AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio

Note moyenne 3.5 /5 (sur 20 notes)

Nationalité : Belgique
Né(e) : 1953
Biographie :

Daniel De Bruycker est un poète reconnu dans le milieu littéraire belge francophone. Il est également romancier et traducteur.

De 1977 à 1987, il est critique musical et de théâtre au journal Le Soir, à Bruxelles, et en France pour Le Monde et Le Monde de la musique.

Il réalise de nombreux reportages en Europe et en Asie puis il devient concepteur de jeux publics (La Fureur de lire en 1993) et de programmes interactifs sur CD-I (Mondo Quest, Tectis/Little Big One, 1992) et CD-ROM (Baby, Media International, 1996).

Il est aussi le co-auteur, avec son épouse Chantal Deltenre notamment, de différents "Carnets de route de Tintin" (Casterman, 1990-1999)

Par ailleurs, depuis 1989, il développe en France, puis en Belgique, des ateliers poétiques d'accès à l'écriture destinés aux enfants de 5 à 11 ans, selon une méthode personnelle fondée sur le calligramme : Les Mots-Images.

Après de nombreux voyages en Asie, il vit aujourd'hui entre Paris et la Normandie.
+ Voir plus
Source : Wikipédia
Ajouter des informations
Bibliographie de Daniel De Bruycker   (6)Voir plus

étiquettes

Citations et extraits (27) Voir plus Ajouter une citation
lehibook   25 juin 2019
Silex : La tombe du chasseur de Daniel De Bruycker
Nous témoignerons donc:

quelqu'un était là-bas.

Le croisant en chemin

nous avons cru le reconnaître,



nous lui avons fait signe,

il ne nous a pas vus

-ou n'a pas reconnu

nos gestes pour des signes



Nous avons appelé,

il n'a pas répondu

-ou,entendant son pas,

n'avons-nous su reconnaître une voix?
Commenter  J’apprécie          30
willemsbenoit   25 juillet 2015
Silex : La tombe du chasseur de Daniel De Bruycker
Le regard innombrable du feu

fixant le fauve au fond de nos yeux.
Commenter  J’apprécie          40
Alice_   05 mai 2013
La pierre de soi (l'architecte I) de Daniel De Bruycker
Je ne fus pas long à m’apercevoir de l’ambiguïté de ce métier. La nuit, je rêvais d’architectures à la syntaxe lâche et fragmentaire du rêve – comme un théâtre d’écrans flottants et de pinceaux de lumière en mouvement, projetant çà et là, au hasard, des lambeaux d’images vaguement familières.

Puis je m’éveillais et me souvenais que, le jour, je calculai des cages.

Commenter  J’apprécie          20
Alice_   05 mai 2013
La pierre de soi (l'architecte I) de Daniel De Bruycker
J’envie leur sort aux hommes qui vivent sous la tente : non de pouvoir déplacer leur maison à leur guise (car en ce sens ce n’est qu’à peine une maison), mais de pouvoir la remonter autrement chaque fois, selon la forme du lieu, l’aspect du ciel, le besoin qu’ils en ont, leur fantaisie… - et en ce sens, leur tente est toutes leurs maisons.
Commenter  J’apprécie          20
beatriceferon   12 juin 2016
L'orée de Daniel De Bruycker
Tel un feu qui prend d'un coup, c'est l'orée, où les ramures s'écartent, découvrant à ses yeux les longues flammèches dorées qui zèbrent le gris de fumée du ciel, encadrant le soleil posé sur l'horizon comme une fleur d'or qui peu à peu se referme pour conserver jusqu'au prochain matin la douce chaleur du jour qui s'achève. (p.290)
Commenter  J’apprécie          20
Alice_   05 mai 2013
La pierre de soi (l'architecte I) de Daniel De Bruycker
Le mieux serait, sitôt une maison terminée, de partir sans plus me retourner; non par crainte de m’y attacher outre mesure ou, à l’inverse, de voir en face ses menues imperfections, mais ne souhaitant prendre le risque ni de faire la suivante trop pareille, ni de vouloir la faire trop différente.
Commenter  J’apprécie          20
Alice_   05 mai 2013
La pierre de soi (l'architecte I) de Daniel De Bruycker
Longtemps j’ai cru que, pour réussir à faire une demeure, il me fallait pouvoir m’imaginer y habitant. De succès vague en vague échec, j’ai compris désormais que la chose importe peu en somme, pourvu que la demeure consente à m’habiter.
Commenter  J’apprécie          20
DamePlume   11 novembre 2012
Eitô (lampe d'ombre) de Daniel De Bruycker
Au début, je me souviens j’ai voulu fuir. Si je ne l’ai pas fait, c’est que j’étais trop faible sans doute, mais il y avait autre chose encore : ce besoin de voir que me dictaient mes yeux, ce besoin d’arpenter qui ranimait mes membres endoloris, ce besoin de recueillir la moindre bribe de parole ou alors de parler en lieu et place du mutisme des autres, d’articuler quand ils ne pouvaient plus que gémir, de penser des pensées d’hommes alors que les hommes avaient cessé d’être des hommes, réduits à la chair souffrante et à l’angoisse terrifiée d’eux-mêmes.
Commenter  J’apprécie          10
Yokay   08 mai 2021
Silex : La tombe du chasseur de Daniel De Bruycker
A leurs costumes trop neufs et déjà froissés par la route, à leurs tignasses rebelles mal pacifiées pour l'occasion à grand renfort de brillantine, à leurs lunettes noires et leurs cigarettes américaines de contrebande, on reconnait au premier coup d'oeil des trafiquants du marché noir, presque identiques à leurs collègues de Leningrad - la même urbanité à fleur de peau et, par-derrière, la même dégaine de fauve à l'affut ; dents de loup dessous le sourire jovial, regards de fouine à l'abri des verres teintés.
Commenter  J’apprécie          10
lehibook   28 novembre 2019
Eitô (lampe d'ombre) de Daniel De Bruycker
La nuit,l'aube,le jour:trois sortes de silence jusqu'à n'en plus faire qu'un.

La nuit de plus en plus calme, très noire - et d'un noir plus profond ,plus opaque. Pas une étoile au ciel,pas une lampe allumée dans la ville, seulement le grand cèdre qui brûle toujours , loin d'ici, au-dessus des ruines obscures - moins comme un phare sous le ciel que comme une lampe au fond d'une mine.
Commenter  J’apprécie          10

Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox

Lecteurs de Daniel De Bruycker (7)Voir plus


Quiz Voir plus

Les mouvements et courants littéraires français

Courant poétique formé par un groupe de sept poètes dont le nom est emprunté à une constellation de sept étoiles (1549-1560).

La Grande Ourse
La Pleiade
la Couronne boréale
Le Zodiaque

10 questions
444 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature , mouvements , franceCréer un quiz sur cet auteur