AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Note moyenne 3.92 /5 (sur 13 notes)

Nationalité : France
Biographie :

Danièle Boone est journaliste et photographe spécialisée en voyage, nature et environnement.

Historienne d'art de formation, voyageuse toujours en quête de rencontres, humaines, esthétiques ou émotionnelles.

Source : Wikipédia
Ajouter des informations
étiquettes
Citations et extraits (15) Voir plus Ajouter une citation
Harioutz   29 mars 2019
Sauvons les oiseaux ! de Danièle Boone
Pour bâtir leur nid au printemps et pour le consolider tout au long de l'été (notamment pour accueillir une seconde nichée), les hirondelles utilisent de la boue. Et pourtant, qui pense à en mettre à leur disposition, notamment en cas d'été sec ?

Une étude menée à Bruxelles a montré que 75 % des hirondelles avaient disparu en moins de 15 ans et que la raison principale de cette crise serait le manque de boue.

Alors dans votre jardin ou sur votre balcon, posez un bac plein de boue et humidifiez-la souvent. Ni trop humide ni trop sèche, elle doit pouvoir être roulée en boulettes.
Commenter  J’apprécie          380
Harioutz   30 mars 2019
Sauvons les oiseaux ! de Danièle Boone
La haie est un formidable refuge pour la vie sauvage, à tous les étages. Élément fondamental des trames vertes, elle participe à la continuité des corridors écologiques.

Sa sauvegarde est essentielle pour la protection des oiseaux et de la faune en général.
Commenter  J’apprécie          387
Harioutz   03 avril 2019
Sauvons les oiseaux ! de Danièle Boone
Pendant les canicules, les oiseaux halètent bec ouvert, comme les chiens, car ils ne transpirent pas; ils perdent donc beaucoup d'humidité par évaporation.

Les oiseaux ont besoin de boire au moins deux fois par jour pour remplacer l'eau perdue.

Les insectivores comme la mésange, ou les frugivores, comme la fauvette à tête noire, se réhydratent en partie avec leur nourriture mais les espèces granivores, comme le verdier ou le chardonneret, ont une alimentation plus sèche et ainsi besoin de davantage d'eau.

La plupart des passereaux recueillent l'eau dans leur mandibule inférieure et effectuent un mouvement de la tête en arrière pour la projeter dans leur gosier.

Les pigeons et les tourterelles aspirent longuement l'eau sans relever la tête.

Les hirondelles et les martinets boivent en vol en effleurant la surface d'un plan d'eau.

Les oisillons, nourris essentiellement d'insectes, n'ont pas besoin de boire. Il arrive toutefois qu'en cas de canicule, les parents apportent de l'eau dans leur gorge et la laissent couler dans le bec de leurs rejetons.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          306
Harioutz   29 mars 2019
Sauvons les oiseaux ! de Danièle Boone
Lorsqu'on a la chance d'avoir un jardin, le geste le plus simple, le plus respectueux et le plus efficace est de créer un environnement favorable.



Comment ? En intervenant le moins possible et, bien sûr, en n'utilisant aucun pesticide.



Laissez la pelouse s'ensauvager de pissenlits, ombellifères, chardons et autres graminées et les plantes monter en graines dans le potager.



Elles feront le bonheur des chardonnerets et autres granivores



Ne ramassez pas les feuilles mortes au pied des arbres : les merles et les grives y dénicheront insectes et vers de terre.



Oubliez aussi quelques pommes sur les branches et au sol : elles ne seront pas perdues !
Commenter  J’apprécie          150
Harioutz   03 avril 2019
Sauvons les oiseaux ! de Danièle Boone
Donner des graines pour le plaisir du spectacle est tentant. Pourtant, mieux vaut attendre qu'il fasse vraiment froid, voire résister jusqu'au gel.

La période cruciale est janvier-février. Une fois le nourrissage embrayé, il est nécessaire de le poursuivre régulièrement. Les petits invités de nos "restos du cœur" pour gent ailée prennent vite des habitudes.

Approvisionnez vos mangeoires en graines plutôt le matin, pour compenser le froid et le jeûne nocturne, et éventuellement aussi en fin de journée, pour leur permettre d'accumuler des calories pour affronter la nuit.

