AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio

Note moyenne 3.58 /5 (sur 12 notes)

Nationalité : France
Né(e) : 1961
Biographie :

Damien Le Guay, philosophe, est également vice-président du Comité national d'éthique du funéraire. Maître de conférence à HEC, il enseigne aussi à l'Espace éthique de l'AP-HP (sur les questions d'éthique de la mort). Il a par ailleurs une activité de critique littéraire au Figaro Magazine et tient une rubrique dans Famille chrétiénne. Il a été entendu par la mission parlementaire sur l’accompagnement de la fin de vie, présidée par Jean Leonetti en 2004, sur les thématiques de l'évolution de la mort et de la perte de rituels. Damien Le Guay a publié de nombreux essais philosophiques, dont La Mort en cendres : La crémation aujourd'hui, que faut-il en penser ? paru en 2012; De quoi DSK est-il le nom ? (2011, Editions de l'oeuvre)
Qu'avons nous perdu en perdant la mort ? (2003, Editions Le Cerf); La face cachée d'Halloween (2002, Editions Le Cerf )





+ Voir plus
Source : www.franceinter.fr/personne-damien-le-guay‎
Ajouter des informations
Bibliographie de Damien Le Guay   (13)Voir plus

étiquettes
Videos et interviews (2) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de

Quand il faut évoquer la mort, nous savons que? nous ne savons rien. Quand il nous faut parler des morts de notre vie ? qui vivent encore en nous, habitent notre c?ur ?, les mots nous manquent. de cette perte, de la mort même, nous préférons ne pas parler. Et pourtant, les absents n?en finissent pas d?être présents. Nous en sommes les gardiens fidèles. À travers les entretiens qu?elles ont accordés à Damien le Guay et Jean-Philippe de Tonnac, sept personnalités acceptent ici de témoigner. Juliette Binoche, Christian Bobin, Catherine Clément, Philippe Labro, Daniel Mesguich, Edgar Morin et Amélie Nothomb nous livrent avec profondeur et générosité leurs sentiments intimes, leurs croyances ou leur incroyance, leur philosophie de la vie. Au-delà des chagrins, des douleurs, ils disent tous le lien vital qui les relie à leurs morts ? les morts de leur vie. L?extraordinaire diversité de ces paroles nous invite au partage pour être plus vivants. http://www.albin-michel.fr/Les-Morts-de-notre-vie-EAN=9782226319203

+ Lire la suite

Citations et extraits (15) Voir plus Ajouter une citation
anlixelle   20 janvier 2016
Les Morts de notre vie de Damien Le Guay
"Je trouve aujourd'hui que le principe des "dernières volontés" n'a strictement aucun sens. Elles ont le temps de périmer vingt fois avant l'échéance. Il faut laisser les enfants se débrouiller ! Les choix qu'ils auront à faire participeront de leur travail de deuil." Catherine Clément
Commenter  J’apprécie          60
anlixelle   20 janvier 2016
Les Morts de notre vie de Damien Le Guay
"Les morts nous habitent tous. Nous sommes ce dont nous nous souvenons. Ces morts sont notre mémoire" Philippe Labro
Commenter  J’apprécie          50
anlixelle   20 janvier 2016
Les Morts de notre vie de Damien Le Guay
"La vertu de la mort c'est l'interruption qu'elle provoque, la stupeur dans laquelle elle nous met et la ressaisie nécessaire à laquelle elle nous condamne. La mort nous oblige à voir qui nous sommes...." Christian Bobin
Commenter  J’apprécie          40
anlixelle   20 janvier 2016
Les Morts de notre vie de Damien Le Guay
"Il ne s'agit en aucune façon de "faire son deuil" - expression qui m'agace au plus haut point, je l'ai dit. On ne fait pas un travail de deuil, il se fait tout seul. Ce travail ne se fait pas toralement à notre insu mais en tous les cas, sans notre partie consciente. " Catherine Clément
Commenter  J’apprécie          30
anlixelle   20 janvier 2016
Les Morts de notre vie de Damien Le Guay
"La seule réponse à l'angoisse de mort, quand elle surgit, c'est la communion dans la vie, dans l'amour, dans l'amitié, dans la participation. Je ne dis pas que cette communion détruit l'angoisse de mort mais elle la refoule". Edgar Morin
Commenter  J’apprécie          30
anlixelle   20 janvier 2016
Les Morts de notre vie de Damien Le Guay
"Les rituels n'ont rien à voir avec la foi.

