AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio

Note moyenne 4.55 /5 (sur 46 notes)

Nationalité : République démocratique du Congo
Né(e) à : Bukavu, Sud-Kivu , le 01/03/1955
Biographie :

Denis Mukwege est un gynécologue et militant des droits de l'homme congolais. Il est surnommé « L'homme qui répare les femmes ».

Son diplôme de médecin obtenu en 1983, il fait ses premiers pas professionnels à l'hôpital de Lemera au sud de Bukavu. En 1984, il obtient une bourse de la Swedish Pentecostal Mission pour faire une spécialisation en gynécologie à l'université d'Angers en France. Il fonde avec un Angevin l'association Esther Solidarité France-Kivu pour aider sa région d'origine.

Malgré un travail bien rémunéré en France, en 1989, il choisit de retourner au Congo pour s'occuper de l'hôpital de Lemera, dont il devint médecin directeur.

Lors de la première Première Guerre du Congo en 1996, l'hôpital est brutalement détruit. Plusieurs malades et infirmiers sont assassinés, avec beaucoup de chance, le Dr Denis Mukwege a la vie sauve. Il se réfugie à Nairobi. Plutôt que de tourner définitivement la page du Congo, il décide d'y retourner.

Avec l'aide du PMU (Pingstmissionens Utvecklingssamarbete, organisme caritatif suédois), il y fonde l'hôpital de "Panzi" où il va découvrir une pathologie nouvelle qui va profondément marquer le restant de sa carrière : la destruction volontaire et planifiée des organes génitaux des femmes. Il fait connaître au monde la barbarie sexuelle dont les femmes sont victimes à l'Est du Congo où le viol collectif est utilisé comme arme de guerre. Pour faire face à cette épidémie volontaire, il s'est spécialisé dans la prise en charge des femmes victimes de viols collectifs. Cette prise en charge des femmes victimes de violences sexuelles est générale. Elle concerne les domaines tant physique, psychique, économique que juridique. Sur le plan médical, il est reconnu comme l'un des spécialistes mondiaux du traitement des fistules.

Il reçoit en 2018 le Prix Nobel de la Paix.
+ Voir plus
Source : Wikipedia
Ajouter des informations
Bibliographie de Denis Mukwege   (5)Voir plus

étiquettes
Videos et interviews (9) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de

"Partout dans le monde, une personne de sexe féminin anesthésiée sur un billard est appelée une patiente. Ici, nous l'appellerons une victime." De par ces mots qui signent l'amorce de ce récit, nul doute que l'horreur se trouve au détour de chaque page, mais pas que et heureusement. Témoignage des engagements, des vocations, mais surtout d'un humanisme salvateur, Réparer les femmes de Denis Mukwege et Guy-Bernard Cadière, édité chez Harper Collins, est un livre ô combien dur, mais néanmoins nécessaire. Avec pour sous-titre "un combat contre la barbarie", ce récit tend non seulement à exposer les agressions sexuelles dont sont victimes les femmes du Kivu au Congo, mais expliquer le contexte géopolitique dont nous sommes malgré nous complices. Je ne vous cache pas qu'il y a du dégoût et de la rage à lire le mal des hommes, mais qu'il est bon de savoir que la générosité, l'amour et la bienveillance ne se monnaye pas pour certains d'entre eux. Un récit fort et engagé à partager. Coup de cœur ! Lien blog : http://bookncook.over-blog.com/2020/11/podcast-reparer-les-femmes-un-combat-contre-la-barbarie-denis-mukwege-guy-bernard-cadiere.html

+ Lire la suite

Citations et extraits (23) Voir plus Ajouter une citation
Denis Mukwege
Unhomosapiens   29 mars 2020
Denis Mukwege
Cette épidémie montre les limites du système qu’a créé notre génération. Un système qui n’a pensé qu’à l’économique et à la course au profit rapide, au détriment du social et de l’attention aux autres. Un système qui a complètement perdu de vue certaines valeurs comme la solidarité et n’a eu de cesse de penser « global » pour chercher au bout du monde la main-d’œuvre la moins chère possible en dédaignant l’investissement social. Un système où l’hôpital public a été considéré comme la cinquième roue du carrosse alors qu’il devrait être un rempart.



Qui aurait pu imaginer que des malades d’une société riche puissent mourir devant des médecins désarmés et contraints à d’horribles choix ? Qui aurait pu penser qu’au XXIe siècle, des gens seraient abandonnés à leur sort dans des établissements pour personnes âgées, sans qu’on puisse même leur donner une sépulture ? Tout ceci était impensable il y a à peine trois semaines.



Alors j’espère que l’on apprendra de cette pandémie. Que le monde d’après le coronavirus ne sera plus le même. Que l’homme saura retourner vers l’humain. Que seront réhabilitées les notions d’égalité, de dignité et enfin d’empathie.



