AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Note moyenne 3.28 /5 (sur 223 notes)

Nationalité : France
Né(e) à : Neuchâtel, Suisse , le 29/01/1951
Biographie :

Colin Thibert, pseudonyme de Pierre Colin-Thibert, est un scénariste, romancier, auteur de pièces radiophoniques et anciennement dessinateur de presse.

Né d'un père traducteur et d'une mère bibliothécaire, Pierre Colin-Thibert fait ses études secondaires au lycée Pasteur de Neuilly-sur-Seine (études classiques, latin-grec).

Après le baccalauréat, il commence une école d’architecture intérieure et de design. Il découvre la gravure en taille-douce (l'eau-forte, le burin, la pointe sèche). Il travaille dans divers ateliers en Suisse et en Hollande et imprime les œuvres d'artistes tels que Albert Flocon, Pierre Tal-Coat, Orlando Pelayo.

Il donne ensuite des cours de peinture, travaille sur des chantiers, devient graveur en bijouterie…

Il remonte à Paris, en 1979, et se lance dans le dessin de presse et l'illustration. Il travaille pour une bonne vingtaine de magazines : informatiques, sportifs, syndicaux et pour des ouvrages scolaires ou techniques. Il signe en 1982 une bande dessinée, Le Goût de l'exploit (éd. Sipe).

Parallèlement il commence à écrire des pièces pour la radio ("Les Mille et un jours" sur France-Inter, de 1983 à 1986) et fait ses premiers pas et ses premiers sketches à la télévision grâce à Jean-Michel Ribes qui réalise alors l'émission "Merci Bernard". Il rencontre Roland Topor, Gébé, Gourio…

Il abandonne progressivement le dessin de presse pour travailler de plus en plus à la télévision… (séries de dessins animés, épisodes de sitcom). Il est l'un des piliers de "Maguy" sur Antenne 2. Il fait la connaissance de Jean-Claude Islert vers 1986. Ils décident d'unir leurs forces pour écrire des téléfilms. Ils en ont signés une trentaine ensemble.

En 1998, il signe pour le cinéma avec Jean-Claude Islert le scénario d'Une journée de merde, film réalisé par Miguel Courtois avec Richard Berry.

Il entre à la Série noire en 2001 avec Noël au balcon. Il enchaîne avec Royal Cambouis en 2002 qui obtient Prix SNCF du polar du meilleur roman policier français, Nébuleuse.org en 2002, Barnum TV (2003) et Cahin-Cahos (2005).
+ Voir plus
Source : Wikipédia
Ajouter des informations
étiquettes
Videos et interviews (3) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de
Colin Thibert vous présente son ouvrage "Torrentius" aux éditions Héloïse d'Ormesson. Rentrée littéraire Septembre 2019. Retrouvez le livre : https://www.mollat.com/livres/2342753/colin-thibert-torrentius Notes de musique : Youtube Audio Library Visitez le site : http://www.mollat.com/ Suivez la librairie mollat sur les réseaux sociaux : Facebook : https://www.facebook.com/Librairie.mollat?ref=ts Twitter : https://twitter.com/LibrairieMollat Instagram : https://instagram.com/librairie_mollat/ Dailymotion : http://www.dailymotion.com/user/Librairie_Mollat/1 Vimeo : https://vimeo.com/mollat Pinterest : https://www.pinterest.com/librairiemollat/ Tumblr : http://mollat-bordeaux.tumblr.com/ Soundcloud: https://soundcloud.com/librairie-mollat Blogs : http://blogs.mollat.com/
+ Lire la suite
Citations et extraits (66) Voir plus Ajouter une citation
LiliGalipette   03 janvier 2013
La loge écarlate de Colin Thibert
« Dans la mesure où l’homme est capable de donner la mort, – et c’est même ce qu’il fait de mieux ! – pourquoi n’arriverait-il pas à créer la vie ? » (p. 54)
Commenter  J’apprécie          190
milado   26 janvier 2013
Des chiens et des loups de Colin Thibert
Comment peut-on être assez aveugle pour se réjouir d'une guerre ?
Commenter  J’apprécie          160
ptitemarjo   06 mars 2015
Un caillou sur le toit de Colin Thibert
Comme vous l'avez déjà remarqué, mon oncle emploie un vocabulaire désuet.

