AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Note moyenne 4.29 /5 (sur 38 notes)

Nationalité : États-Unis
Biographie :

Eden Winters est une auteure de romances M/M

Vous reconnaitrez Eden Winters grâce à son distinctif plumage blanc et son exubérant hurlement “Hey, y’all!” avec un accent trainant des états du Sud des États-Unis si épais que des simples mots sont difficilement reconnaissables. Faîtes gaffe, elle vous serre dans les bras.

Sa curiosité est insatiable, elle s'intéresse à tout ce qui peut servir dans ses romans policiers enrichis de romance m-m, et vit dans la terreur de voir les autorités frappant à sa porte pour l'interroger sur ses recherches sur Internet.

Lorsqu'elle ne met pas ses personnages dans des situations dangereuses, elle exerce sa profession dans le business, elle est mère, grand-mère, végétarienne et activiste du PFLAG (la plus grande organisation U.S unissant les LGTBQ avec les familles et alliés).

Les aéroports, les cafés et l'arrière des motos sont ses habitats naturels.

Elle a également publié sous le pseudo d'Edie Sommers.

Site : https://www.edenwinters.com/
Twitter : https://twitter.com/edenwinters1
+ Voir plus
Source : https://www.edenwinters.com/
Ajouter des informations
étiquettes
Citations et extraits (10) Ajouter une citation
levri   01 avril 2020
Diversion, tome 7 : Suspicion de Eden Winters
Je comprends que tu ne veuilles pas donner de mauvais exemple, ou que ça t’embarrasse…



— Je suis pas embarrassé, le coupa Lucky, sentant le rouge lui monter aux joues. Je pense juste que ça se fait pas de faire l’amour quand il y a des enfants dans la maison.



Bo resta silencieux quelques instants, puis dit :



— Lucky ?



— Oui ?



— Combien d’enfants ont eus tes parents ?



C’était quoi, cette question ? Bo savait aussi bien que Lucky combien de Lucklighter peuplaient ce monde, grâce à ses parents.



— Cinq.



— Et tu es le plus âgé.
Commenter  J’apprécie          10
BeneRogue   26 mai 2019
Diversion, tome 3 : Corruption de Eden Winters
Si, techniquement, le chat appartenait à sa gardienne, toutes les apparences montraient que Lucky l’Humain appartenait à Lucky Le Chat. Et Lucky Le Chat semblait considérer très sérieusement ses responsabilités envers son humain.



— J’arrive pas à croire qu’on laisse six kilos de viande de chat nous mener par le bout du nez, soupira Lucky.



Se redressant, il tendit son bras indemne à Bo.



— Je dirais plutôt huit kilos, et parle pour toi.Contrairement à d’autres, je n’ai pas besoin d’un chat comme chaperon pour me tenir loin des problèmes.



Bo saisit la main de Lucky et se remit sur pied.



— Et il n’était pas si gros quand tu l’as adopté, ajouta-t-il. Tu ne le soudoierais pas avec du thon pour qu’il évite de venir te réveiller la nuit ? Je veux dire, au rythme où il va, il sera plus gros que toi la semaine prochaine.



— Je suis gros là où c’est important.



Bo ouvrit la bouche pour rétorquer, mais Lucky l’arrêta en plaquant sa main sur ses lèvres.



— Contente-toi d’acquiescer, parce que tu sais que c’est vrai.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
levri   16 mai 2019
Diversion, tome 1 : Diversion de Eden Winters
Oh, merde !

— Oh mon dieu. Tu es un de ces amoureux de la nature mangeurs de verdure, c’est ça ? Tu es en train de me dire que je vais passer les je-ne-sais-combien de semaines à venir à brouter comme une vache ?

En théorie, Lucky savait que les végétariens existaient, mais il ne se souvenait pas d’en avoir jamais rencontré en vrai. C’étaient pas censé être des petits geeks à lunettes ? Comment Bo arrivait-il à garder une telle carrure en se nourrissant de laitue ?

— OK, monsieur le maniaque de la nourriture saine, réponds à ça : comment on est censés avoir notre dose de protéines si on mange pas de viande ?

— Tu vas voir, T-Rex, tu vas voir.

— T-Rex ?

Bo ramena ses mains contre ses épaules en agitant les doigts.

— Gros carnivore vicieux à petits bras.

Il sautilla hors d’atteinte du coup de Lucky.

— Comme tu viens de le prouver.

