AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet

4.3/5 (sur 121 notes)

Nationalité : France
Biographie :

J'ai commencé l'écriture dès mon plus jeune âge. Aux alentours de 10 ans, j'écrivais des nouvelles ou des débuts de romans mais j'ai attendu mes 18 ans pour finir pour la première fois un roman. Toutefois, ayant débuté des études de droit, je n'ai plus disposé du temps nécessaire à l'écriture et j'ai abandonné la fiction pendant de nombreuses années (beaucoup trop à mon goût).
Ma plume a pourtant trouvé une autre forme d'expression puisque j'ai écrit un mémoire de DEA en Histoire du Droit consacré aux "Images de Blanche de Castille chez les historiens du XIIIème au XIXème siècle", puis une thèse de Doctorat intitulée "Les droits de la reine. La guerre juridique de Dévolution (1661‑1674)", ainsi que quelques articles historiques.
J'ai ensuite exercé la profession d'avocat pendant plus de huit années avant de retourner à mes premières amours, l'écriture et l'histoire.
Quel meilleur champ d'expression pour une historienne et ancienne avocate que le polar historique? Aucun! J'ai donc écrit avec délice le premier volume des enquêtes des cousins Clifford et suis en train de rédiger le deuxième tome.
En espérant que mes lecteurs apprécieront mes romans, il me reste à vous remercier d'être parvenu(e) jusqu'à ce point de mon texte et à vous souhaiter (bien évidemment) une bonne lecture!
Delphine Montariol
+ Voir plus
Source : http://www.delphinemontariol.com/
Ajouter des informations
Bibliographie de Delphine Montariol   (19)Voir plus

étiquettes

Citations et extraits (65) Voir plus Ajouter une citation
"_Et tu y crois ? La raison d'Etat l'a déjà repérée et je puis t'assurer que, bientôt, ni toi, ni elle, ni son frère n'aurez d'autres choix que de repartir au front.
_Ils sont un peu trop bien nés pour être soumis contre leur gré à ce genre d'aventures.
_Personne n'est assez bien né."
Commenter  J’apprécie          190
"D'un autre côté, la possibilité de réapparaître à leur côté dans l'échiquier parisien, lui donnerait la place du fou, place qu'il avait toujours affectionnée. Paraître inoffensif quand on ne l'est pas est toujours la meilleure protection."
Commenter  J’apprécie          160
"_C'est scandaleux, s'indigna Meredith. Si nous échouons, c'est notre faute, su nous réussissons, c'est à leur profit.
_Vous commencez à comprendre les arcanes de la diplomatie et de l'espionnage."
Commenter  J’apprécie          110
"L'Anglais était certain que la meilleure cachette demeurait cette pièce. Cacher une chose parmi ses semblables et visible aux yeux de tous, c'était de très loin le plus habile à faire."
Commenter  J’apprécie          30
Stuart se sentit scruté comme jamais auparavant. Toute la famille l’entourait, le pressait de questions, l’observait sous toutes les coutures. Chacun tendait l’oreille pour entendre les multiples réponses que Stuart fournissait de bonne grâce, essayant de combler une vie de séparation en quelques minutes. Henry fut soulagé du tour que prenaient les événements. Nul doute que nombre d’explications allaient encore suivre mais la tâche la plus délicate était passée.
Commenter  J’apprécie          20
Eux seuls savent que je ne suis pas en rémission. Eux seuls savent que je vais partir. Mes pauvres parents.
Je leur aurai tout fait dans ma vie. Désobéir, ruer dans les brancards, me marier à 18 ans, avoir quatre enfants, devenir veuve et mourir avant eux. Si j’avais pu, je leur aurais épargné cette épreuve. Pour le reste, je ne changerais rien. Ma vie a été parfaite.
Commenter  J’apprécie          20
"Les négociations reprennent, non sans se heurter à un nouvel obstacle imprévu. Les grands yeux et les cheveux noirs de Marie Mancini, nièce de Mazarin, préoccupent vivement le jeune Louis XIV. Loin de s’alarmer de leur rapprochement lors du séjour à Lyon et surtout pendant le retour à Paris, Mazarin et Anne d’Autriche prennent conscience du danger de cet attachement lors de leur réinstallation au Louvre. Louis XIV et Marie Mancini sont trop proches. Balayons, tout d’abord, les mesquineries dont a été victime le cardinal Mazarin. Il a trop prouvé son dévouement à la couronne de Louis XIV et il était trop lucide pour que nous prêtions quelque attention aux reliquats de Mazarinades qui circulèrent à ce moment là. Louis XIV est destiné à un mariage de raison et non pas d’amour. Vive blessure que Mazarin ne fait pas de gaieté de cœur à ces deux jeunes gens mais blessure nécessaire. La paix vaut bien le cœur d’un roi".
Commenter  J’apprécie          10
— Vous écoutez aux portes, cousine ?

Elsie eut un léger hoquet de contrariété. Comment osait‑il la soupçonner d’un tel méfait ? D’un tel manquement aux bonnes manières les plus élémentaires ? C’était inadmissible… Vrai mais inadmissible !
Commenter  J’apprécie          20
— Ce n’est pas parce que j’ai été blessé que je suis une proie facile, gronda‑t‑il. La prochaine fois, je vous offrirai une leçon d’escrime. Cela vous donnera un aperçu de l’homme que j’étais et que vous ne serez jamais.
Commenter  J’apprécie          20
Elsie avait tant envié à son aînée son apparence fragile et délicate qu’elle n’avait jamais pris conscience des conséquences négatives de cette apparence : Cathy avait toujours été laissée dans l’ignorance de tout. Elle était jolie donc elle n’aurait pas de difficultés à trouver un mari. A quoi bon dans ces circonstances prendre la peine de la préparer à la violence du monde. Pour la première fois de sa vie, Elsie fut contente de son apparence. Grande, charpentée, énergique et curieuse, sa mère avait su que la partie serait plus difficile pour elle et avait veillé avec soin à sa formation intellectuelle.
Commenter  J’apprécie          10

Acheter les livres de cet auteur sur
Fnac
Amazon
Decitre
Cultura
Rakuten

Listes avec des livres de cet auteur
Lecteurs de Delphine Montariol (78)Voir plus

Quiz Voir plus

Oscar et la dame Rose

Qui a écrit ce livre?

Eric Shmitt
Eric-Emmanuel Shmitt
Emanuel Shmitt
Jean Voyage Shmitt

10 questions
279 lecteurs ont répondu
Thème : Oscar et la dame rose de Eric-Emmanuel SchmittCréer un quiz sur cet auteur
¤¤

{* *}