AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontres

Note moyenne 3.9 /5 (sur 221 notes)

Nationalité : États-Unis
Biographie :

Dave Connis a travaillé en tant que bibliothécaire pendant des années avant de se lancer dans l'écriture de romans pour les adolescents.

"Lire est dangereux (pour les préjugés)" ("Suggested Reading", 2019) est son premier roman traduit en France.

Diplômé en développement communautaire et l'économie internationale du Covenant College, il travaille aussi comme rédacteur technique chez Skuid, une startup basée à Chattanooga, dans le Tennessee, où il vit avec sa femme et ses trois enfants.

site de l'auteur : https://daveconnis.com/
Twitter : https://twitter.com/daveconnis

Ajouter des informations
Bibliographie de Dave Connis   (1)Voir plus

étiquettes
Videos et interviews (3) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de

Venez avec moi à la rencontre de l'héroïne de "Lire est dangereux (pour les préjugés)", Clara - lectrice passionnée, bénévole au sein de la bibliothèque de son lycée - qui découvre le jour de sa rentrée en Terminale que le proviseur du lycée a adressé à l'ensemble du corps enseignant une liste de livres censurés au sein de l'établissement... Clara, convaincue du pouvoir des livres, va décider d'entrer en rébellion ! La censure est au cœur de cette vidéo, qu'elle soit fictionnelle, ou réelle, comme ce fut le cas à la sortie de l'essai de Pauline Harmange, "Moi les hommes, je les déteste", ou concernant certains albums jeunesses, jugés inappropriés...

+ Lire la suite

Citations et extraits (78) Voir plus Ajouter une citation
MadChickpea   19 janvier 2021
Lire est dangereux (pour les préjugés) de Dave Connis
Les livres sont une lumière. Une lumière qui fait disparaître l’ignorance et la haine. Qui montre quelles voies nouvelles emprunter. Ou, parfois, qui illuminent la profondeur d’une cassure qu’on pourrait croire définitive. Les livres éclairent quelque chose de différent chez chacun d’entre nous. Ils changent des vies parce que ce sont des allumettes : ils mettent le feu pour nous montrer la grandeur du monde, la profondeur des autres, une voie qui nous avait échappé jusque-là. Ces feux peuvent s’embraser facilement. Ou péniblement. Ils peuvent nous rendre plus forts. Ils peuvent nous coûter, à nous et à notre entourage. Ils peuvent nous rendre plus courageux. Ils peuvent nous diviser. Ils peuvent nous rapprocher. Ils peuvent nous offenser. Ils peuvent nous rendre heureux. Ils peuvent nous faire souffrir. Ils peuvent nous rendre trop sûrs de nous. Ils peuvent nous décontenancer. Ils peuvent nous donner l’impression qu’on en sait plus que ce qu’on sait. Mais ils nous rendent libres. Et je brûle d’envie que le monde continue à tourner dans leur lumière. Je me battrai toujours pour que les gens aient le choix de s’éclairer avec cette lumière.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          120
La_force_tranquille   21 mars 2022
Lire est dangereux (pour les préjugés) de Dave Connis
Ils peuvent nous rendre plus forts.

Ils peuvent nous coûter, à nous et à notre entourage.

Ils peuvent nous rendre plus courageux.

Ils peuvent nous diviser.

Ils peuvent nous rapprocher.

Ils peuvent nous offenser.

Ils peuvent nous rendre heureux.

Ils peuvent nous faire souffrir.

Ils peuvent nous nous rendre trop sûr de nous.

Ils peuvent nous décontenancer.

Ils peuvent nous donner l'impression l'impression qu'on en sait plus que ce qu'on sait.

Mais ils nous rendent libres.
Commenter  J’apprécie          60
Sohan75   13 octobre 2021
Lire est dangereux (pour les préjugés) de Dave Connis
Le problème, c'est qu'on se jette à corps perdu dans les livres. Avec toute notre noirceur. Notre lumière. Notre passion. Notre souffrance. Nous lisons avec tout ce qui nous façonne et toutes ces couches qui font notre personnalité agissent comme un filtre. Nous lisons avec tout ce que nos yeux ont vu, tout ce que notre cœur a vécu depuis notre naissance. L'humanité est d'une telle complexité que nous ne pouvons être jugés responsables de la mauvaise interprétation d'un livre. Et ce n'est pas à cause d'un livre que les gens se tuent, aiment ou haïssent. Ou qu'ils décident d'être présidents. Ce que nous faisons avant et après un livre relève d'un choix personnel. Et ce choix, c'est la liberté.
Commenter  J’apprécie          40
BellesEndormies   23 septembre 2020
Lire est dangereux (pour les préjugés) de Dave Connis
« Ce qu’on possédait sans y faire attention devient indispensable quand on ne l’a plus. »
Commenter  J’apprécie          60
MadChickpea   19 janvier 2021
Lire est dangereux (pour les préjugés) de Dave Connis
L’innocence de l’enfance n’est pas éternelle et elle ne doit pas l’être. Tout le monde s’accorde à dire que c’est la période où on est le plus heureux, alors qu’il me s’agit que d’ignorance. Les enfants sont heureux parce qu’ils ignorent tout du monde, et tant mieux…pour les enfants. Mais pour nous ? C’est bien plus puissant de choisir d’être heureux en sachant ce qu’est le monde. De se battre pour lui. D’afficher notre joie en dépit de tout ce qui se passe.
Commenter  J’apprécie          41
IdeesLivres   23 décembre 2020
Lire est dangereux (pour les préjugés) de Dave Connis
-Ashton, les autres et moi, on a failli le [Jack] laisser tomber. Mais on ne l’a pas fait. Tu veux savoir pourquoi ? À cause de Vous parler de ça. Ce roman ne porte pas sur l’homosexualité, mais ça parle aussi de quelqu’un qui souffre tellement que chaque seconde de sa vie en est affectée. C’était exactement l’histoire qu’il nous fallait pour ne pas renoncer. Et si tu n’avais pas lancé ta bibliothèque ? Et si on n’avait pas eu accès à ce livre à ce moment-là, pile quand il le fallait ? On l’aurait laisser tomber. Peut-être que Jack n’aurait eu personne à qui envoyer son texto jeudi soir. Le proviseur peut censurer tous les livres qu’il veut, sous les prétextes qu’il veut, les ouvrages de la biclan [bibliothèque clandestine] ont modifié l’espace-temps. Nous avons la preuve irréfutable que les livres que tu as prêtés ont eu un effet sur ce qui nous entoure.



