AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Note moyenne 4.2 /5 (sur 15 notes)

Nationalité : France
Né(e) : 1961
Biographie :

Danielle Delouche est romancière, auteure de "Le lys et le chardon" et "La Malouine".

Ajouter des informations
étiquettes

Citations et extraits (23) Voir plus Ajouter une citation
Gwen21   21 février 2021
Le lys et le chardon de Danielle Delouche
Un bateau possède une âme, affirment les marins. N'est-il pas baptisé, béni même ? Tous vous vanteront ses qualités, son allure, son ardeur, comme s'ils parlaient d'un être vivant à la fois coursier et divinité marine.
Commenter  J’apprécie          60
TheWind   20 décembre 2020
La Malouine de Danielle Delouche
Un orage en mer est un phénomène effrayant. C'est dans ces nuits d'épouvante que sont nées les légendes des vaisseaux fantômes, des monstres fabuleux à la gueule enflammée, des cruelles ondines aux regards pétrifiants. Toutes les terreurs des vieux âges déferlent sur les hommes et les mènent parfois au bord de la démence.
Commenter  J’apprécie          140
Crazynath   11 janvier 2021
La Malouine de Danielle Delouche
Plus l'événement est grave, moins il faut le prendre au sérieux.
Commenter  J’apprécie          152
Gwen21   17 novembre 2020
La Malouine de Danielle Delouche
Un amour profond n'a pas besoin de littérature pour prouver son existence, ni d'alexandrins pour connaître sa puissance.
Commenter  J’apprécie          142
Gwen21   22 janvier 2021
Le lys et le chardon de Danielle Delouche
Qui n'a pas connu les premiers frémissements d'un navire, la vibration des membrures, les craquements des mâts, les soupirs de l'eau creusée par la coque, ignorera toujours l'ivresse des départs.
Commenter  J’apprécie          110
Crazynath   07 janvier 2021
La Malouine de Danielle Delouche
La nature t'a faite différente des autres, reste différente.
Commenter  J’apprécie          120
Gwen21   02 décembre 2020
La Malouine de Danielle Delouche
L'idée d'une mauvaise action n'effleura aucun des assaillants. Le corsaire était ainsi, il était le renard pénétrant dans un poulailler, l'épervier fonçant sur sa proie. La guerre anoblissait son brigandage et transformait ses actes de piraterie en exploits dignes de récompenses.
Commenter  J’apprécie          100
TheWind   24 décembre 2020
La Malouine de Danielle Delouche
- J'ai horreur d'attendre ! Cria-t-elle, exaspérée.

- La vie n' est faite que d'attentes : on attend de naître, on attend de mourir ; on attend le bonheur, on attend la fortune, on attend la fin des malheurs, on attend la guérison. On attend le vent, on attend la pluie ; on attend le matin, on attend la nuit ; on...

- Je t'en prie, arrête ton énumération. On croirait, à t'entendre, qu'on passe son existence dans une antichambre.

- La vie est l'antichambre de la mort.

- Si tu n'as pas autre chose à me conter pour me remonter le moral, mieux vaut te taire !
Commenter  J’apprécie          90
Gwen21   20 novembre 2020
La Malouine de Danielle Delouche
C'était étrange de constater combien la mémoire était peu fidèle. Chacun découvrait en l'autre un détail qu'il avait négligé : le duvet blond d'une joue, la courbe d'un sourcil, le lobe rosé d'une oreille. Et ce détail prenait soudain une importance considérable, il devenait un reproche et réclamait un surcroît d'attention. La caresse de l'œil ne suffisait pas, il fallait un baiser, deux baisers, des milliers de baisers pour réparer l'impardonnable négligence.
Commenter  J’apprécie          90
Gwen21   22 novembre 2020
La Malouine de Danielle Delouche
En dépit d'une rapide riposte, le 'Lévrier' reçut une bordée de mitraille dans sa mâture, ce qui stoppa net son élan. Ses voiles trouées, son grand mât décapité, il n'avait plus la moindre chance d'échapper aux trois frégates lancées sur ses traces. Alors, il vira de bord et fit front. C'était le cerf cerné par la meute, c'était l'hallali. Le pavillon corsaire fut envoyé : au moins mourrait-on sous ses propres couleurs.

L'équipage consterné écoutait la voix désolée du comte :

- Officiers, maîtres, matelots, je vous félicite de votre ardeur au combat. A l'impossible nul n'est tenu. Nous avons retardé notre défaite et montré à ces chiens d'Anglais que nous eussions pu venir à bout d'une frégate, hélas non de trois ! Que faire à douze canons contre cent vingt, à cinquante hommes contre six cents ? Nous pouvons accepter la reddition le front haut. Et la meilleure preuve qu'un Français vaut dix Anglais, c'est qu'ils nous ont envoyé trois de leurs unités pour s'emparer d'un bien modeste bâtiment. L'officier anglais qui recevra notre reddition est un gentilhomme et je puis vous garantir en son nom qu'il ne sera point porté atteinte à vos personnes. Bonne chance, mes enfants, que Dieu vous garde en sa Sainte Protection !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          70

Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox




.. ..