AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio

Note moyenne 3.49 /5 (sur 158 notes)

Nationalité : France
Né(e) à : Givry , le 04/01/1747
Mort(e) à : Paris , le 27/04/1825
Biographie :

Dominique Vivant, baron Denon, dit Vivant Denon, ou Dominique Vivant Denon, est un graveur, écrivain, diplomate et administrateur français.

En 1788, pour fuir la Révolution, Denon se réfugie à Venise.
Il revient à Paris en 1793 pour éviter la confiscation de ses biens. Il doit sa radiation de la liste des émigrés à l'intervention de son ami le peintre Jacques-Louis David.
David lui confie aussi la gravure de ses Costumes républicains.
Avec son flair habituel, Vivant Denon se rapproche de Joséphine de Beauharnais et s'attache en temps opportun au général Bonaparte. Il accompagne, en 1798, l'expédition d'Égypte avec la Commission des sciences et des arts et est chargé de dessiner et de décrire les monuments de ce pays.
Le 19 novembre 1802 le premier Consul le nomme directeur général du muséum central des arts, il s'illustre particulièrement dans l'organisation du musée du Louvre. À ce titre, il est considéré aujourd'hui comme un grand précurseur de la muséologie, de l'histoire de l'art et de l'égyptologie.

C'était séducteur sans beauté, collectionneur sans scrupules et touche-à-tout sans limites. Il est l'auteur d'un roman libertin à succès "Point de lendemain".

+ Voir plus
Source : wikipédia
Ajouter des informations
Bibliographie de Dominique Vivant Denon   (23)Voir plus

étiquettes
Video et interviews (2) Voir plusAjouter une vidéo

[dix chefs d'oeuvre de l'érotisme]
- Olivier BARROT dit quelques mots des auteurs des 10 nouvelles qui composent le livre, parmi lesquels VIVANT DENON, MAUPASSANT, VERLAINE, Pierre LOUYS.

Citations et extraits (59) Voir plus Ajouter une citation
Fabinou7   14 août 2021
Point de lendemain de Dominique Vivant Denon
« La discrétion est ma vertu favorite ; on lui doit bien des instants de bonheur. »
Commenter  J’apprécie          290
MarcBibliotheca   07 juin 2010
Point de lendemain de Dominique Vivant Denon
J'aimais éperdument la comtesse de *** ; j'avais vingt ans, et j'étais ingénu ; elle me trompa ; je me fâchai ; elle me quitta. J'étais ingénu, je la regrettai ; j'avais vingt ans, elle me pardonna ; et comme j'avais vingt ans, que j'étais ingénu, toujours trompé, mais plus quitté, je me croyais l'amant le mieux aimé, partant le plus heureux des hommes.
Commenter  J’apprécie          141
Cath36   20 janvier 2011
Point de lendemain de Dominique Vivant Denon
Il en est des baisers comme des confidences : ils s'attirent, ils s'accélèrent, ils s'échauffent les uns les autres. En effet le premier ne fut pas plutôt donné qu'un second le suivit ; puis un autre : ils se pressaient, ils entrecoupaient la conversation, ils la remplaçaient ; à peine enfin laissaient-ils aux soupirs la liberté de s'échapper. Le silence survint, on l'entendit (car on entend quelquefois le silence) : il effraya.
Commenter  J’apprécie          130
MarcBibliotheca   07 juin 2010
Point de lendemain de Dominique Vivant Denon
Je montai dans la voiture qui m'attendait. Je cherchai bien la morale de toute cette aventure, et... je n'en trouvai point.
Commenter  J’apprécie          120
lecteur84   11 mars 2021
Point de lendemain de Dominique Vivant Denon
L'amour veut des gages multipliés: il croit n'avoir rien obtenu tant qu'il lui reste à obtenir.
Commenter  J’apprécie          120
elea2022   26 avril 2022
Point de lendemain de Dominique Vivant Denon
- Cela, mon cher, a donc été bien plaisant ? Conte-moi les détails... conte donc.

- Ah !... Un moment. Je ne savais pas que tout ceci était une comédie ; et, bien que je sois pour quelque chose dans la pièce...

- Tu n’avais pas le beau rôle.

- Va, va, rassure-toi, il n’y a point de mauvais rôle pour de bons acteurs.



Page 15 (Bibebook).
Commenter  J’apprécie          90
Allaroundthecorner   06 mars 2017
Point de lendemain de Dominique Vivant Denon
Le flambeau de l’amour me l’éclairait pour les yeux de l’âme, et le plus sûr des sens confirmait mon bonheur. Quand la crainte est bannie, les caresses cherchent les caresses : elles s’appellent plus tendrement
Commenter  J’apprécie          70
PiertyM   08 mai 2016
Point de lendemain de Dominique Vivant Denon
Trop ardent, on est moins délicat.
Commenter  J’apprécie          80
PiertyM   08 mai 2016
Point de lendemain de Dominique Vivant Denon
J’aimais éperdument la Comtesse de *** ; j’avais vingt ans, et j’étais ingénu ; elle me trompa ; je me fâchai ; elle me quitta. J’étais ingénu, je la regrettai ; j’avais vingt ans, elle me pardonna ; et comme j’avais vingt ans, que j’étais ingénu, toujours trompé, mais plus quitté, je me croyais l’amant le mieux aimé, partant le plus heureux des hommes.
Commenter  J’apprécie          51
elea2022   26 avril 2022
Point de lendemain de Dominique Vivant Denon
La Comtesse est moins mystérieuse que vous. Les femmes de son espèce sont prodigues des secrets de leurs adorateurs, surtout lorsqu’une tournure discrète comme la vôtre pourrait leur dérober leurs triomphes.



Page 6 (Bibebook).
Commenter  J’apprécie          50

Acheter les livres de cet auteur sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura

Lecteurs de Dominique Vivant Denon (330)Voir plus