Les oiseaux qui volent vers une mangeoire vide perdent une énergie précieuse pour leur survie.
Commenter  J’apprécie          70
Harioutz   29 mars 2019
Sauvons les oiseaux ! de Danièle Boone
Durant l'été 2018, les oiseaux, et la faune en général, dont les défenses immunitaires se sont affaiblies au contact des pesticides et autres pollutions d'origine humaine, ont eu à supporter des températures élevées et une sécheresse qui ont réduit leurs ressources en eau et en nourriture.

Notre mode de vie égoïste et notre résistance à nous remettre en question contribuent à cette hécatombe.

Quel monde voulons-nous pour demain ? Un monde bétonné, stérile, pitoyable, bruyant, laid ou un monde joyeux, avec des chants d'oiseaux le matin au réveil, des rires d'enfants, des émerveillements devant la beauté d'une lumière et du miracle de la vie ?

Beaucoup se réfugient derrière un "aquabonisme" et demeurent passifs. Pourtant, s'il est déjà trop tard pour certaines espèces, on peut encore espérer inverser la tendance.

Assurer l'accueil des oiseaux au quotidien et bannir tous les biocides sont les actions nécessaires pour que nos petits enfants puissent connaître encore le bonheur d'écouter les chœurs d'oiseaux au printemps et d'être éblouis par leurs ballets aériens.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          62
Snail11   25 octobre 2019
Sauvons les oiseaux ! de Danièle Boone
La superficie cumulée de nos jardins est plus grande que celle de l’ensemble des réserves naturelles de France, ce qui représente une incroyable zone de refuge pour les oiseaux. Alors, lorsqu’on a la chance d’avoir un jardin, le geste le plus simple, le plus respectueux et le plus efficace est de créer un environnement favorable.
Commenter  J’apprécie          50
Taraxacum   03 janvier 2020
Sauvons les oiseaux ! de Danièle Boone
Battez-vous contre la taille systématique des haies.



A l'automne, les fruits et les baies de la haie sont une manne pour les oiseaux migrateurs qui ont besoin de recharger leurs batteries pour leur long voyage: de vrais restoroutes! Encore faut-il qu'elles n'aient pas été taillées trop court au printemps! Avec l'obsession du propre et l'aide de machines puissantes, ce sont toutes les branches porteuses de fleurs, et donc de fruits en devenir, qui sont coupées chaque année. La taille des haies ne devrait se faire que tous les trois ans et de matière alternée, c'est-à-dire pas toutes les haies d'un territoire en même temps. Intervenez auprès de vos élus locaux pour les convaincre de mettre un terme à ce massacre.
Commenter  J’apprécie          30
charlottelit   24 septembre 2011
Camus de Danièle Boone
Au milieu de l'hiver, j'ai découvert en moi

un invincible été.
Commenter  J’apprécie          40
Taraxacum   03 janvier 2020
Sauvons les oiseaux ! de Danièle Boone
Offrez une collerette multicolore à votre chat



Une étude scientifique de l'université de St Lawrence, aux Etats-Unis, publiée en 2015 dans Global Ecology and Conservation, a montré que les chats dotés d'une collerette en tissu aux motifs multicolores tuaient 19 fois moins d'oiseaux au printemps que les chats qui n'en avaient pas. En effet, les oiseaux disposent d'un système de vision ultraperformant car, en plus des couleurs primaires, ils voient l'ultraviolet. Ainsi le chat, malgré son approche ultradiscrète, est vite repéré. Ces collerettes sont sécurisées: si le chat s'accroche à une branche, l'attache se défait. Vous pourrez les trouver sur le site www.birdbesafe.com
Commenter  J’apprécie          10
Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox

Listes avec des livres de cet auteur


Quiz Voir plus

Citations d'Oscar Wilde

Les ______ sont les seules choses qu'on ne regrette jamais.

envies
plaisirs
folies
désirs

10 questions
10 lecteurs ont répondu
Thème : Oscar WildeCréer un quiz sur cet auteur
.. ..