Elle m’observe. Je lis dans ses yeux qu’elle me supplie de la croire.



- Mais je n’ai pas lancé la biclan pour les bonnes raisons, je proteste. Je n’étais pas en mode défenseuse de la littérature qui voulait que ses pairs aient accès aux livres, comme quand j’ai créé BookFan. J’ai lancé la biclan parce que j’étais furieuse. Je voulais avoir raison. Je voulais gagner. J’ai utilisé les livres comme une arme.



- Ok, rétorque Resi, c’est pas génial, mais on s’en fiche. Ne le prends pas mal, mais ton rôle n’est pas aussi important que tu ne le crois. Ce n’est pas toi qui es responsable du changement. Ce sont les livres. Ils n’ont pas besoin que tu sois parfaite ou que tu portes une auréole. Ils ont besoin que tu les fasses circuler. Et ça fait des années que tu y contribues, pas seulement avec la biclan. Pense à tes toutes petites boîtes à livres. Si cette minuscule bibliothèque dans ton casier a eu autant d’effet sur une période si courte, pense à celui des TPBL ! Les livres ont un côté indomptable. On ne peut pas les apprivoiser. Les gens aussi ont un côté rebelle. On ne peut pas non plus les contraindre. Les deux combinés, personne ne sait ce qui se produira. En tout cas, ce n’est pas de ta responsabilité. Quant à la question de savoir si c’est approprié ou non pour les élèves, laisse donc ce débat aux parents.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
piyushb   29 octobre 2021
Lire est dangereux (pour les préjugés) de Dave Connis
Comment a-je pu imaginer une seconde qu'une personne ne pouvait pas souffrir ? La souffrance, c'est comme l'eau de pluie. Elle tombe et dégouline partout. Aucun endroit n'est épargné. Alors de quel droit nier la souffrance de quelqu'un parce qu'on le pense inférieur ? A croire que la souffrance doit respecter des conditions bien précises avant qu'on éprouve de l'empathie pour la personne concernée.
Commenter  J’apprécie          30
TheCrazyreaders   31 mai 2022
Lire est dangereux (pour les préjugés) de Dave Connis
Dans le salon, je m'empare de mes fluos orange (les jaunes, c'est surfait) et les pose à la verticale, telles des colonnes chargées de soutenir le poids du temps et de la nuit. Des phares pour maintenir mon cap quand les vents du sommeil se lèveront.

Je me laisse tomber sur le canapé.

Prête.
Commenter  J’apprécie          30
bookheart   01 novembre 2020
Lire est dangereux (pour les préjugés) de Dave Connis
J'observe la nouille solitaire sur le bord de mon assiette, si éloigné de ses congénères enterrés sous le fromage. C'est presque symbolique. Il y a deux nouilles seules dans ce réfectoire. Le savoir rend ma nouille moins solitaire. Certes, elle est séparées des autres macaronis au fromage, mais elle n'est pas la seule dans ce cas. Elle n'est pas spéciale. Je ne suis pas spéciale. Être blessée ne doit pas faire de moi une ogresse vivant en retrait. Au contraire, ça crée un lien entre Ashton et moi. Deux entités d'apparences différentes, mais incroyablement identiques dans leur essence.
Commenter  J’apprécie          20
unbouquinetuncafe   17 décembre 2020
Lire est dangereux (pour les préjugés) de Dave Connis
Nous lisons avec tout ce qui nous façonne et toutes ces couches qui font notre personnalité agissent comme un filtre. Nous lisons avec tout ce que nos yeux ont vu, tout ce que notre cœur a vécu depuis notre naissance.
Commenter  J’apprécie          30

Acheter les livres de cet auteur sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura



Quiz Voir plus

Lire est dangereux (pour les préjugés)

Quel est le livre que lit Clara au début de l’histoire ?

Ne me marchez pas dessus de Lukas Gebhardt
La maison aux fenêtres de bois de Lukas Gebhardt
Vous parler de ça de Laure Halse Anderson

9 questions
24 lecteurs ont répondu
Thème : Lire est dangereux (pour les préjugés) de Dave ConnisCréer un quiz sur cet auteur