AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet

Citation de Lilou08


De sa poche, le Libyen sort un cran d’arrêt. La lame à rainures claque en se dépliant.
- Pour que tu n’oublies pas. Trois jours.
Le Gitan écrase la main gauche de Tony contre le mur.
- Déconne pas, Costa ! Putain, déconne pas !
- Calme-toi, mon Tony. Rien de personnel. C’est le tarif. Tu connais les règles.
La lame entame la peau et tranche le tendon entre les deux phalanges. L’épouvantail gémit. Le Gitant lui balance son poing sur la tempe. Tony s’effondre.
Commenter  J’apprécie          30





Ont apprécié cette citation (3)voir plus




{* *}