AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Note moyenne 3.22 /5 (sur 301 notes)

Nationalité : France
Né(e) à : Genève , le 07/11/1963
Biographie :

Corinne Maier est écrivaine, économiste, psychanalyste.

Elle est diplômée de l'Institut d'études politiques de Paris (1986), formation complétée par deux diplômes de troisième cycle de Relations internationales et d'Économie, et par une thèse soutenue à l'Université Paris VIII en "Psychanalyse et champ freudien".

Elle a été économiste de 1992 à 2005. Psychanalyste, de 2000 à 2015, à Bruxelles et à Paris, membre d'ALEPH (Association pour l'Étude de la Psychanalyse et de son Histoire), essayiste, elle a une douzaine d'ouvrages publiés dans les domaines de la psychanalyse, l'histoire, la littérature et le travail.

Elle se consacre exclusivement à l'écriture depuis 2015.

Elle est l'auteure de plus de vingt livres, essais, pamphlets, récits, scénarios de bande dessinée. Ses ouvrages ont fait l'objet en tout de près de 80 traductions.

Iconoclaste, elle est surnommée "l'héroïne de la contre-culture" par le New York Times depuis le succès mondial de "Bonjour Paresse" (2004), traduit en trente langues. La BBC l’a fait entrer en 2016 dans le club des "cents femmes les plus influentes et les plus inspirantes du monde".

Un autre de ses livres, "No Kid" (2007), qui prend la forme d'un manifeste anti-nataliste, a été traduit en douze langues. "À la conquête de l'homme rouge" est le titre de son roman qui parait chez Anne Carrière en 2019.

son site : https://www.corinnemaier.info/
page Facebook : https://www.facebook.com/corinne.maier.585
Twitter : https://twitter.com/Maier_Corinne

+ Voir plus
Source : corinnemaier.info
Ajouter des informations
étiquettes
Videos et interviews (4) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de

Corinne Maier intervient sur OummaTV.TV à l’occasion de la parution de son dernier livre « Manuel de savoir-vivre en cas d'invasion islamique » (édition Michalon) co-écrit avec Frank Martin.

Podcasts (1)


Citations et extraits (177) Voir plus Ajouter une citation
araucaria   18 décembre 2016
Bonjour paresse : De l'art et la nécessité d'en faire le moins possible en entreprise de Corinne Maier
"Ne travaillez jamais", disait Guy Debord, le philosophe situationniste. Voilà un projet merveilleux, mais difficile à réaliser. Aussi, beaucoup de gens vont-ils travailler en entreprise; celle-ci, surtout grande, a longtemps été généreuse en emplois. Curieusement, elle constitue un univers mystérieux : serait-elle un sujet tabou? L'entreprise, parlons-en, pour une fois sans faux-semblants ni langue de bois.

Oyez, oyez, cadres moyens des grandes sociétés! Ce livre provocateur a pour but de vous "démoraliser", au sens de vous faire perdre la morale. Il vous aidera à vous servir de l'entreprise qui vous emploie, alors que jusque-là c'est vous qui la serviez. Il vous expliquera pourquoi votre intérêt est de travailler le moins possible, et comment plomber le système de l'intérieur sans en avoir l'air.

Bonjour paresse est-il cynique? Oui, délibérément, mais l'entreprise n'est pas un humanisme! Elle ne vous veut aucun bien et ne respecte pas les valeurs qu'elle prône, comme le montrent les scandales financiers que charrie l'actualité et les plans sociaux qui se ramassent à la pelle. Elle n'est pas non plus une partie de plaisir, sauf quand on prend, comme c'est le cas ici, le parti de s'en amuser.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          200
rabanne   19 janvier 2018
Freud : une biographie dessinée de Corinne Maier
Wilhelm Fliess : Il y a un rapport entre le nez et les organes sexuels féminins. Les maladies sont causées par des troubles des muqueuses nasales.

Commenter  J’apprécie          1911
HORUSFONCK   15 juin 2020
Commenter  J’apprécie          170
cicou45   02 décembre 2014
Freud : une biographie dessinée de Corinne Maier
"Partout, le désir est réprimé. Le combat de la psychanalyse, c'est de le libérer...et d'essayer de comprendre."
Commenter  J’apprécie          160
Dosamuse   14 mai 2014
No Kid : Quarante raisons de ne pas avoir d'enfant de Corinne Maier
Si quelqu'un vous assure qu'il ne veut que votre bonheur, méfiez-vous, car cette personne va forcément se sentir en droit de vous sermonner, vous donner des conseils, et tenter de vous faire faire ce que vous ne souhaitez pas.
Commenter  J’apprécie          150
araucaria   19 décembre 2016
Bonjour paresse : De l'art et la nécessité d'en faire le moins possible en entreprise de Corinne Maier
Si vous n'avez rien à gagner en travaillant, vous n'avez pas grand chose à perdre en ne fichant rien. Vous pouvez donc plomber votre entreprise par votre passivité, et cela sans courir aucun risque : il serait dommage de ne pas saisir cette occasion.
Commenter  J’apprécie          140
plotin   24 octobre 2009
Bonjour paresse : De l'art et la nécessité d'en faire le moins possible en entreprise de Corinne Maier
En parlant du langage utilisé au sein de l’entreprise :

