AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio

Note moyenne 4.33 /5 (sur 3 notes)

Nationalité : France
Né(e) le : 18/10/1937
Biographie :

Agrégée de l'Université, psychanalyste formée par Jacques Lacan, Colette Soler pratique la psychanalyse et l'enseigne à Paris. Elle est membre fondateur de l'École de Psychanalyse des Forums du Champ lacanien et a notamment publié Ce que Lacan disait des femmes (2003). Lacan, l'inconscient réinventé A-t-on bien mesuré l'incidence de Jacques Lacan pour la psychanalyse ?

Source : France culture
Ajouter des informations
Bibliographie de Colette Soler   (9)Voir plus

étiquettes
Videos et interviews (2) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de
Colette Soler - Lacan, lecteur de Joyce .
Colette Soler vous présente son ouvrage "Lacan, lecteur de Joyce". paru aux éditions Presses Universitaires de France (PUF). Retrouvez le livre : http://www.mollat.com/livres/soler-colette-lacan-lecteur-joyce-9782130630968.html Notes de Musique : ?Danzi: Wind Quintet Op 67 No 2 In E Minor, 4 Allegretto? (by Soni Ventorum Wind Quintet). Free Music Archive. Retrouvez la librairie Mollat sur les réseaux sociaux : Facebook : https://www.facebook.com/Librairie.mollat?ref=ts Twitter : https://twitter.com/LibrairieMollat You Tube : https://www.youtube.com/user/LibrairieMollat Dailymotion : http://www.dailymotion.com/user/Librairie_Mollat/1 Vimeo : https://vimeo.com/mollat Instagram : https://instagram.com/librairie_mollat/ Pinterest : https://www.pinterest.com/librairiemollat/ Tumblr : http://mollat-bordeaux.tumblr.com/ Soundcloud: https://soundcloud.com/librairie-mollat Blogs : http://blogs.mollat.com/
+ Lire la suite
Podcasts (1)


Citations et extraits (41) Voir plus Ajouter une citation
colimasson   23 juillet 2016
L'inconscient à ciel ouvert de la psychose de Colette Soler
Le mélancolique, pour la surprise de Freud, est celui qui se reconnaît comme l’infâme. Mais unique. Exception, il l’est, mais dans l’indignité. Le paradoxe, bien sûr, est que cette hyperculpabilité de principe affranchit en fait le mélancolique de tous ses devoirs.
Commenter  J’apprécie          100
colimasson   13 juin 2019
L'inconscient à ciel ouvert de la psychose de Colette Soler
Le défaut de la présence incarnée [de la mère de Rousseau] aura sans doute contribué à laisser le champ libre à sa surprésence comme signifiant idéal de l’amour, tandis que la présence incarnée de son père, avec les traits d’insuffisance qui furent les siens, aura plutôt rendu sensible le démérite de son personnage à l’endroit de son nom de père.
Commenter  J’apprécie          80
colimasson   24 juin 2016
L'inconscient à ciel ouvert de la psychose de Colette Soler
Le visible, le seuil du monde visible, suppose qu’une soustraction ait été produite sous l’effet du langage, autrement dit que le regard ait été perdu. Cette soustraction, par le manque qu’elle engendre, crée la libido scopique, et donne son impulsion à l’investissement du champ visuel. Pour que le monde soit visible au sens humain du terme, il faut qu’il soit visé par un désir de voir.
Commenter  J’apprécie          60
colimasson   06 avril 2019
L'inconscient à ciel ouvert de la psychose de Colette Soler
Pour que le signifiant apparaisse dans le réel, il suffit qu’il se présente […] sous forme de chaîne brisée. C’est-à-dire à la fois qu’il garde sa structure binaire de la chaîne signifiante, mais qu’il en disjoint les deux éléments de base. […]

