AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Note moyenne 3.55 /5 (sur 65 notes)

Nationalité : Espagne
Né(e) à : Barcelone , le 05/01/1979
Biographie :

Né en 1979, l'Espagnol Daniel Sanchez Pardos a reçu le prix Tormenta du meilleur nouvel auteur de l'année 2011 pour son roman El cuarteto de Whitechapel. Il a été bibliothécaire pendant quinze ans.
Barcelona est son premier roman. Il est paru, en 2016, aux éditions Les Presses de la Cité.

Website : http://danielsanchezpardos.com/

Ajouter des informations
étiquettes

Citations et extraits (40) Voir plus Ajouter une citation
Krout   16 juin 2016
Barcelona de Daniel Sanchez Pardos
Les trois cours du matin et les deux de l'après-midi furent tout aussi décevants les uns que les autres ; sujets monotones, professeurs dépassés, idées peu ou pas actualisées, le tout dans une ambiance générale de conformisme, de laisser-aller, de manque de curiosité et d'enthousiasme pour les matière à traiter, qui commençait à confirmer de façon préoccupante toutes les remarques que Gaudi m'avais faites le lundi sur l'Ecole d'architecture.
Commenter  J’apprécie          190
bilodoh   27 mai 2017
Barcelona de Daniel Sanchez Pardos
N’est-ce pas la fonction principale des églises depuis toujours? rétorquai-je. Servir de luxueux théâtres pour le grand cirque politique et social de ceux qui les bâtissent avec l’argent et la sueur de leur troupeau?



(Presses de la Cité, p.463)

Commenter  J’apprécie          170
bilodoh   23 mai 2017
Barcelona de Daniel Sanchez Pardos
Mieux vaut chercher des dragons dans le ciel que de se limiter à vivre au ras des pâquerettes.



(Presses de la Cité, p.327)

Commenter  J’apprécie          160
ManouB   16 juin 2016
Barcelona de Daniel Sanchez Pardos
C'est une question de perspective, j'imagine, lâcha-t-il enfin. Vous êtes arrivés à Barcelone depuis la ville la plus peuplée du monde, moi depuis un véritable village de pêcheurs et de boutiquiers, ou d'agriculteurs et de boutiquiers. Pour moi, Barcelone est exactement l'opposé de ce que vous avez dit. Ici, personne ne connaît personne, personne ne parle de personne, et personne ne juge personne, car personne ne compte pour personne.

Gaudi but une gorgée de xérès avant de compléter :

- C'est ce que j'aime à Barcelone.

- L'anonymat ?

- La liberté.
Commenter  J’apprécie          110
Herve-Lionel   02 juin 2016
Barcelona de Daniel Sanchez Pardos
- Je n'ai pas de chagrin d'amour, crois-je lui avoir dit, tentant de centrer mon regard sur son visage mal défini.

- Ne vous y trompez pas, monsieur, répliqua-t-il. Nous en avons tous.
Commenter  J’apprécie          70
selena_974   07 juin 2016
Barcelona de Daniel Sanchez Pardos
Comme j'eus l'occasion de le découvrir aux premiers jours de notre relation, Gaudì était un homme aux habitudes régulières qui menait une vie profondément irrégulière, ou pour être plus précis, peut-être, un homme à l'esprit profondément irrégulier dont les journées s'organisaient autour d'une série d'habitudes aussi régulières que celles d'un employé de banque.
Commenter  J’apprécie          50
christinebeausson   19 juin 2016
Barcelona de Daniel Sanchez Pardos
-Toutes les idées que nous ne partageons pas nous semblent absurdes, précisa t il.

-Certaines le sont plus que d'autres.

-Croire en un idéal n'a rien d'absurde. Chercher la vérité dans l'art non plus. Et si, afin d'atteindre cette vérité, le seul chemin que nous croyons entrevoir est celui des paradis artificiels, nous ne devons pas hésiter à le suivre, ni en avoir honte.
Commenter  J’apprécie          40
Allaroundthecorner   16 juin 2016
Barcelona de Daniel Sanchez Pardos
Tout cela n’avait été qu’un étrange délire, une fantaisie curieuse, un conte cousu à partir d’un mauvais livre lu dans une vie antérieure.
Commenter  J’apprécie          50
fabricel   06 février 2017
Barcelona de Daniel Sanchez Pardos
Les révolutionnaires n'ont guère le sens de l'humour, admis-je. Comme les fanatiques religieux. Si nobles que soient les idées qu'ils défendent et les fins qu'ils recherchent, les moyens qu'ils utilisent finissent toujours par être les mêmes : l'obéissance aveugle, la négation de l'esprit critique et la simplification de la réalité jusqu'à la faire entrer dans le moule de leur propre pensée. Avec moi ou contre moi, de mon côté ou de celui de l'ennemi.
Commenter  J’apprécie          30
Annabelle19   13 juin 2016
Barcelona de Daniel Sanchez Pardos
Cette partie de Barcelone, censée être la plus noble, était pleine de survivants, pensai-je en remarquant la quantité de mendiants, d'ivrognes et de handicapés de l'usine textile qui dormaient sans rêves dans l'entrée de presque tous les bâtiments non commerciaux. Des hommes et des femmes aux vêtements usés, certains de leurs membres absents ou déformés, le visage noirci de saleté, tombés entre des flaques de vin et d'urine et sans autre expression dans le regard que la crainte ou l'espoir de la mort. Des maraudeurs en quête de petite monnaie, de piquette et de pain dur, habitués au mépris, à la solitude et aux longues heures vides. Les résidus inutiles de la nouvelle Barcelone industrielle, dont l'économie d'usines et d'ateliers avait créé, en une génération à peine, une nouvelle race de déclassés condamnés à la vulnérabilité et à la misère, de laissés-pour-compte qui, pour des raisons d'âge, de santé ou de simple incapacité mentale ou physique, n'avaient rien su apporter à l'implacable machinerie du progrès bourgeois.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20

Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox

Bibliographie de Daniel Sanchez Pardos(1)Voir plus
Listes avec des livres de cet auteur
Lecteurs de Daniel Sanchez Pardos (91)Voir plus


Quiz Voir plus

Français ou Belge ?

Georges Simenon

Francais
Belge

10 questions
343 lecteurs ont répondu
Thèmes : roman , littérature française , littérature belgeCréer un quiz sur cet auteur

.. ..