Cette langue obéit à cinq règles de base :

L'entreprise fait compliqué quand on peut faire simple. Elle utilise « initialiser » à la place de commencer, verbe qui fait beaucoup trop trivial, « finaliser» au lieu du très ordinaire finir, et « positionner » pour le terre-à-terre placer.

Elle choisit son vocabulaire de façon à se donner plus d'importance qu'elle n'en a réellement. « Coordonner », « optimiser », sont plus porteurs qu'« exécuter ». Mais c'est « décider » qui trône au panthéon des verbes, d'une courte tête devant « piloter » ou « chapeauter ». Elle ne lésine pas sur les mots en « ence » : pertinence, compétence, expérience, efficience, cohérence, excellence, tous ces mots donnent en apparence de l'importance.

Elle considère la grammaire comme une vieillerie obsolète. Elle abuse des circonlocutions, boursoufle la syntaxe, se revêt de toute une quincaillerie de termes techniques et administratifs, et malmène les mots. Car elle sait dévoyer le français avec maestria: l'entreprise aime les barbarismes. Par exemple, « décliner » n'est pas employé dans son sens usuel; quand on décline un logo, un message, une valeur, cela ne signifie pas qu'on les abaisse, mais qu'ils sont adoptés par d'autres instances, situées en dessous. De même, le très usité « solutionner », qui remplace sans coup férir résoudre, est d'autant moins français qu’il donne une vraie prestance de cadre.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          120
brigittelascombe   30 janvier 2012
Intello Academy de Corinne Maier
Une phrase simple,comme "Il est difficile de commenter ce film qu'il vaut mieux voir;nous allons tenter d'en évoquer les principaux thèmes",se traduit ainsi en langage intello dans le journal le Monde:

"L'aplanissement requis par l'exercice critique rend difficilement justice à ce type de film,dont le retour sur les conditions de fabrication,l'imbrication des strates narratives* et la prolifération référentielle* se saisissent plus naturellement au cours de ce phénomène semi-hypnotique qu'on nomme la projection.Déplions donc ce qu'il convient d'imaginer organiquement enlacé*"



*strates narratives:niveaux du récit

*prolifération:une multiplication

*référentielle:par rapport à ce dont on parle

*Lu dans le Monde du 28 janvier 2004,sous le tître "Léo en jouant dans La Compagnie des hommes d'Arnaud Desplechin"
Commenter  J’apprécie          110
Dizzie_lids   30 juin 2011
Bonjour paresse : De l'art et la nécessité d'en faire le moins possible en entreprise de Corinne Maier
Dès qu'un mot fait fureur aux Etats-Unis, il traverse l'Atlantique comme une vague et devient une vogue qui affecte nos écoles de gestion, nos institutions commerciales et le discours de nos entrepreneurs. Peu importe les approximations linguistiques: il suffit d'en saupoudrer les transparents et les "charts", cela fait largement l'affaire. C'est ainsi que "packaging" a supplanté emballage, "reporting" compte-rendu, "feed back" retour.
Commenter  J’apprécie          110
Dosamuse   13 mai 2014
No Kid : Quarante raisons de ne pas avoir d'enfant de Corinne Maier
Les femmes ont le droit de repousser l'âge de la maternité, mais renoncer, pas question ; les hommes, depuis peu, s'entendent dire qu'ils ont raté leur vie quand ils n'ont pas d'enfant. La tolérance à l'égard des formes variées de vie privée croit, mais expliquer sereinement qu'on ne veut pas enfanter suscite la réprobation.
Commenter  J’apprécie          100

Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox



Quiz Voir plus

Fable express V 🐷

À cause de sa santé précaire / Claire ne pouvait être fermière / ......

.....craignant pour ses ovaires
.....elle cueillait la bruyère
....mais aimait les cnidaires
....la ferme tuerait claire

1 questions
25 lecteurs ont répondu
Thèmes : fables , jeux de mots , humour , couture , baba yagaCréer un quiz sur cet auteur

.. ..