AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Note moyenne 4.09 /5 (sur 203 notes)

Nationalité : États-Unis
Né(e) à : Nouméa, Nouvelle-Calédonie , le 28/07/1941
Mort(e) à : Beverly Hills , le 05/08/1988
Biographie :

Colin Higgins est un réalisateur, scénariste et producteur.

De père américain et de mère australienne, il obtient son Bachelor's Degree à l'Université Stanford puis un Master of Fine Arts (M.F.A.) à l'Université de Californie à Los Angeles (UCLA).

Il est auteur du scénario du film "Harold et Maude", sorti en 1972 et qui a connu un vif succès. De ce scénario, Colin Higgins a tiré un roman, puis une pièce qui a été adaptée en français par Jean-Claude Carrière et mise en scène par Jean-Louis Barrault. Cette adaptation théâtrale a elle-même connu un grand succès puisqu'elle fut donnée durant 7 ans à Paris.

Colin Higgins a produit, écrit et dirigé de nombreux films tels que "Drôle d'embrouille" (Foul Play, 1978), "Comment se débarrasser de son patron" (Nine to Five, 1980), "La cage aux poules" (The Best Little Whorehouse in Texas, 1982).

Il a aussi écrit des minis séries pour la télévision, des pièces de théâtre et a même été acteur. Il termine sa carrière en coproduisant et coscénarisant la mini-série "Out on a Limb" (1987), inspirée d'un livre autobiographique de Shirley MacLaine qui y joue son propre rôle.

En 1986, il créé une fondation à son nom qui lutte contre la discrimination et le sectarisme fondés sur l'identité sexuelle, répondant à ses aspirations humanitaires.

Il est décédé du sida en 1988 à Beverly Hill, Californie.
+ Voir plus
Ajouter des informations
étiquettes
Videos et interviews (2) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de

Harold and Maude Trailer (1971)


Citations et extraits (47) Voir plus Ajouter une citation
Piatka   27 juillet 2013
Harold et Maude de Colin Higgins
Le rire...Les larmes...Deux traits typiquement humains. Et voyez-vous, Harold, le plus important dans la vie c'est de ne pas craindre de se montrer humain.
Commenter  J’apprécie          220
Gwen21   04 octobre 2016
Harold et Maude de Colin Higgins
- [...] J'estime cependant que la plupart des malheurs de l'humanité vient de ce que les gens qui savent pourtant qu'ils sont uniques, comme cette fleur-là - et elle montra la marguerite qu'elle tenait à la main - s'obstinent à se laisser traiter comme un numéro parmi la masse.
Commenter  J’apprécie          200
babel95   24 mai 2017
Harold et Maude de Colin Higgins
Le rire..., les larmes....Deux traits typiquement humains. Et voyez-vous, Harold, le plus important dans la vie, c'est de ne pas craindre de se montrer humain.
Commenter  J’apprécie          200
Gwen21   06 octobre 2016
Harold et Maude de Colin Higgins
- [...] Et voyez-vous, Harold, le plus important dans la vie c'est de ne pas craindre de se montrer humain.
Commenter  J’apprécie          180
babel95   25 mai 2017
Harold et Maude de Colin Higgins
Harold, prenant le tuyau, aspira, puis dit en souriant : "je vais bientôt avoir tous les vices"

- Vice ? Vertu ? Mieux vaut ne pas être trop vertueux, Harold. On se prive de tant de choses ! Il faut viser plus haut que la simple moralité. Comme le dit Confucius, "Ne vous contentez pas d'être bons. Sachez provoquer les bonnes choses de la vie".

- Confucius a vraiment dit ça ?

- Ma foi... dit Maude en souriant. C'était paraît-il un sage. Il a donc dû prononcer de telles paroles.

- Vous êtes bien l'être le plus sage que je connaisse, dit Harold en la fixant du regard.

- Moi ? s'écria Maude. Quand je regarde autour de moi, je me rends compte que je ne sais rien.
Commenter  J’apprécie          150
Gwen21   03 octobre 2016
Harold et Maude de Colin Higgins
Le général de brigade Victor E. Ball avait été en réalité, en 1945, pendant une courte période, aide de camp du général MacArthur. Mais en toute équité envers ce grand capitaine, on ne pouvait dire qu'il ait été son bras droit, d'abord parce que son avis n'était jamais sollicité, et ensuite parce qu'il n'avait plus de bras droit, l'ayant perdu à Fort Jackson, en Caroline du Sud, au cours de grandes manoeuvres.
Commenter  J’apprécie          130
Magenta   17 octobre 2012
Harold et Maude de Colin Higgins
-Comme le dit Confucius : "Ne vous contentez pas d'être bons. Sachez jouir des bonnes choses de la vie".

-Confucius a vraiment dit ça?