Il est à ma connaissance, la seule personne qui persiste à dire: une "automobile" ou un "aéroplane".

- Les mots, assure-t-il, c'est pareil que les outils.

Si on ne s'en sert plus, ils rouillent.
Commenter  J’apprécie          100
deuxquatredeux   14 novembre 2016
Des chiens et des loups de Colin Thibert
- Ce soir, mes amis, ce n'est pas de peinture mais d'amour que je vais vous parler. D'amour et de sexe, car ils sont indissociables . Dans la société où nous vivons, l'amour conduit soit au mariage, soit au bordel ! Le plus souvent aux deux, car peu de mariages sont satisfaisants. Au bout du compte, ni l'épouse ni la prostituée ne sont heureuses. Pourquoi ne pas imaginer un monde où les femmes pourraient choisir leur partenaire ? Pour quelques heures, pour quelques jours, ou pour la vie ! Un monde où la naissance des enfants ne relèveraient pas de la brutalité des mâles mais d'un choix conscient du couple.

- Cet homme est fou !

- Chut !

- Ce monde-là est à portée de main pour peu que l'on change notre manière de penser, notre manière de voir, notre façon d'aimer ! Ce n'est pas avec des fusils qu'on viendra à bout de l'Empire, mais avec des idées !
Commenter  J’apprécie          80
camillette02   26 octobre 2010
Le bâtard de l'espace de Colin Thibert
-Venez voir, si vous ne me croyez pas ! La clinique est à deux pas ! Les tarifs sont affichés dans le hall : ils vous donnent 50 euros pour un oeil, 200 pour un rein. Une jambe, c'est 75, un bras droit 100...

-Et un cœur ? C'est combien ?
Commenter  J’apprécie          80
lamantalo   10 avril 2012
Royal cambouis de Colin Thibert
Est avait l'impression d'avoir une poignée de copeaux de cuivre dans la bouche. Il avait mal partout, il sentait une odeur de cramé, et il entendait le ressac. Au fin fond du Vercors c'était pas normal : on ne devait entendre que le silence de la mer...
Commenter  J’apprécie          60
deuxquatredeux   13 novembre 2016
Des chiens et des loups de Colin Thibert
- L'Art n'est rien sans la Règle ! N'oubliez jamais cela si vous souhaitez faire carrière !
Commenter  J’apprécie          70
caducrot   27 novembre 2014
Samien en route vers l'outremonde de Colin Thibert
- Samien? tu m'entends?

La voix était indéniablement féminine, légèrement nasillarde, moins déplaisante, toutefois, que celle de tante Ulna qui tenait le milieu entre la râpe à muscade et le coassement de la grenouille.

- Samien?

Le fugueur se redressa, tendu, certain de ne pas rêver: on aurait vraiment dit que quelqu'un s'adressait à lui, en l'appelant par son nom. Anthelme avait beau prétendre ce désert inhabité, Samien le croyait peuplé de créatures mystérieuses dont il n'allait pas tarder à savoir si elles étaient hostiles ou simplement facétieuses. Dehors, le tonnerre grondait et des éclairs faisaient pâlir le ciel par intermittence.
Commenter  J’apprécie          50
mellemars   23 septembre 2019
Torrentius de Colin Thibert
-- Réfléchissez : si les femmes pouvaient décider, à leur gré, de porter des enfants ou non, elles deviendraient d'une certaine manière nos égales.

-- En quelque sorte.

-- On les verrait alors partout, se mêlant de tout, certaines se mettraient sans doute en tête de commander et si, par extraordinaire, elles se révélaient meilleurs que nous, imaginez-vous quel enfer deviendrait notre existence ?
Commenter  J’apprécie          50
javine   11 novembre 2013
Le bus 666 de Colin Thibert
A quoi bon se reposer, une fois qu'on et mort!
Commenter  J’apprécie          70
Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox



Quiz Voir plus

Le bus 666 de Colin Thibert

Comment s'appelle le personnage principale ?

Chloé
Zorgo
Alice
Agathe

4 questions
8 lecteurs ont répondu
Thème : Le bus 666 de Colin ThibertCréer un quiz sur cet auteur
.. ..