AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet

4.06/5 (sur 68 notes)

Nationalité : France
Biographie :

Clotilde Noël est mère de 6 enfants. Avec son époux Nicolas, elle se lance dans l’aventure de l’adoption d’un 7e enfant, pupille de l’état.

"Tombée du nid" (2015) est l’histoire vraie et bouleversante de ce long chemin de l’adoption qui les a menés jusqu’à Marie, cette petite fille trisomique qui les attendait et qu’ils attendaient, qu’ils ont cherchée, qu’ils ont accueillie sans conditions, sans réserve, en conscience et en vérité.

L'intégralité du produit de la vente du livre sera reversée à l'association de Clotilde, Tombée du nid, qui a pour but de soutenir financièrement tout projet visant à aider tous les autres "tombés du nid".

Elle vit en région parisienne avec sa famille.

page Facebook:
https://www.facebook.com/tombee.dunid.fr?fref=ts

Tombée du nid - association:
http://tombeedunid.fr/
+ Voir plus
Ajouter des informations
Bibliographie de Clotilde Noël   (4)Voir plus

étiquettes
Videos et interviews (7) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de

Clotilde et Nicolas Noel parlent de son dernier livre "Risquer l'infini" pour Auréole !


Citations et extraits (24) Voir plus Ajouter une citation
L'amour plus fort que la raison.
Commenter  J’apprécie          41
Nous sommes bien conscients que, si aujourd'hui nous faisons cette démarche à deux, nous ne savons pas ce que l'avenir nous réserve. Ce chemin à deux peut s'interrompre plus tôt que prévu. Et même si nous restons ensemble, chacun sera seul face à sa souffrance et aux difficultés qu'engendrera pour lui cette adoption. Bien qu'extrêmement complices et soudés, nous sommes très différents, nous n'appréhendons pas de la même façon les obstacles de la vie.
Commenter  J’apprécie          10
En allant vers toi, nous acceptons que tu sois différente et issue d'autres parents. Pourquoi notre accueil se limiterait à ta couleur de peau ? Encore une fois, nous expliquons que nous ne sommes pas là pour choisir un enfant mais pour accueillir celui qui a besoin de nous. Comme un cadeau finalement, on accepte la totalité. Pour toi c'est encore plus vrai. Peu importe ton sexe, ta couleur de peau, ton handicap, ce sera toi. Pour nous, aimer c'est prendre l'autre comme il est et non comme nous voudrions qu'il soit. Tu porteras notre nom, tu seras des nôtres dès ton arrivée.
La question du choix du sexe de l'enfant est récurrente.
Ces interrogations, à chaque fois très violentes pour nous, finiraient par faire croire qu'un enfant n'est là que pour satisfaire un désir. Quelle couleur ? Quel sexe ? Une fille pour maman ? Un garçon pour jouer au foot avec papa ? Et pourquoi ne pas aussi choisir la couleur de ses yeux et de ses cheveux ? Et alors surtout pas un enfant handicapé mais un enfant parfait qui corresponde à nos rêves ? C'est étrange, dérangeant même..
Commenter  J’apprécie          00
En France, les choses sont très codées. La fantaisie manque cruellement à l'imagination. On met des gens dans des boîtes. On leur attribue des étiquettes indécollables, des étiquettes qui rétrécissent la vie. Sans doute pour calmer ses peurs. On ne reçoit pas la personne comme elle est, pour ce qu'elle est. On la bloque dans la conceptualisation qu'on se fait d'elle. Cela réduit considérablement l'échange.
Commenter  J’apprécie          00
Sans être spécialistes nous savons qu'il y a une urgence à procurer une famille à un enfant abandonné.
Il nous apparaît rapidement que deux logiques s'affrontent.
D'un côté, les personnes qui s'occupent des enfants abandonnés espèrent que ceux-ci trouveront au plus vite un foyer. Et de l'autre, celles qui sont chargées d'évaluer l'aptitude des familles et qui n'ont jamais assez de garanties.
Commenter  J’apprécie          00
Avec l'amour, ce n'est donc jamais « trop » ! je suis persuadée que le cœur peut supporter bien plus que de raison. Avec l'amour on ne se fatigue pas, on ne se lasse pas.
Il n'y a pas de modération dans l'amour. A-t-on déjà vu de grands panneaux publicitaires affichant le slogan « Aimer... avec modération » ? C'est bien le seul excès qui permette d'accéder au plus grand bonheur.
Commenter  J’apprécie          00
Je perçois que c'est le début d'une belle aventure que l'on ne peut garder pour soi. Une aventure humaine incroyable qui nous poussera dans nos retranchements, nous obligera à laisser de côté toutes nos peurs, nos idées reçues, pour finalement extraire l'essentiel : se demander ce que nous faisons de notre vie et où cette vie doit nous conduire.
Commenter  J’apprécie          00
Tu était née dans mon cœur, il me semble depuis toujours. Dès l'âge de six ans, j'aspirais à l'aventure. Je rêvais de voyager, de vivre avec l'autre, surtout s'il était différent de moi. En grandissant, j'ai eu la certitude que chacun de nous devait construire au mieux son avenir pour les autres et avec eux.
Commenter  J’apprécie          00
Ainsi on fonctionnait comme un balancier qui chercherait en permanence à garder l'équilibre. Quand l'un flanchait l'autre ne s'autorisait pas la chute, il fallait qu'il soit là pour l'autre. Soit on pleurait, soit on était la béquille de l'autre. On avançait vraiment à deux, en équipe.
Commenter  J’apprécie          00
Mais j'étais incapable de fonder ma vie sur la raison en laissant de côté mes sentiments. Je percevais qu'en faisant le choix d'être raisonnable, je laisserais filer un bonheur infini. Ce n'était pas rationnel, mais je le sentais au plus profond de mes tripes.
Commenter  J’apprécie          00

Acheter les livres de cet auteur sur
Fnac
Amazon
Decitre
Cultura
Rakuten

Lecteurs de Clotilde Noël (116)Voir plus

Quiz Voir plus

Titres gruyère (1)

" Les Hauts de ...... " d' Émily Brontë

Manderley
Hurle-Vent
Tara

18 questions
780 lecteurs ont répondu
Thèmes : culture générale , littérature , titres , motsCréer un quiz sur cet auteur
¤¤

{* *} .._..