Il s'agit d'un calcul sur l'inconscient, c'est différent. Il ne vous est pas demandé de croire !

La ritualité est une nécessité anthropologique.

Sont bons les rites qui aident le travail du deuil....." Catherine Clément
Commenter  J’apprécie          20
marinos22898   14 juin 2016
Les Morts de notre vie de Damien Le Guay
Vous oubliez ces « morts » infligées par une simple parole malheureuse, blessante, humiliante, meurtrière, prononcée contre vous. Nous les connaissons tous. Une ignoble vacherie peut vous renverser. Votre amour vous apprend un matin qu’il ne vous aime plus : il vous tue. Ce sont des expériences que nous avons tous vécues. Dans ces moments-là, nous prenons conscience de l’effroyable pouvoir de la parole. A contrario, si la parole vous tue, elle peut vous rendre la vie. J’ai eu une adolescence extrêmement pénible : j’avais l’impression de vivre dans un néant absolu. Je me détestais. J’avais l’impression partout d’un défaut d’amour si affreux. Je ne maîtrisais rien. Je subissais tout. Et cette incapacité à saisir l’attelage de ma vie me sortait du monde. La parole des écrivains a été alors pour moi une source de réconfort incomparable. Et pas seulement celle des écrivains que je vénérais, comme Balzac, mais quelqu’un d’aussi profondément antipathique que Montherlant m’a transmis aussi quelque chose – ne serait-ce qu’à travers ses Jeunes Filles. Je le lisais et relisais à quatorze ans. De lui aussi je recevais une invitation à voir plus loin que ma vie sans qualité. Cette parole m’a sauvée. Et ce n’est pas une métaphore ! Je n’étais donc pas dans le néant. Ces écrivains témoignaient, chacun selon son génie propre, d’une autre réalité, de la réalité d’autre chose.

Je suis toujours étonnée, quand je vais dans les librairies, de passer devant ces rayonnages de livres qui « font du bien ». Le bien-être me déprime. Je ne dois pas être normale. À côté de cette littérature-là, un très grand livre, s’il me raconte une histoire effroyable avec un sens de la maîtrise, de la beauté, de la verticalité, m’aidera considérablement à vivre. Relisez La Cousine Bette : voilà le portrait d’un être néfaste, méchant, affreux, mais quelle force de vie ce roman vous donne 

Amélie Nothomb
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
anlixelle   20 janvier 2016
Les Morts de notre vie de Damien Le Guay
"Je suis le fils d'un lilas ou d'un cerisier en fleur. Et comme les Japonais le savent et l'écrivent dans leurs poèmes, les cerisiers en fleur qui meurent ne meurent jamais. " Christian Bobin
Commenter  J’apprécie          20
Enroute   22 septembre 2016
L'empire de la télé-réalité de Damien Le Guay
Le "lieu" de la télévision est de plus en plus familier. Le premier âge de la télévision était celui des fonctionnaires-professeurs et le lieu idéal, celui d'une classe d'école. Le deuxième âge était celui des témoins convoqués et le lieu d'élection celui du cabinet - cabinet du psychologue, du juge, du médecin. Le troisième âge est celui de l'homme ordinaire et son lieu d'élection, le salon de M. Tout-le-Monde. Classe d'école, cabinet du psychologue, salon : les lieux changent.
Commenter  J’apprécie          10
anlixelle   20 janvier 2016
Les Morts de notre vie de Damien Le Guay
"Ce que j'entends par la puissance de résurrection de l'écriture, c'est le sursaut de joie qu'elle me donne." Christian Bobin
Commenter  J’apprécie          20

Acheter les livres de cet auteur sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura

Listes avec des livres de cet auteur


Quiz Voir plus

Milo Manara

De quel artiste de la Renaissance italienne nous a-t-il raconté la vie tumultueuse ?

Michel Ange
Botticelli
Le Caravage

10 questions
3 lecteurs ont répondu
Thème : Milo ManaraCréer un quiz sur cet auteur

.. ..