AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Note moyenne 3.96 /5 (sur 116 notes)

Nationalité : France
Né(e) à : Boulogne-Billancourt , le 23/03/1968
Biographie :

Cyril Gély est un dramaturge et scénariste français.

Après une école de commerce et un master en finance, entre à l'école de la rue Blanche, section comédien.

En 2003 sort sa première pièce de théâtre, Signé Dumas, au théâtre Marigny, avec Francis Perrin et Thierry Frémont. La pièce relate les relations entre Alexandre Dumas et son nègre Auguste Maquet.

En 2011 sort Diplomatie (Niels Arestrup et André Dussollier, théâtre de la Madeleine) : la rencontre entre le général allemand Dietrich von Choltitz et le diplomate suédois Raoul Nordling, ainsi que le processus qui amena Choltitz à refuser l'ordre de Hitler de détruire Paris en août 1944.
Sa pièce Diplomatie est portée à l'écran par Volker Schlöndorff, avec les mêmes acteurs.

Source : Wikipedia
Ajouter des informations
étiquettes
Videos et interviews (7) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de

Retrouvez votre livre dans notre librairie en ligne ! : Le Prix de Cyril Gely aux éditions Albin Michel https://www.lagriffenoire.com/136403-divers-litterature-le-prix.html La culture décontractée !!!!! ABONNEZ-VOUS A NOTRE CHAINE YOUTUBE ! http://www.youtube.com/user/griffenoiretv/featured (merci) La boutique officielle : http://www.lagriffenoire.com #soutenezpartagezcommentezlgn Merci pour votre soutien et votre amitié qui nous sont inestimables.


Citations et extraits (43) Voir plus Ajouter une citation
danielehoslet   01 août 2020
Le prix de Cyril Gély
Mais si la lumière jaillissait soudain dans la pièce, elle sait que son visage porterait les traces de leur affrontement. Quelques cernes plus profonds sous les yeux, les bajoues légèrement plus flasques. Hahn n'est pas un dieu. Ce n'est qu'un homme que Lise veut démettre de son piédestal.
Commenter  J’apprécie          00
hcdahlem   11 mars 2019
Le prix de Cyril Gély
Hahn aimerait être ailleurs. A Göttingen, à Berlin, à dix mille kilomètres de Stockholm! Lise patiente. Elle n’a pas encore déplacé toutes ses pièces sur l’échiquier. Elle distingue à peine son vieil ami face à elle, et l’entend tout juste respirer. Mais si la lumière jaillissait soudain dans la pièce, elle sait que son visage porterait les traces de son affrontement. Quelques cernes plus profonds sous les yeux, les bajoues légèrement plus flasques. Hahn n’est pas un dieu. Ce n’est qu’un homme que Lise veut démettre de son piédestal 
Commenter  J’apprécie          110
talou61   19 janvier 2019
Le prix de Cyril Gély
A eux trois, ils formaient un atome. Le noyau était composé d'Otto et de Lise, l'un proton, l'autre neutron. Edith était l'électron qui tournait autour - qui tournait sans jamais espérer s'en approcher un jour.
Commenter  J’apprécie          80
talou61   22 janvier 2019
Le prix de Cyril Gély
- Nietzsche, a dit à peu de chose près : "J'ai fait cela", affirme ma mémoire. "Impossible !" répond mon orgueil, et il s'obstine. En fin de compte, c'est la mémoire qui cède".
Commenter  J’apprécie          80
mumuboc   28 février 2020
Le prix de Cyril Gély
Le futur appartient à ceux qui ont une bonne mémoire. (p215)
Commenter  J’apprécie          80
talou61   18 janvier 2019
Le prix de Cyril Gély
Hahn se souvient d'avoir pleuré le soir du 6 août 1975, à Farm Hall, lorsque la BBC avait annoncé qu'une bombe atomique venait d'être lâchée. Hahn ce soir-là s'était senti personnellement responsable de la mort de centaines de milliers de personnes. Après tout, c'était sa propre découverte, en décembre 1938, qui avait rendu la bombe possible.
Commenter  J’apprécie          50
talou61   22 janvier 2019
Le prix de Cyril Gély
- C'est pourquoi lorsque Hitler accède au pouvoir, personne ne se révolte. La jeunesse, disciplinée, hiérarchisée, y trouve son compte.
Commenter  J’apprécie          50
hcdahlem   11 mars 2019
Le prix de Cyril Gély
INCIPIT

Nul ne sait ce que nous réserve le passé.

Cette phrase, Hahn l’a en tête depuis qu’il est éveillé. Il ne saurait dire pourquoi. Elle est venue, d’un coup, alors qu’il ouvrait les yeux. Les mots ont semblé danser un instant face à lui, puis ont envahi son cerveau. Impossible de se rendormir. Depuis, Hahn est à la fenêtre – qu’il a ouverte.

La lumière perce à peine à travers le ciel gris. Juste assez pour distinguer l’opéra et, face à lui, le palais royal de Stockholm. Dans l’autre chambre, Edith dort toujours. Les trottoirs sont recouverts de neige. Le toit des maisons aussi. Un étrange silence assourdit la ville. Hahn ne ressent pas le froid mordant qui lui saute au visage. Il ne l’a jamais ressenti. Même enfant, sa mère courait sans relâche derrière lui pour le couvrir. Hahn regarde sa montre, il est sept heures quarante-trois, et c’est la journée la plus importante de sa vie.

Le Comité lui a réservé une suite au Grand Hôtel. La suite 301, au troisième étage. Une large porte donne sur une entrée quelque peu étroite, où sont exposés plusieurs portraits. Puis un salon immense avec deux chambres de chaque côté. Celle de Hahn est à gauche. Edith dort encore dans celle de droite. Au-dessus du canapé en cuir, un tableau de William Turner, Tempête de neige en mer.

On pourrait croire que ce tableau a été placé sur ce mur exprès. Ce n’est pas impossible, mais rien ne le prouve non plus. Nous y reviendrons en temps utile.

Hahn a saisi les trois feuilles posées sur son bureau. Son écriture est distinguée, tranchante, sans ratures. Il relit pour la énième fois le discours qu’il a écrit. Ce discours, il le connaît par cœur. Mais ce matin, à la pâle lumière du jour, Hahn a besoin de se rassurer.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
brinvilliers   01 janvier 2020
Le prix de Cyril Gély
- Tu vois, je ne te reproche même pas de m'avoir mise dans le train, ce jour que ni toi ni moi n'oublierons. Mais de ne pas m'avoir dit la vérité...Et si tu es resté à Berlin, ce n'était pas pour Edith ni pour Hanno, qui n'avait alors que seize ans, mais pour poursuivre l'un des mieux équipés d'Europe, t'offrait la possibilité de bombarder l'uranium de neutrons, et d'observer les résultats. Or à cette époque-là, nous étions si près du but. Si près. Voilà pourquoi tu m'as sacrifiée.
Commenter  J’apprécie          30
Arthore   16 septembre 2019
Le prix de Cyril Gély
Nul ne sait ce que nous réserve le passé

......

On peut tuer celui qui dit la vérité, mais pas la vérité elle même.
Commenter  J’apprécie          40

Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox



Quiz Voir plus

La IIe Guerre Mondiale en 20 questions de plus !

Quelle bataille mit fin à la progression de l'AfrikaKorps de Rommel ?

El Galzaoui
El Gazala
Bir Hakeim
El Alamein

20 questions
17 lecteurs ont répondu
Thèmes : guerre mondialeCréer un quiz sur cet auteur

.. ..