AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet

3.81/5 (sur 2254 notes)

Nationalité : France
Né(e) à : Paris , le 17/10/1952
Biographie :

Dan Franck est un écrivain et scénariste français.

Etudiant en sociologie à l'Université de la Sorbonne, et fait quelques petits boulots avant de commencer ce qui lui tient à cœur, le métier d'écrivain.

Il reçoit le prix du premier roman en 1980 pour "Les Calendes grecques", puis le prix Renaudot en 1991 pour "La Séparation".

Il a publié une vingtaine d’ouvrages, dont "Nu, couché" (1998), "Les enfants" (Prix des Romancières, 2003), "Roman nègre" (2008) ou encore la trilogie "Les Aventuriers de l'Art moderne" (Bohèmes - 1998, Libertad ! - 2004, Minuit - 2010).

Il écrit aussi en collaboration avec d'autres auteurs tels que Enki Bilal ou Jean Vautrin, avec lequel il a conçu la série de romans "Les Aventures de Boro, reporter photographe" (8 vol., 1987-2009).

Romancier, essayiste, scénariste pour le cinéma et la télévision, il a également servi de nègre littéraire pour 62 ouvrages et a publié quelques ouvrages sous le pseudonyme de Marc Kajanef.


+ Voir plus
Ajouter des informations
Bibliographie de Dan Franck   (51)Voir plus

étiquettes
Videos et interviews (31) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de
Dan Franck a publié en septembre 2023 un nouvel ouvrage, L'arrestation aux éditions Grasset. Un livre des plus personnel puisque dans ce dernier, il revient sur son arrestation, survenu en 84 alors qu'il n'a que 32 ans. Un passé entre quatre murs qu'il avait gardé secret, seulement ses proches étaient au courant et qu'il mettra quarante ans à réussir à coucher sur papier. Dénoncé par une lettre anonyme, il est accusé de complicité avec le groupe terroriste Action Directe. Il loue à un dénommé "Le Garçon" un petit studio qui sert de base arrière au membre du groupe. Dan Franck ignore en partie l'appartenance de son ami au groupe terroriste. Il réprouve les actions d'AD mais la police et la justice le poursuivent. S'ensuit un engrenage, une spirale, une machination policière et judiciaire et un séjour éprouvant à la prison de la Santé. Plus de 40 ans plus tard, le romancier mène l'enquête sur qui l'a balancé et pourquoi son ami l'a trahi.
+ Lire la suite
Podcasts (1)


Citations et extraits (240) Voir plus Ajouter une citation
« L’échec ne réside pas dans la rupture, mais dans l’échec de la rupture. La séparation est le dernier acte de la vie commune. »
Commenter  J’apprécie          350
- Est-ce vrai que vous avez passé la Manche uniquement pour tenter de me rapatrier?
Elle dit que oui.
- Cela signifie que les Anglais ont pris le risque de vous perdre et de perdre un avion dans le seul but de me faire venir à Londres?
- Oui.
- Rien ne justifie cela.
Il parlait bas. Il était en proie à une colère froide qui, en quelques secondes, balaya leurs complicités habituelles.
- On offre un avion et un parachute à quelqu'un qui le mérite. A Léon Blum ou à George Mandel. Pas à moi. Ni mon histoire ni mon destin, ni même ce que je représente, ne vaut votre déplacement. Il s'agit d'un passe-droit.
- En effet, reconnut-elle.
Commenter  J’apprécie          290
D'une époque l'autre, l'accusation reste la même, et l'étranger le premier bouc émissaire : ils prennent l'argent jadis, le travail aujourd'hui.
Commenter  J’apprécie          280
- Vous êtes séparés?
- Elle vit avec un autre homme. Malgré cela, j'ai pris la précaution de lui faire un onzième enfant avant de partir pour le front!
- Tu as participé aux opérations?
- Catégorie nettoyeur, Borop'tit! Sitôt mobilisé, on m'a hâtivement distribué dans le rôle du négro! Faute à la réclame Banania, j'imagine! Faute à Lyautey!... Les nègres avec les nègres! On m'a versé dans un régiment de tirailleurs sénégalais et on m'a mis la baïonnette au canon. J'ai compris que la France, belle patrie, terre des arts, ma réservait le sort peu enviable de viande à Panzer. J'ai écrit à ma femme pour lui apprendre que, normalement, j'allais mourir. Elle n'a pas répondu. Elle voulait sans doute déjà faire l'économie d'un timbre.
Commenter  J’apprécie          260
Les artisans ne sauraient être des artistes. Pierre Soulages, un jour, m'a donné la clé de la différence : "l'artiste cherche. Il ignore le chemin qu'il empruntera pour atteindre son but. L'artisan, lui, emprunte des voies qu'il connaît pour aller vers un objet qu'il connaît également."
Commenter  J’apprécie          240
Adolf Hitler!
Naguère petit, morveux, les cheveux sales, les pommettes rendues écarlates par la colère, méprisant, violent, relâchant ses sphincters à la moindre contrariété. Ce jour-là, sanglé dans un uniforme, un baudrier, le torse médaillé, la visière de la casquette rabattue sur les yeux, la moustache aussi courte qu'à Munich, le même petit regard électrisé, vif, chafouin, un rictus qui s'ouvrit en sourire lorsque Pétain apparut en haut de l'escalier.
Boro laissa tomber son Leica. Il vit la poignée de main mais refusa de la photographier
Commenter  J’apprécie          230
Naguère, dans la rue, elle lui donnait le bras. Désormais, elle marche parallèlement à lui, les mains dans les poches du manteau qu'il lui a offert. Il déteste ce manteau. A cause des poches.
Commenter  J’apprécie          210
Il n'est pas sur la même longueur d'ondes. S'il apprend l'autonomie à ses garçons, s'il les arme contre des morales qu'il exècre, s'il les aide à affirmer ce qu'il pressent en eux- et qui le satisfait-, il aura accompli son boulot. En naissant, ses enfants se sont déjà éloignés. Depuis, ils n'ont fait que poursuivre sur cette voie. Lui- même, un jour, marchera derrière eux. Il ne les veut pas tout à lui. Qu'ils se dirigent à leur pas vers un destin qui ne lui appartient pas. Il ne retiendra personne. Qu'ils soient libres. Qu'ils ne lui ressemblent pas s'ils ne le désirent pas- et lui-même leur souhaite mieux.
Commenter  J’apprécie          190
Chaque nuit, dans toutes les villes d'Angleterre, des bénévoles montaient sur les toits afin d'éteindre les bombes incendiaires larguées par les appareils allemands. Et dans les rues, dans les cours, au fond des jardins, on s'entraînait à défendre sa maison, son quartier, sa ville, son pays.
Commenter  J’apprécie          190
- Ah ! La Jo-con-de !
- Du Lou-vre, oui !
- Bien sûr que je la connais ! Une brune aux cheveux un peu longs qui vous regarde comme si vous aviez un secret en vous ?
- Voilà !
Commenter  J’apprécie          190

Acheter les livres de cet auteur sur
Fnac
Amazon
Decitre
Cultura
Rakuten

Lecteurs de Dan Franck Voir plus

Quiz Voir plus

Monstres de la mythologie grecque

Je suis une créature hybride, mi-homme mi-cheval.

Le Minotaure
Le Centaure
La Cavale
La Manticore

12 questions
3448 lecteurs ont répondu
Thèmes : monstre , mythologie grecque , créatures mythologiques , mythologie , mythesCréer un quiz sur cet auteur
¤¤

{* *}