AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Note moyenne 4.42 /5 (sur 6 notes)

Nationalité : France
Biographie :

Davy Borde est épicier et auteur.

Il s'est penché sur la question du sexisme de la langue française et propose dans son ouvrage "Tirons la langue" (2016) le fruit de ses recherches et réflexions ainsi qu'un chemin à suivre pour améliorer cet indispensable outil commun.



Ajouter des informations
étiquettes

Citations et extraits (12) Voir plus Ajouter une citation
OumG   30 septembre 2017
Tirons la langue : Plaidoyer contre le sexisme dans la langue française de Davy Borde
On a encore pu entendre tout récemment, à l’Assemblée Nationale, un député appeler la présidente de séance, contre sa volonté, « Madame le président »

(Julien Aubert le 15 janvier 2014, s’adressant à Sandrine Mazetier qui lui clouera le bec à la fin de son intervention par un délicieux : « Monsieur la députée vous étiez la dernière oratrice inscrite. La discussion générale est donc close ».)
Commenter  J’apprécie          155
OumG   30 septembre 2017
Tirons la langue : Plaidoyer contre le sexisme dans la langue française de Davy Borde
Notre langue et notre société nous appartiennent à tous-tes ; réapproprions-les nous.
Commenter  J’apprécie          80
OumG   30 septembre 2017
Tirons la langue : Plaidoyer contre le sexisme dans la langue française de Davy Borde
En 1635 est créée l’Académie française dont le but est d’encadrer la langue française. En 1647, le grammairien Claude Favre de Vaugelas écrit : « […] Le genre masculin étant le plus noble doit prédominer chaque fois que le masculin et le féminin se trouvent ensemble ». En 1651, Scipion Dupleix écrit à son tour : « Parce que le genre masculin est le plus noble il prévaut seul contre deux ou plusieurs féminins ». En 1675, l’abbé Dominique Bouhours écrit que « lorsque les deux genres se rencontrent, il faut que le plus noble l’emporte ».



La messe est dite.
Commenter  J’apprécie          60
Prudence   24 mai 2018
Tirons la langue : Plaidoyer contre le sexisme dans la langue française de Davy Borde
Les normalisateurs débattent donc. En 1635 est créée l'Académie française dont le but est d'encadrer la langue française. En 1647, le grammairien Claude Favre de Vaugelas écrit: "[...] Le genre masculin étant le plus noble doit prédominer chaque fois que le masculin et le féminin se trouvent ensemble." En 1651, Scipion Dupleix écrit à son tour: "Parce que le genre masculin est le plus noble, il prévaut seul contre deux ou plusieurs féminins". En 1675, l'abbé Dominique Bouhours écrit que "lorsque les deux genre se rencontrent, il faut que le plus noble l'emporte".
Commenter  J’apprécie          11
Prudence   24 mai 2018
Tirons la langue : Plaidoyer contre le sexisme dans la langue française de Davy Borde
Cela pose, ou devrait poser, deux questions aux locuteur.rices (humanistes) de notre langue. D'une part, que faire face à la violence qui impose à une personne intersexe (sauf à se couper du monde) de (se) parler et (donc) (se) penser dans un système binaire qui l'exclut de facto?

[...]

D'autre part, le genre grammatical binaire n'est pas problématique que pour les intersexes uniquement. Ainsi, si l'on considère que masculinité et féminité sont des concepts problématiques (parce que - plus ou moins - étanches par définition, parce que construits de manière hiérarchique) comment ne pas les renforcer, comment les combattre efficacement si dans les discours nous nous y référons, nous nous y attachons en permanence via le genre grammatical? Comment se libérer d'un carcan s'il n'y a d'autre choix que de s'y rattacher.
Commenter  J’apprécie          00
Prudence   24 mai 2018
Tirons la langue : Plaidoyer contre le sexisme dans la langue française de Davy Borde
Comment "L'homme a [-t-il] "confisqué" symboliquement la qualité d'être humain à son profit"? Si la question est importante, celle qui motive ce texte est que faire quand on en est là? Et la solution est simple: en fini avec ces polysémies par l'abandon de l'usage du mot femme pour désigner une épouse et de celui du mot homme (avec ou sans -s comme dans "les hommes préhistoriques", avec ou sans majuscules comme dans "les Droits de l'Homme") pour désigner les êtres humains.
Commenter  J’apprécie          00
Prudence   24 mai 2018
Tirons la langue : Plaidoyer contre le sexisme dans la langue française de Davy Borde
On l'aura compris, si pour nous la reféminisation de la langue est indispensable, nous pensons que notre réflexion et nos pratiques doivent se mettre en cohérence avec un autre but: en finir avec le genre (social) et donc avec sa binarité (qui se retrouve dans notre langue). C'est pourquoi il nous semble indispensable de créer, ou plutôt de démocratiser l'usage du troisième genre, universaliste, lui.
Commenter  J’apprécie          00
Prudence   24 mai 2018
Tirons la langue : Plaidoyer contre le sexisme dans la langue française de Davy Borde
On comprend ainsi "aisément" à l'oral comme à l'écrit que "ma·n ami·e" désigne une personne à laquelle je tiens et/mais que préciser son sexe social ou son genre n'a soit pas d'intérêt pour moi dans l'absolu, soit pas d'intérêt de cette manière (via l'accord grammatical), soit pas d'intérêt à ce stade de la discussion. Chose impensable, indicible si l'on se contente de la grammaire académique.
Commenter  J’apprécie          00
Prudence   24 mai 2018
Tirons la langue : Plaidoyer contre le sexisme dans la langue française de Davy Borde
Il s'avère que le grec ancien et le latin, comme leur supposé ancêtre, comportaient trois genres grammaticaux. Pourtant le français, qui découle (notamment) de ces langues, n'en a que deux, le masculin et le féminin, le neutre ayant disparu.
Commenter  J’apprécie          00
Lybertaire   30 janvier 2017
Tirons la langue : Plaidoyer contre le sexisme dans la langue française de Davy Borde
« Le féminisme est l’idée radicale que les femmes sont des personnes » (Marie Shear)
Commenter  J’apprécie          10

Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox

Listes avec des livres de cet auteur