-Ma foi...fit Maude en souriant. C'était, parait-il un sage. Il a donc dû prononcer de telles paroles.
Commenter  J’apprécie          100
araucaria   24 septembre 2016
Harold et Maude de Colin Higgins
Harold Chasen grimpa sur la chaise et se passa le noeud coulant autour du cou. Il tira dessus, le vérifia. Oui, il tiendrait. Il inspecta du regard la pièce intime et chaude. L'électrophone diffusait en douceur du Chopin. L'enveloppe était posée bien en vue sur le bureau. Tout était prêt. Il attendit. Une voiture s'engagea dans l'allée. Elle s'arrêta et il entendit sa mère en descendre. L'ombre d'un sourire aux lèvres, il renversa la chaise du pied et se trouva brusquement suspendu dans le vide. Au bout d'un instant il cessa d'agiter les jambes et son corps se mit à se balancer au bout de la corde.
Commenter  J’apprécie          90
0pale   11 juin 2012
Harold et Maude de Colin Higgins
_ Voyez-vous, dit-il, la plupart des gens ne sont pas comme vous. Renfermés en eux-mêmes, ils vivent, solitaires, dans leur forteresse. Tout comme moi, d'ailleurs.

_ Chacun vit dans sa propre forteresse, répondit Maude. Mais rient ne nous empêche d'abaisser le pont-levis et de frayer avec nos semblables.

_ Vous reconnaissez cependant, dit Harold en lui souriant, que nous vivons seuls et que nous mourrons seuls, chacun dans notre propre cellule.

_ C'est vrai jusqu'à un certain point, dit Maude laissant errer son regard sur la forêt. C'est pourquoi nous devons nous ingénier à remplir notre vie de choses agréables... lire de bons livres ; rêver auprès d'un feu de bois ; évoquer d'heureux souvenirs. Par ailleurs rien ne nous empêche de sauter le mur de temps en temps et de dormir à la belle étoile.

_ Tout cela exige du courage.

_ Pourquoi ?

_ Vous n'avez donc jamais peur ?

_ Peur de quoi ? Je ne redoute pas ce que je connais et j'aspire à connaître ce que j'ignore. De plus j'ai des masses d'amis.

_ Quels amis ?

_ L'humanité toute entière.

_ Cela fait en effet beaucoup d'amis, dit Harold en souriant. Mais qui vous dit qu'ils vous portent tous de l'amitié ?

_ Pour moi nous sommes tous pareils. Le tout est de se comprendre. J'ai entendu une fois raconter, en Orient, l'histoire de deux architectes qui se rendirent auprès du Bouddha. Ils manquaient d'argent pour achever leurs travaux et ils espéraient que le Bouddha leur viendrait en aide. 'Je vais voir ce que je peux faire', leur déclara-t-il et il partit inspecter leurs travaux. Le premier architecte construisait un pont et le Bouddha en fut fort impressionné. 'C'est là un pont magnifique', et il se mit en prières. Soudain un grand bœuf blanc surgit, portant sur son dos assez d'or pour achever les travaux. 'Prends cet or, dit le Bouddha et construis encore beaucoup d'autres ponts.' Sur quoi, le premier architecte partit le cœur en fête. Le deuxième architecte élevait une muraille et quand le Bouddha la vit, il en fut également impressionné. 'C'est là une très belle muraille', dit-il gravement, et il se mit en prières. Soudain le bœuf sacré surgit, se dirigea vers le deuxième architecte et se coucha sur lui, l'écrasant de tout son poids.

Harold fut à ce point secoué de rire qu'il dut se retenir au tronc du pin pour ne pas tomber.

_ Maude ! s'écria-t-il. Cette histoire, vous venez de l'inventer.

_ Ma foi, je l'avoue, fit Maude joignant son rire au sien. Mais elle est pleine d'enseignement. Le monde a assez de murailles. Ce dont les hommes ont besoin, c'est de sortir de leurs forteresses et de jeter des ponts entre eux.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          70
Magenta   17 octobre 2012
Harold et Maude de Colin Higgins
-Vous n'avez donc jamais peur?

-Peur de quoi? Je ne redoute pas ce que je connais et j'aspire à connaître ce que j'ignore. De plus j'ai des masses d'amis.

-Quels amis?

-L'humanité toute entière.
Commenter  J’apprécie          90

Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox



Quiz Voir plus

Triangles amoureux: on recherche le troisième point.

Carmen, Don José, ...

Almaviva
Catherine
Christian
Escamillo
Forcheville
Lancelot
Mathilde de La Mole
Santos Iturria

16 questions
71 lecteurs ont répondu
Thèmes : triangle amoureux , littérature , théâtre , opéra , cinemaCréer un quiz sur cet auteur

.. ..