AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Citation de Tandarica


Tandarica   16 juillet 2016
«Les Belles Infidèles» en Roumanie de Ecaterina Cleynen-Serghiev
Dans ces conditions, il n'est pas étonnant d'assister à une politique des traductions fondée sur la facilité et le rendement commercial. Les éditeurs, ces "tyrans de la littérature actuelle" comme les appelle l'historien Nicolae Iorga ne sont pas des philanthropes et n'ont pas vocation à la faillite. Le malheur de la Roumanie de l'entre-deux-guerres est de disposer d'une élite intellectuelle –universités, journalistes, cercles mondains– assez importante numériquement pour constituer un marché du livre relativement rentable. Les valeurs confirmées et la dernière mode littéraire circulent ainsi dans leurs versions originales. Le lecteur "populaire" est relégué, lui, à une littérature industrielle.
L'élite culturelle roumaine a jalousement conservé sa culture élitaire. La solution était peut-être de rompre les barrières qui séparaient de manière plus ou moins nette et plus ou moins perméable les circuits lettrés des circuits populaires où l'on distribuait unilatéralement une production de série qui permettait quelquefois des actes de lecture littéraire, mais ne donnait aucune possibilité de réponse autre qu'anonyme, mythique et statistique.
p. 70-71
Commenter  J’apprécie          90





Ont apprécié cette citation (9)voir plus