AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet

Note moyenne 3.56 /5 (sur 18 notes)

Nationalité : France
Né(e) le : 06/09/1927
Biographie :

Colette Piat est une romancière, essayiste, biographe et dramaturge française.

Sous le pseudonyme de Patricia Lumb, elle signe des romans policiers de la trilogie "Lady Blood".

Fille d'un médecin et d'une couturière, elle s’oriente vers des études de droit et soutient en 1958 une thèse de doctorat en droit intitulée "La protection des créations dans le domaine de la couture et de la mode".

Avocate à la Cour d’appel de Paris, lauréate du prix d’improvisation et secrétaire de la Conférence du stage, Colette Piat abandonne soudainement le barreau à la suite du suicide d’un client, ce dernier n’ayant pu obtenir la garde de son fils.

Elle décide alors de se consacrer uniquement à l’écriture. Elle publie son premier livre à succès, "Une robe noire accuse", en 1976. Ce pamphlet contre la justice largement nourri de son expérience d’avocate signe le commencement de sa carrière littéraire.

Invitée sur divers plateaux de télévision, elle est notamment l’invitée de Bernard Pivot une émission d’Apostrophes en 1977 et participe aussi à l’émission "Procès" aux côtés de Simone Veil.

Outre ses biographies, notamment sur Jacques Higelin, Le Père Joseph et Colette et Willy, qui font référence, plusieurs de ses romans sont consacrés au voyage et à la mer. Certains romans, plus personnels, mettent en scène les Juifs de France.

Colette Piat est l’auteure de plus de cinquante ouvrages, romans historiques, biographies, pamphlets, ou encore romans policiers, ainsi que de 70 pièces de théâtre.

Elle est l’épouse de Henri-Jacques Darrort, artiste dessinateur avec lequel elle a coécrit "Construire la mer" en 1982.

+ Voir plus
Ajouter des informations
Bibliographie de Colette Piat   (24)Voir plus

étiquettes
Videos et interviews (3) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de

Interview de Colette Piat soirée Awake #1


Citations et extraits (13) Voir plus Ajouter une citation
L'accordéon ? "Jamais "; répondent les rockers arrogants. Chacun connaît leur mépris : l'accordéon, c'est le bal musette, le passé….
"[…] Bien sûr, des gens comme Renaud savent que la java-vache à précédé le rock dans les dancings de banlieue, que le "piano du pauvre" (comme dit Ferré) a été à la base de la musique populaire de ce pays, les historiens du rock'n'roll n'ignorent pas que ce dernier venait de la country music américaine, qui, bien sûr, ne dédaignait pas l'accordéon."
Précisément, Jacques Higelin, rebelle entre les rebelles, aime l'accordéon. […] Et puis, il aime et veut provoquer. Il se moque de la mode. A une journaliste d'Actuel, il déclara : "Trop de musique fabriquée trop vite, sur le coup, pour la mode, qui tourne trois mois puis disparaît à jamais. New Wave, cold wave, after shave, double shave, triple lame et rasoir bio-énergétique-électrostatique et je jette…" Alors, oui, bien sûr : l'accordéon sera présent, même sur son affiche pour le Casino de Paris.
Commenter  J’apprécie          20
On lui a proposé l'Ordre national du Mérite. Il en rit encore… Il ne veut pas, bien sûr , de décorations. Il s'en fout et n'aime pas ça. Il préfère les chansons agressives, L'Hymne aux paumés ou Irradié : "Je suis le fou, le sage, le débile/je suis du village l'idiot…" Il prend parti pour les désespérés "parce qu'ils ont tamponné un matricule sur tes rêves/Je t'ai trouvé prostré dans l'escalier d'un hôpital/avec un vilain trait rouge au poignet" (Le Courage de vivre)
Commenter  J’apprécie          20
Ah, Champagne ! C'est la Marseillaise du "Bordel" qui nous fait vibrer, vivre, respirer, combattre sur le champ du "rock j'm'en-foutisme" où il fait si bon vivre.
Commenter  J’apprécie          20
En 2003, les déshérités le retrouvent. Au mois de mai, évidemment, place de la République, il est là, manifestant contre la double peine. Pas étonnant que ceux qui l'aiment s'attachent à lui si fortement.
Que va-t-il faire dans toutes ces galères ? Se faire détester de certains. Mais Jacques Higelin est heureusement entier dans ses convictions. Hantise de Victor Jara, d'Henri Crolla… tous ces fantômes qui veillent sur lui.
Commenter  J’apprécie          10
Alors, Jacques Higelin avance, craintif et ébloui ; funambule de la gloire.
Commenter  J’apprécie          20
Jacques Higelin, cependant, bien que stationné provisoirement en Allemagne, est déjà angoissé par les combats d'Algérie qui se poursuivent et l'attendent. "Ce soir, écrit-il, j'ai pensé à la mort, la mort pour une cause injuste, pour une cause plus qu'inutile : ceux qui meurent en Algérie d'une guerre qui va contre la vérité et dont on inscrira sur la tombe : "Mort pour la France". N'est-ce pas une mort atroce que celle d'un homme obligé à se battre contre sa propre foi ? " (Lettre du 24-11-61).
Commenter  J’apprécie          00
Jacques Higelin avait épousé le rock, mais se refusait à adopter l'éthique et la déchéance de certains. Il se sentait isolé ; dérouté peut-être.
Commenter  J’apprécie          10
[…] quand "il" entre en scène, pose ses mains sur le clavier, chuchote quelques accords puis, peu à peu, entre en extase, délire, entraînant le public dans la même extase, le même délire, c'est de la folie ; de la sorcellerie ? Bien sûr, c'est aussi de la sorcellerie. Higelin est le Diable, le magnétiseur. Il fascine, subjugue, drogue le public, prêt à le suivre, n'importe où.
Commenter  J’apprécie          00
Entre nous, les moments de bonheur ne sont pas très fréquents. Alors, là, on le tenait, le bonheur : et on n'avait pas du tout envie qu'il s'en aille. Même si on se sentait égoïstes, devinant sa fatigue. Mais enivrés, et désireux de le rester ; encore un petit moment, monsieur le bourreau. Laissez-nous savourer la vie, l'explosion de la force, du rythme.
Commenter  J’apprécie          00
Oui, Jacques Higelin, c'est la chanson qui véhicule seule la poésie, aujourd'hui. Il faut le réaffirmer et l'écrire en lettres pailletées sur les frontispices des monuments arrogants, prétentieux et nuls.
Commenter  J’apprécie          00

Acheter les livres de cet auteur sur
LirekaFnacAmazonRakutenCultura



Quiz Voir plus

La rivière à l'envers, tome 1

Que Tomek sort-il de son placard ?

Une image de kangourou
Une peluche
Un appareil photo
Un livre

18 questions
912 lecteurs ont répondu
Thème : La Rivière à l'envers, tome 1 : Tomek de Jean-Claude MourlevatCréer un quiz sur cet auteur