Tout autre est le signifiant réel de la schizophrénie. Là, faute de symbolisation primordiale, le x du sujet manque. Dès lors manque aussi la fonction de représentation signifiante, le signifiant ne représentant pas le sujet pour un autre signifiant.
Commenter  J’apprécie          50
colimasson   22 juin 2016
L'inconscient à ciel ouvert de la psychose de Colette Soler
Le champ est un sujet ordonné, mais ordonné en fonction des rapports du sujet au langage, et non pas ordonné par l’appareil cognitif, non pas ordonné par la visée perceptive.
Commenter  J’apprécie          62
colimasson   15 avril 2019
L'inconscient à ciel ouvert de la psychose de Colette Soler
L’analyste est ici sollicité de tenir la place du Dieu de Schreber, celle d’où il lui dirait : tu seras… ceci ou cela. Il lui est demandé un impératif surmoïque, qui viendrait remplir le vide de l’énonciation, et fournir, peut-être, au sujet, le point d’arrimage d’une identification. Pas étonnant que, confrontés dans les psychoses non paranoïaques, à cet appel du surmoi, les analystes aient été quelques fois tentés d’y répondre.
Commenter  J’apprécie          50
colimasson   08 juillet 2016
L'inconscient à ciel ouvert de la psychose de Colette Soler
Schreber […] témoigne d’une jouissance qui, d’avoir trouvé à s’inscrire comme féminine, se noue désormais à l’image et à la pulsion scopique. Ainsi se trouve restaurée une version sexuée de la jouissance qui, pour n’être pas version oedipienne, n’en est pas moins réglée. […]

Schreber est devenu l’Un ou plutôt l’Une à qui il est permis de jouir sans limites. Comment dire plus clairement que le femme-Schreber supplée à la fonction du père ? […]

Le travail du délire accouchant de ce titre : « femme de Dieu », pourvoit Schreber d’un symptôme nouveau, dans lequel la jouissance jusque-là coextensive à la chaîne des pensées, dispersées dans l’infini du délire, ex-siste.
Commenter  J’apprécie          40
colimasson   18 juin 2016
L'inconscient à ciel ouvert de la psychose de Colette Soler
Le travail du délire construit une métaphore de remplacement.
Commenter  J’apprécie          60
colimasson   22 février 2019
L'inconscient à ciel ouvert de la psychose de Colette Soler
Pour Spinoza, la tristesse n’est pas tant une faute contre la foi qu’une faute contre la raison. L’idée adéquate procurant une joie sans reste, celui qui s’y tient, celui qui pense bien, ne saurait être triste. Position […] qui nous met sur la voie pour comprendre ce qu’est la lâcheté qu’évoque Lacan et qui […] n’implique en rien la conviction spinozienne. Elle consiste à céder sur le désir de savoir, de savoir non pas n’importe quoi, mais précisément ce que la science forclôt, soit l’inconscient qui détermine le sujet. Elle est péché contre « le devoir de bien dire ou de s’y retrouver dans l’inconscient, dans la structure », péché contre le devoir freudien, celui qui invite le sujet au courage de la vérité, et qui s’énonce de la bouche de Freud : « là où c’était, je dois advenir ».
Commenter  J’apprécie          30
colimasson   19 avril 2019
L'inconscient à ciel ouvert de la psychose de Colette Soler
Comment l’analyste, s’il ne se prête pas au rôle de surmoi, peut-il, de sa présence conjuguée à son silence, faire autre chose qu’incarner l’énonciation en tant que vide ? L’étrange est que le délire semble ici s’en trouver contenu plutôt qu’exacerbé […].
Commenter  J’apprécie          40

Acheter les livres de cet auteur sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura



Quiz Voir plus

Couples dans les Polars

Adaptation de la pièce Everybody Comes to Rick's de Murray Burnett et Joan Alison, le film Casablanca met en scène le mythique couple Rick Blaine et Ilsa Lund alias:

Ingrid Bergman et Humphrey Bogart
Ingrid Bergman et Gary Cooper
Ingrid Bergman et James Stewart

8 questions
61 lecteurs ont répondu
Thèmes : couple , coup de foudre , amour , amours impossibles , romance , romans policiers et polars , roman noir , adapté au cinéma , adaptation , cinemaCréer un quiz sur cet auteur

.. ..