AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Note moyenne 3.76 /5 (sur 40 notes)

Nationalité : France
Né(e) à : Vernon, Eure , 1976
Biographie :

Davy Artero est un auteur de romans fantastiques.

Il se met d’abord à coucher sur papier les petits contes du soir imaginés pour ses enfants, qu’il publiera par la suite sous le pseudonyme de Papounet.

II se lance fin 2009 dans l’écriture de son premier roman horrifique Quatre saisons, œuvre en quatre actes à la structure cinématographique, qu’il publiera en février 2010 en autoédition.

Il enchaîne aussitôt avec un deuxième roman Heptagon, publié en avril 2010. Il publie Heptagon Acte II en 2011.

Après avoir participé au recueil de nouvelles sombres Requiem pour les Éditions des Tourments, il dévoile fin 2013 le dernier tome de la trilogie Heptagon.

Au début de l’année 2014, il propose un ouvrage horrifique, Lyza, illustré par Laurent Castille, aux Éditions des Tourments, suivi d’un recueil de dix nouvelles terrifiantes, Terreurs Nocturnes.

Père de deux filles, il vit à La Chapelle-du Bois-des-Faux en Normandie.

page Facebook:
https://www.facebook.com/davy.artero
+ Voir plus
Source : www.librairiedestourments.f
Ajouter des informations
étiquettes

Citations et extraits (7) Ajouter une citation
Antyryia   07 février 2019
Frayeurs de Davy Artero
A mon époque, les rappeurs n'étaient pas des forcenés du lever de fonte, et ils savaient écrire des paroles. Maintenant, à part faire des "ouais" et des "hein hein", leurs textes tiennent sur un post-it et le vocabulaire utilisé ne dépasse pas celui d'un enfant de onze ans. Mais que diable s'est-il passé ? Le public est-il devenu complètement idiot, ou les producteurs ne savent-ils plus faire la différence entre talent et rentabilité ?
Commenter  J’apprécie          110
cocomilady   13 mars 2019
4 saisons de Davy Artero
— Je préfère vous lire le livre qui est là, c’est la petite histoire de Patou le chien.



L’histoire d’un chien qui cherche son os en jouet, c’est un peu plus de mon ressort, et puis le livre paraît peu épais, je gagnerai en temps de lecture !



Marie et Manon s’installent chacune à côté de moi, leurs têtes posées sur mes épaules.



Je tourne la couverture, découvre les premiers mots et commence la lecture. Du moins, j’essaye. Il m’est impossible de sortir le moindre son de ma bouche. Je suis bloqué, le corps entièrement paralysé. Aucun son n’émane de nulle part : je n’entends plus le souffle de respiration des filles ni les voix stridentes de la télévision regardée par Angélique en bas, encore moins le bruit de la petite pluie qui s’abat dehors depuis le coucher du soleil. Même le réveil à aiguilles présent sur le bureau près du lit des filles n’émet aucun cliquetis. Ses aiguilles sont fixes. Plus rien ne bouge, tout est figé.



Le temps s’est arrêté et je suis le seul qui lui ait échappé. Le silence, partout, pesant et angoissant. Je n’entends que ma respiration. Inspiration, expiration, inspiration. Pourtant, il me semble que même l’air a cessé d’exister. J’étouffe. Je veux respirer. Je cherche à prendre une grosse bouffée d’air et…



— Tu as tourné une page de trop, papa !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          90
Lylith   19 mars 2017
Bienvenue de Davy Artero
Les larmes qui voilent son regard troublent la vision qu'elle a de la petite fille. Elle à l'air d'un jouet cassé. D'une poupée défigurée qui aurait subi les assauts d'une gamine survoltée, qui l'aurait scalpée et projeté contre les meubles et les murs de sa chambre.



Lorsque la petit Magda approche son visage d'elle, son souffle infect la révulse.

- Tu as froid, maman ?



Oh comme c'est mignon ! Toi qui adore les enfant ! Quelle chance d'avoir hérité d'un si vilain caneton !



Elle la voit s'accroupir près d'elle. Un mélange d'urine et de sueur lui parvient aux narines.



Elle a une bonne odeur de talc en plus, comme les bambins. C'est génial, hein Solange ? Dis, tu m'entends ? Où est passé ton putain de sens de l'humour ?
Commenter  J’apprécie          00
gabrielleviszs   02 février 2018
Heptagon: 1 - Hérétiques de Davy Artero
Mercredi 16 décembre - 15h33



Il n’a aucune idée du temps qu’il lui reste avant que tout ceci ne cesse enfin. Il soulève légèrement la manche de son épais manteau et regarde ce qu’indique sa montre. La nuit ne fera son apparition que dans trois heures. Il soupire. Il va falloir attendre patiemment, mais ça, il en était conscient depuis ce matin. Il est assis sur un vieux banc de bois sombre, aux multiples traces de coups et de griffures. Vêtu d’une longue parka noire à capuche, il regarde la fine lame du long couteau qu’il tient dans sa main droite. La lumière pénètre par de petites et longues ouvertures en haut des murs.
Commenter  J’apprécie          00
gabrielleviszs   02 février 2018
Heptagon: 1 - Hérétiques de Davy Artero
Le clan t’a montré sa bravoure, sa loyauté à ton égard, et attend de toi un signal...
Commenter  J’apprécie          20
gabrielleviszs   02 février 2018
Heptagon: 1 - Hérétiques de Davy Artero
David se demandait si cela avait été également le cas pour Antony, André et Tom. Est-ce qu’ils avaient accompli leur acte de façon incontrôlée, soumis à une puissante force invisible ? C’est ce qu’il avait ressenti et, à l’écoute d’Antony, c’est ce qui transparaissait pour lui aussi. Que leur arrivait-il ?

Antony avait terminé son récit. Il voulait connaître l’avis de ses deux amis.

— C’est étrange la façon dont tu as écrit tes textes… ose faire remarquer David.
Commenter  J’apprécie          00
Lylith   19 mars 2017
Bienvenue de Davy Artero
Courbée en deux, les pieds humides de ses souillures, elle n'ose envisager ce qu'est la tenture rosâtre fixée par des clous sur le sol. Elle ferme les yeux et même si elle s'était décidée de ne pas craquer, de rester forte malgré cette situation absurde et inexpliquée, la scène qui lui fait face ne lui laisse aucun choix.

Un long hurlement s'extirpe de sa bouche et lui déchire la gorge.
Commenter  J’apprécie          00

Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox



Quiz Voir plus

Edie, le cauchemar de vos nuits !

A quelle série télévisée américaine, ai-je emprunté le titre de ce quiz ?

Moriarty, le cauchemar de vos nuits
Freddy, le cauchemar de vos nuits
Dorothy, le cauchemar de vos nuits
Albany, le cauchemar de vos nuits

10 questions
26 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature , horreur , films , cauchemarsCréer un quiz sur cet auteur