AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontres

Note moyenne 4.5 /5 (sur 2 notes)

Nationalité : France
Né(e) : 1942
Biographie :

Danièle Kergoat, née en 1942, est une universitaire et sociologue française.

Elle est professeure, membre du centre de recherche RING directrice de recherches émérite et auteure des ouvrages sur les femmes, genre et travail. Ses recherches et écrits portent entre autres sur la « division sexuelle du travail » qu'il soit professionnel ou domestique. Elle fait partie des auteur·e·s qui ont défendu une conception des « rapports sociaux de sexe », qui vise à donner une base matérialiste à l'analyse des rapports entre les hommes et les femmes dans une société capitaliste.

Ajouter des informations
Bibliographie de Danièle Kergoat   (9)Voir plus

étiquettes

Citations et extraits (11) Voir plus Ajouter une citation
de   21 août 2012
Se battre, disent-elles... de Danièle Kergoat
Pour s’émanciper, les femmes doivent combattre l’oppression et l’exploitation, celles qu’elles partagent avec les hommes, mais aussi celles qu’elles subissent de façon spécifique, dans le travail salarié et dans le travail domestique. Or ces deux derniers sont liés, ainsi que les rapports de domination qui leur sont afférents.
Commenter  J’apprécie          70
de   24 août 2015
L'inversion du genre : Quand les métiers masculins se conjuguent au féminin et réciproquement de Danièle Kergoat
Pour nous, parler d’inversion du genre, c’est moins décrire une situation que poser la question de savoir dans quelle mesure l’inversion des positions sexuées, dans l’univers professionnel mais aussi dans la sphère privée, est de nature à remettre en cause les processus de catégorisation et de hiérarchisation que désigne le concept de genre. C’est moins établir un constat que faire l’hypothèse qu’en transgressant les orientations genrées en termes de métiers et/ou de positions professionnelles et personnelles, femmes et hommes bousculent les définitions traditionnelles des catégories sexuées et créent un contexte favorable à un déplacement des frontières, à des redéfinitions, voire à une certaine mobilité de genre
Commenter  J’apprécie          50
de   21 août 2012
Se battre, disent-elles... de Danièle Kergoat
Pour ma part, je me suis donc efforcée :



de rappeler constamment (et de démontrer la centralité du travail pour penser les rapports sociaux de classe, de sexe et de race ;



de démontrer que ces rapports sociaux exploitent, dominent et oppriment ;



d’établir que cette formalisation permet d’appréhender la réalité sociale dans son historicité, tout à la fois objectivée et subjectivée ;



de prouver que ces rapports sociaux sont consubstantiels : il y a entrecroisement dynamique complexe de l’ensemble des rapports sociaux ; et coextensifs : en se déployant, les rapports sociaux de classe, de genre, de race, se reproduisent et se coproduisent mutuellement. Le genre construit la classe et la race, la race construit la classe et le genre, la classe construit le genre et la race.



Le fait que les rapports sociaux forment système n’exclut certes pas les contradictions entre eux. Il n’y a pas de régulation circulaire, c’est la métaphore de la spirale qu’il faudrait au contraire utiliser pour rendre compte du fait que la réalité ne se referme pas sur elle-même.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
de   24 août 2015
L'inversion du genre : Quand les métiers masculins se conjuguent au féminin et réciproquement de Danièle Kergoat
La mixité est un processus et non un donné qui contribuerait mécaniquement à l’égalité des sexes. La convergence entre mixité et égalité est encore largement à construire
Commenter  J’apprécie          40
de   21 août 2012
Se battre, disent-elles... de Danièle Kergoat
Il ne faut donc pas partir d’une position de surplomb, il faut aller voir les réalités des pratiques qui sont toujours compliquées, ambiguës, contradictoires, ambivalentes… et comme telles intègrent la complexité créée par l’imbrication des rapports sociaux
Commenter  J’apprécie          30
de   21 août 2012
Se battre, disent-elles... de Danièle Kergoat
Du fait de mon sexe, de ma génération et de mon origine de classe, je me suis trouvée au croisement de quatre mouvements sociaux qui ont orienté mon itinéraire personnel, politique et théorique : le mouvement ouvrier, le mouvement de libération de l’Algérie, les événements de Mai 1968 et le mouvement de libération des femmes
Commenter  J’apprécie          20
de   21 août 2012
Se battre, disent-elles... de Danièle Kergoat
Plaider pour la nécessité sans cesse renouvelée de débusquer les blocages qui empêchent l’émergence de collectifs, de rendre visibles les résistances et les révoltes là où elles pourraient passer inaperçues, et de mettre en valeur des expériences qui bousculent l’ordre imposé des choses, tel est l’objectif de cet ouvrage.
Commenter  J’apprécie          20
de   09 octobre 2011
Cahiers du genre, N° 42, 2007 : Inversion du genre : Corps au travail et travail des corps de Danièle Kergoat
Désormais, les frontières du masculin et du féminin présentent des contours plus flous, mais ce déplacement ne conduit pas à une remise en cause radicale de l’ordre du genre et du rapport social marqué par le double processus de différenciation / hiérarchisation qui le caractérise
Commenter  J’apprécie          00
de   09 octobre 2011
Cahiers du genre, N° 42, 2007 : Inversion du genre : Corps au travail et travail des corps de Danièle Kergoat
La mixité ne se traduit pas seulement par une coprésence des femmes et des hommes dans la situation de travail, elle entraîne ou accompagne des transformations, parfois très profondes, des métiers, et n’est pas sans incidences sur les trajectoires professionnelles
Commenter  J’apprécie          00
de   21 août 2012
Se battre, disent-elles... de Danièle Kergoat
une énorme masse de travail, le travail domestique, est effectuée gratuitement par les femmes, que ce travail est invisible, qu’il est réalisé non pas pour soi mais pour d’autres et toujours au nom de la nature, de l’amour ou du devoir naturel
Commenter  J’apprécie          00

Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox