreilles,

et sa barbe était blanche comme la neige.
Commenter  J’apprécie          150
agarnier   16 octobre 2015
La nuit de Noël de Clement Clarke Moore
Ce conte de Noël écrit en 1822 par un pasteur new-yorkais du nom de Clement Clarke Moore est un grand classique de la tradition de Noël anglo-saxonne. Clement Clarke Moore est l’auteur du légendaire poème « Une visite de Saint Nicolas », qui devint célèbre plus tard sous le titre de « La nuit avant Noël ». Le poème, d’abord publié de façon anonyme avant d’être attribué à Moore, a largement contribué à forger la légende du Père Noël telle que nous la connaissons aujourd’hui.
Commenter  J’apprécie          40
ladyoga   24 décembre 2013
La nuit de Noël de Clement Clarke Moore
Il est si joufflu, ce vieux lutin joyeux,

qu'à le voir, j'ai envie de rire.

D'un clin d'œil et d'un signe de tête,

il m'indique que je n'ai rien à craindre.

Et sans un mot, il se met au travail,

et remplit tous les bas. Soudain, il se retourne,

Pose un doigt sur la bouche,

Me fait un petit signe, et remonte dans la cheminée.

Puis il saute dans son traîneau, siffle son attelage,

et tous s'envolent à la vitesse de l'éclair.
Commenter  J’apprécie          30
Clement Clarke Moore
alicejo   09 décembre 2011
Clement Clarke Moore
'Twas the night before Christmas, when all through the house

Not a creature was stirring, not even a mouse;



The stockings were hung by the chimney with care,

In hopes that St. Nicholas soon would be there;



The children were nestled all snug in their beds,

While visions of sugar-plums danced in their heads;



And mamma in her 'kerchief, and I in my cap,

Had just settled down for a long winter's nap,



When out on the lawn there arose such a clatter,

I sprang from the bed to see what was the matter.



Away to the window I flew like a flash,

Tore open the shutters and threw up the sash,



The moon on the breast of the new-fallen snow

Gave the lustre of mid-day to objects below,



When what to my wondering eyes should appear,

But a miniature sleigh, and eight tiny reindeer,



With a little, old driver so lively and quick,

I knew in a moment it must be St. Nick.



More rapid than eagles his coursers they came,

And he whistled, and shouted, and called them by name;



"Now, Dasher! Now, Dancer! Now, Prancer and Vixen

On, Comet! On, Cupid! On, Donder and Blitzen!



To the top of the porch! To the top of the wall!

Now dash away! Dash away! Dash away all!"



As dry leaves that before the wild hurricane fly,

When they meet with an obstacle, mount to the sky,



So up to the house-top the coursers they flew,

With a sleigh full of toys, and St. Nicholas, too.



And then, in a twinkling, I heard on the roof

The prancing and pawing of each little hoof.



As I drew in my head, and was turning around,

Down the chimney St. Nicholas came with a bound.



He was dressed all in fur, from his head to his foot,

And his clothes were all tarnished with ashes and soot;



A bundle of toys he had flung on his back,

And he looked like a peddler just opening his pack.



His eyes, how they twinkled! His dimples how merry!

His cheeks were like roses, his nose like a cherry!



His droll little mouth was drawn up like a bow,

And the beard on his chin was as white as the snow;



The stump of a pipe he held tight in his teeth,

And the smoke it encircled his head like a wreath;



He had a broad face and a little round belly,

That shook when he laughed like a bowlful of jelly.



He was chubby and plump, a right jolly old elf,

And I laughed when I saw him, in spite of myself;



A wink of his eye and a twist of his head,

Soon gave me to know I had nothing to dread;



He spoke not a word, but went straight to his work,

And filled all the stocking; then turned with a jerk,



And laying his finger aside of his nose,

And giving a nod, up the chimney he rose;



He sprang to his sleigh, to his team gave a whistle,

And away they all flew like the down of a thistle.



But I heard him exclaim, ere he drove out of sight,



Happy christmas to all and to all a good night
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
pegase-shiatsu   01 janvier 2022
A Visit from St. Nicholas de Clement Clarke Moore
‘Twas the night before Christmas, when all through the house

Not a creature was stirring, not even a mouse;

The stockings were hung by the chimney with care,

In hopes that St. Nicholas soon would be there;
Commenter  J’apprécie          30
pegase-shiatsu   01 janvier 2022
A Visit from St. Nicholas de Clement Clarke Moore
His eyes—how they twinkled! his dimples how merry!

His cheeks were like roses, his nose like a cherry!

His droll little mouth was drawn up like a bow,

And the beard of his chin was as white as the snow;



The stump of a pipe he held tight in his teeth,

And the smoke it encircled his head like a wreath;

He had a broad face and a little round belly,

That shook, when he laughed like a bowlful of jelly.
Commenter  J’apprécie          20
iz43   24 mars 2015
La Magie de Noël de Clement Clarke Moore
Plus rapides que des aigles, les rennes semblaient voler. Lui, il les appelait, il sifflait, il criait : « Allez, Fougueux ! Allez, Danseur, Fringant, et puis Renarde ! En avant, Comète ! Cupidon, en avant ! Tonnerre ! Eclair ! Allons ! Allons ! Montez sur la terrasse ! Grimpez en haut du mur ! Dépêchons ! Dépêchons ! Allons, plus vite ! Plus vite ! »
Commenter  J’apprécie          20
iz43   24 mars 2015
La Magie de Noël de Clement Clarke Moore
C’était la nuit avant Noël, dans la maison tout était calme, pas un cri, pas un bruit, pas même une souris…

Les chaussettes, bien sages, pendues à la cheminée, attendaient le Père Noël. Allait-il arriver ?

Les enfants, blottis dans leurs lits, bien au chaud, rêvaient de friandises, de bonbons et de gâteaux.

Maman sous son fichu et moi sous mon bonnet étions prêts à dormir toute une longue nuit d’hiver.

Commenter  J’apprécie          10
Stephanie39   05 décembre 2020
La nuit magique de Noël de Clement Clarke Moore
C'est alors que j'ai vu arriver un traîneau tiré par huit rennes et conduit par un vieil homme tout habillé de rouge : le père Noël !
Commenter  J’apprécie          20

Acheter les livres de cet auteur sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura



Quiz Voir plus

Liens entre les candidats à la présidentielle et la littérature

Baudelaire l'appelait spleen, notre candidat la préfère française dans un de ses écrits.

Jean-Luc Mélenchon
Yannick Jadot
Eric Zemmour
Nicolas Dupont-Aignan

10 questions
114 lecteurs ont répondu
Créer un quiz sur cet auteur