AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Note moyenne 3.89 /5 (sur 35 notes)

Nationalité : Algérie
Né(e) : 1945
Biographie :

Djilali BENCHEIKH est né en Algérie à la fin de la Seconde Guerre mondiale. Il suit des études d'économie à Alger et Paris puis se tourne vers le journalisme. Après avoir été longtemps chroniqueur littéraire à Radio-Orient-Paris, il se consacre à l'écriture romanesque. En 2015 il publie Nina sur ma route (Ed Zellige), bouclant sa trilogie entamée en 1999 avec Mon frère-ennemi Ed Séguier , et Tes yeux bleus occupent mon esprit, Ed Elyzad. Ce roman réédité en poche en 2010, a remporté le prix Maghreb-Afrique méditerranéenne de l'ADELF en 2008.
En 2010 il publie Beyrouth Canicule, chez Elyzad, un rodéo littéraire où la fiction s’inspire du vécu.
En 2018, il revient à son adolescence dans Le Treillis et la mini-jupe, premier de ses roman à paraître chez un éditeur algérien, El Kalima.
L’auteur a participé à de nombreux ouvrages collectifs dont Voyage au bord de l'enfance, un recueil de chroniques et nouvelles, édité par Paris Méditerranée (2000), Ma mère et Sortilèges sahariens, parus au Chèvre feuille étoilée en 2010, Une Enfance dans la guerre (Bleu Autour 2016).
Tous les écrits de ce romancier qui vit en France sont chargés d'une dimension documentaire où la petite histoire fait vivre la grande Histoire.
.

+ Voir plus
Source : Elyzad, El Kalima
Ajouter des informations
étiquettes
Videos et interviews (2) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de
"Mon frère-ennemi" de Djilali Bencheikh. L'Algérie à travers le regard d'un enfant. Un roman initiatique plein de candeur et de tendresse. Un grand merci à Artyshow qui nous a accueilli le temps d'un tournage ^_^

Citations et extraits (28) Voir plus Ajouter une citation
MicheleP   30 janvier 2015
Nina sur ma route de Djilali Bencheikh
En rentrant à la maison, je parle tout seul en maugréant : Nina, je t'aime et je t'emmerde, je t'aime malgré toi et va te faire voir, je t'aime, rejeton de Bretonne, je t'aime, sale Kabyle algéroise, bâtarde cosmopolite, équation à plusieurs inconnues, je t'aime et tu me manques déjà. Cruellement.
Commenter  J’apprécie          150
litolff   03 novembre 2012
Tes yeux bleus occupent mon esprit de Djilali Bencheikh
Et puis pour le Paradis on a toujours le temps. Il ne va pas disparaître du jour au lendemain, puisqu'il est éternel. Qu'Allah me pardonne, mais parfois je ne comprends rien à son raisonnement.
Commenter  J’apprécie          110
Dosamuse   04 août 2015
Tes yeux bleus occupent mon esprit de Djilali Bencheikh
La paix avec la fin du couvre-feu et la libération des prisonniers. Ce sont les seuls points positifs que nous a ramenés l'indépendance. Car plus que les humiliations et les tortures des ennemis colonialistes, c'est le comportement des notres qui nous désole. Nos héros se révèlent être des voyous, pressés, cupides et incultes.
Commenter  J’apprécie          100
Dosamuse   03 août 2015
Tes yeux bleus occupent mon esprit de Djilali Bencheikh
Alger-Républicain, le quotidien qui dit la vérité, rien que la vérité mais pas toute la vérité.
Commenter  J’apprécie          101
litolff   02 novembre 2012
Tes yeux bleus occupent mon esprit de Djilali Bencheikh
Au delà de leurs différends, les hommes de chez nous réaffichent leur unité contre deux boucs émissaires récurrents : la femme et le roumi.
Commenter  J’apprécie          90
Dosamuse   31 juillet 2015
Tes yeux bleus occupent mon esprit de Djilali Bencheikh
Quant à mon père, sa carte d'identité de français-musulman porte la profession de journalier. (...) Il y a tout près, une profession tentante par sa ressemblance sémantique. Mademoiselle Piette n'en revient pas.

- Journaliste ton père ! T'en as de la chance. Moi le mien n'est que militaire.
Commenter  J’apprécie          80
jostein   05 janvier 2012
Tes yeux bleus occupent mon esprit de Djilali Bencheikh
il faut sans doute avoir été diminué, pauvre, malade ou estropié pour mesurer la force salutaire que peut instiller le regard de l'autre, lorsqu'en dépit de toutes vos tares et vos maux, ce regard vous restitue votre dignité et votre intégrité de personne, surtout quand il s'agit du regard de vos proches.
Commenter  J’apprécie          70
litolff   04 novembre 2012
Tes yeux bleus occupent mon esprit de Djilali Bencheikh
Comment un homme juste comme lui peut-il s'en prendre à des hommes qui ne réclament que justice et liberté ? Lui qui parle de fraternité humaine, n'a-t-il pas compris que ce pays ne dispense pas ses bienfaits à tout le monde. Que l'égalité proclamée n'est pas la même pour tous ?
Commenter  J’apprécie          70
le-mange-livres   06 avril 2012
Tes yeux bleus occupent mon esprit de Djilali Bencheikh
Je viens juste de l’apprendre. Les couleurs ont une âme. Mes camarades ne veulent pas le croire, mais moi je suis d’accord avec la maîtresse. Les couleurs expriment des sentiments. Et chacune d’elles s’habille d’un symbole.
Commenter  J’apprécie          70
Sharon   26 août 2014
Tes yeux bleus occupent mon esprit de Djilali Bencheikh
Il me semble que la mort et l'enfance n'ont pas d'histoire commune. La mort est une affaire d'adultes, que viendrait-elle fricoter avec un garçonnet de sept ans, plein de vie et de fantaisie.
Commenter  J’apprécie          70

Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox



Quiz Voir plus

LNHI-45761

Quel est le nom de ce pays constitué de la grande île africaine séparée du continent par le canal de Mozambique?

Zanzibar
Madagascar
Sainte-Hélène

10 questions
15 lecteurs ont répondu
Thèmes : afrique , îles , géographieCréer un quiz sur cet auteur

.. ..