AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Note moyenne 3.69 /5 (sur 33 notes)

Nationalité : France
Biographie :

Dominique Foufelle, journaliste et auteur, vit et travaille dans l'Hérault.
Spécialisée dans la pédagogie, elle a écrit des articles, dossiers, fascicules et livres tant à destination des familles (magazine Parents) que des enfants (Hachette, Mango).
Elle est l'auteur de plusieurs ouvrages au Chêne, dont plusieurs titres de la collection « Henri Dès chante et raconte ».
Elle relaye les luttes en faveur de l’égalité hommes-femmes depuis de longues années. Après avoir participé à l’agence de presse féministe Les Pénélopes et en avoir codirigé le webmagazine, elle a rejoint l’association Émulsion (emulsion-photos.com) où elle œuvre à transcrire la parole des femmes, notamment de quartiers populaires, dans des portraits, reportages et expositions photographiques sur le travail, l’exil, le sport.

+ Voir plus
Source : editionsduchene.fr, www.editionsquaidesbrunes.fr
Ajouter des informations
étiquettes
Citations et extraits (30) Voir plus Ajouter une citation
florencem   04 février 2015
Expressions désuètes de Dominique Foufelle
La langue française évolue, avec le temps, les époques, les modes... Elle évolue même de plus en plus vite, et le vocabulaire d'une personne suffirait à indiquer son âge. Pourtant, certaines expressions ou locutions ont traversé les siècles. Leur emploi est parfois tombé en désuétude, mais elles sonnent à nos oreilles sur un air de "déjà entendu".

Elles ravivent de vieux souvenirs, de nos parents ou grands-parents, de littérature ou de chansons. Il arrive aussi qu'elles nous soient restées familières, et que les prononçant, on s'aperçoive soudain de leur étrangeté.
Commenter  J’apprécie          100
florencem   05 février 2015
Expressions désuètes de Dominique Foufelle
Adélaïde est un peu collet monté. La donzelle se met sur son trente et un pour un oui, pour un non. Je lui conterais bien fleurette ! De vous à moi, je vous fiche mon billet que sous ses airs perchées, elle cache une fieffée coquine !
Commenter  J’apprécie          90
Lali   01 avril 2014
365 expressions des métiers expliquées de Dominique Foufelle
Se taper la meringue

La pierre blanche et les formes arrondies de la basilique su Sacré-Cœur peuvent évoquer une gigantesque meringue. Elle est située sur la butte Montmartre, où vécurent des peintres aussi fameux que Van Gogh, Utrillo, Suzanne Valadon, Picasso… La réputation d’un quartier d’artistes est restée. Même si elle n’est plus justifiée, elle attire des millions de touristes… et de peintres fauchés qui, pour survivre, peignent ce qui se vend : des vues de Montmartre et du Sacré-Cœur.
Commenter  J’apprécie          50
Lali   27 mai 2012
Expressions désuètes de Dominique Foufelle
Un nom à coucher dehors : Au temps des diligences, quand on s’arrêtait de nuit devant un relais, il fallait crier son nom à travers une lucarne avant d’y être admis. Si l’aubergiste trouvait au nom une consonance étrange, il n’ouvrait pas sa porte au voyageur. Compte tenu de la lenteur des transports, et de l’éloignement des haltes, cela équivalait à une condamnation à coucher dehors.
Commenter  J’apprécie          50
Lali   28 mai 2012
Expressions désuètes de Dominique Foufelle
Se mettre en quatre : Cette expression du XVIIe siècle signifie qu’on se coupe en « quartiers », qu’on se « décarcasse » — un vocabulaire de boucher qui affirme qu’on paie vraiment de sa personne pour arriver à ses fins.
Commenter  J’apprécie          50
Lali   01 avril 2014
365 expressions des métiers expliquées de Dominique Foufelle
L’effet perroquet

L’expression se moque des débats où les interlocuteurs n’apportent aucune idée neuve, se contentant de répéter ce que le public a déjà entendu mille fois.
Commenter  J’apprécie          41
Lali   28 mai 2012
Expressions désuètes de Dominique Foufelle
Se regarder en chiens de faïence : Parmi les décorations de tablette de cheminée les plus prisées, figuraient les chiens de faïence. Souvent identiques, ou pour le moins formant la paire, on les plaçait à chaque bout, tournés l’un vers l’autre. Cela donnait l’impression qu’ils se toisaient, sans jamais exprimer leurs sentiments, bien sûr.
Commenter  J’apprécie          30
BlushingSass   01 septembre 2012
Expressions désuètes de Dominique Foufelle
Couper le sifflet

- Lorsqu'on a les bronches encombrées, il arrive qu'un sifflement sorte du gosier, appelé pour cette raison le "sifflet". Au XVIe siècle, "couper le sifflet" de quelqu'un, signifiait qu'on l'égorgeait. On se contente désormais de l'empêcher de s'exprimer, en provoquant chez lui stupeur, indignation ou étonnement.
Commenter  J’apprécie          30
Prudence   17 août 2015
300 idées pratiques pour être heureux de Dominique Foufelle
Aider un enfant à écrire sa lettre au Père Noël... puis se dire qu'on pourrait en écrire une soi-même!
Commenter  J’apprécie          40
Prudence   17 août 2015
300 idées pratiques pour être heureux de Dominique Foufelle
Oser distribuer des compliments et se laisser contaminer par la joie de l'autre.
Commenter  J’apprécie          40
Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox



.. ..