Le Monde
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          2513
Stelphique   19 juillet 2019
Réparer les femmes de Denis Mukwege
Toute personne, avant d’appartenir à un sexe, une nationalité ou une religion, appartient d’abord à l’humanité. Le vrai combat est la défense des valeurs humaines, des droits de l’homme et de la femme. Il dépasse la religion, la politique, l’identité nationale ou l’appartenance ethnique.
Commenter  J’apprécie          180
Jean-Daniel   09 novembre 2019
Réparer les femmes de Denis Mukwege
Ce ne sont pas seulement les auteurs de violences qui sont responsables de leurs crimes, mais aussi ceux qui choisissent de détourner le regard. Le viol, les massacres, la torture, l’insécurité diffuse et le manque flagrant d’éducation, créent une spirale de violence sans précédent.
Commenter  J’apprécie          142
Stelphique   17 juillet 2019
Réparer les femmes de Denis Mukwege
L’amour est notre ligne de conduite!
Commenter  J’apprécie          90
PrettyYoungCat   15 mars 2021
Réparer les femmes de Denis Mukwege
(...) C'est là que les parents et amis attendent de savoir comment s'est déroulée l'opération. Ils ne diront pas ce qui s'est vraiment passé près de l'aéroport ou ailleurs. Les chirurgiens devront simplement consigner l'état de la victime lors de son arrivée : fistule vésico-vaginale, infections locales, perforation de l'anus, déchirement des sphincters. Et aussi son âge : dix-huit mois.
Commenter  J’apprécie          65
FeyGirl   07 juillet 2019
Réparer les femmes de Denis Mukwege
Je n'arrive pas à comprendre comment les ressources minières peuvent justifier les massacres. Il existe d'autres façons de les obtenir, par des voies plus pacifiques. Pourquoi une telle violence ? Sur des enfants, des femmes ?

Le but de la terreur est de créer une zone où chacun prend ce qu'il veut. Obliger les gens à quitter leur foyer parce que d'autres ont besoin de coltan, alors qu'on pourrait l'exploiter en travaillant main dans la main avec les populations locales. Je ne peux pas l'accepter.
Commenter  J’apprécie          40
FeyGirl   07 juillet 2019
Réparer les femmes de Denis Mukwege
Denis Mukwege se souvient très bien de la première femme victime de viols et de mutilations qui lui a été amenée à Panzi. C'était en 1999 - on n'insistera jamais assez sur l'ancienneté du problème.

Dr Mukwege : "Cette femme avait été violée à cinq cents mètres de l'hôpital. A l'époque, nous n'avions pas compris ce que cela annonçait. J'ignorais que ce serait le début d'une série de plus de quarante mille victimes."
Commenter  J’apprécie          40
Nuageuse   16 janvier 2021
Réparer les femmes de Denis Mukwege
Dans toute guerre, quand n’y a plus de noyau familial, plus de cohésion sociale, la communauté ne peut plus se défendre. Quand votre propre famille est désintégrée, comment pouvez-vous vous battre pour celle des autres ? Le terrain est alors abandonné aux chefs de guerre qui exploitent les gisements et les gens… Ceux qui ne quittent pas le village finissent au travail dans les mines et paient la taxe aux seigneurs locaux.
Commenter  J’apprécie          30
PrettyYoungCat   17 mars 2021
Réparer les femmes de Denis Mukwege
Dr Cadière : "Je suis persuadé que les hommes ont peur des femmes car ils savent, dans le fond, qu'elles sont plus intelligentes. Pour être plus précis, je pense que leur intelligence émotionnelle est plus développée. La religion, dont l'emprise repose sur la peur, a aussi codifié la mise en infériorité des femmes parce que les hommes ne les comprenaient pas et les craignaient.

Réduire les violences envers les femmes, c'est l'un des principaux défis du siècle à venir. J'inclus dans ces agressions le trafic humain, les crimes d'honneur, le mariage forcé et précoce, le sévices domestiques, le viol collectif et cette forme ultime de l'horreur qu'est un génocide basé sur la destruction de l'appareil génital féminin.
Commenter  J’apprécie          20
PrettyYoungCat   17 mars 2021
Réparer les femmes de Denis Mukwege
Dr Mukwege : "On cesse d'être un homme quand on ne souffre pas de la souffrance de l'autre."
Commenter  J’apprécie          40

Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox



Quiz Voir plus

Connaissez-vous les mangas ?

De quel pays est originaire le manga ?

Les Phillipines
La Corée du Sud
Le Japon
Le Tibet

10 questions
326 lecteurs ont répondu
Thèmes : manga , bande dessinée , littérature japonaiseCréer un quiz sur cet auteur