Temporairement figé sur place par cette répartie plus percutante que la sienne, Lucky lui accorda à contrecœur dans sa tête un « bien joué »
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
levri   16 mai 2019
Diversion, tome 1 : Diversion de Eden Winters
— Tu penses que ta vie c’est de la merde ? Que personne ne comprend ta pauvre petite personne ? Laisse-moi te dire, essaye d’être un soldat gay en Afghanistan, de vivre sous la règle du « ne demande rien, ne dis rien ». À avoir peur de dire quoi que ce soit, de faire quoi que ce soit, et que quelqu’un détruise tout ce pour quoi tu as travaillé. Essaye de passer du temps avec tes amis tout en sachant que tu leur mens sur une grosse partie de ta vie. Essaye de recevoir des lettres de la maison, et de prétendre que ta meilleure amie est ta copine pour que les autres arrêtent de te harceler pour que tu trouves une femme avec qui coucher. Essaye de regarder les autres types embrasser des photos de leur femme, ou de leur copine, le soir, avant de s’endormir en sachant que, quelque part, quelqu’un les aime et pense à eux. Vas-y, essaye ! Et reviens me voir après en me faisant ton numéro du « pauvre petit Lucky ». Ouais, c’est nul ce qui t’est arrivé, mais, comme tu l’as dit, tu l’as mérité.
Commenter  J’apprécie          00
levri   16 mai 2019
Diversion, tome 1 : Diversion de Eden Winters
Lucky se doucha sans prendre la peine de cacher son appréciation devant le corps de Bo, mince et élancé, aux muscles finement dessinés, ressemblant plus à celui d’un nageur ou d’un coureur qu’à un adepte de la musculation. Bo ne se détourna pas ni ne chercha à éviter l’examen minutieux effectué sans aucune subtilité ; il se contenta de se laver et de se rincer les cheveux avec une efficacité pratiquée. Ses larges épaules se transformaient en une taille bien dessinée, et se terminaient sur des fesses incroyablement fermes et rondes. Il mesurait facilement 1,80 m. Et, même s’il ne ferait sûrement jamais la couverture de GQ, il était assez agréable à regarder, et plus encore si on le comparait au reste du département.

La verge de Lucky répondit à cette fascinante vue et il se détourna pour cacher son érection naissante. Taquiner une nouvelle recrue était une chose, observer un collègue de manière perverse une autre – même s’il aurait définitivement voulu continuer son examen.
Commenter  J’apprécie          00
levri   07 avril 2020
Diversion, tome 7 : Suspicion de Eden Winters
La voix de Walter, d’ordinaire tonitruante, dépassa tout juste le murmure lorsqu’il répondit :



— Je sais. Et tu es l’une des principales raisons pour lesquelles je ne suis pas encore à la retraite. Enfin, je voulais que tu apprennes la nouvelle directement par moi. J’apprécierais si tu n’en parlais à personne tant que je ne suis pas prêt à faire une déclaration officielle.



— Pas de souci.



Garder le secret le tuerait peut-être, mais pas de souci.



Il franchit la porte dans un état second. Walter, partir ? Les couloirs familiers du SNB lui semblaient soudain étrangers. Les box entre lesquels il se faufilait depuis des années ressemblaient à des barrières, et les allées inconnues.



Un bâtiment. Sans Walter, c’était tout ce qui restait.
Commenter  J’apprécie          00
levri   07 avril 2020
Diversion, tome 7 : Suspicion de Eden Winters
— Qui était notre tireur, alors ?



— Je ne sais pas. Pas encore.



Cruz dégageait l’impression qu’il aurait bien aimé retirer les dernières phalanges de l’homme pour chercher ses empreintes.



— Et tu changes délibérément de sujet, continua-t-il. Range ce putain de pistolet. C’est plus ton affaire. T’es un témoin, et t’as besoin d’être protégé. On s’occupe de tout.



— J’ai pas besoin d’être mis en sécurité, rouspéta Lucky.



C’était l’idée de qui, de l’enfermer alors que Bo et les autres se mettaient en danger ? Il n’avait pas besoin de protection. C’était ceux qui s’en prenaient à Walter qui auraient eu besoin d’être protégés de lui.
Commenter  J’apprécie          00
levri   07 avril 2020
Diversion, tome 7 : Suspicion de Eden Winters
Il jeta un coup d’œil à la porte fermée sur le mur d’en face, résistant à la tentation avant de céder et de pénétrer dans la pièce qu’il espérait utiliser un jour.



« Quand le moment viendra et que Bo et toi voudrez avoir une famille, que je porte son enfant sera probablement ce qui se rapprochera le plus d’avoir ton propre enfant », lui avait dit Charlotte.



Il laissa son regard errer dans la pièce vide, imaginant des rires d’enfant et des jouets éparpillés sur le plancher. Ou lui et Bo déposant délicatement un bébé endormi dans un berceau, regardant sa minuscule poitrine se soulever.
Commenter  J’apprécie          00
levri   07 avril 2020
Diversion, tome 7 : Suspicion de Eden Winters
Lucky s’assit à la table de la cuisine, regardant Todd mettre des gaufres congelées dans le grille-pain.



Todd avait dix-huit ans et était sur le point d’entrer à l’université.



À dix-huit ans, Lucky volait des voitures pour les revendre.



Todd disait merci et s’il vous plaît.



Lucky avait volé la mauvaise voiture et s’était retrouvé à travailler pour un charmant trafiquant de drogue.



Todd mettait de l’argent de côté pour s’acheter une voiture.



Lucky était devenu l’amant du trafiquant et conduisait une Mustang flambant neuve.
Commenter  J’apprécie          00
BeneRogue   26 mai 2019
Diversion, tome 2 : Collusion de Eden Winters
[Bo] était concentré sur son propre dîner de brocolis, riz et ce qui semblait être du tofu - Lucky n'était pas certain. Son esprit refusait de comprendre que quelqu'un puisse choisir ces cubes sans goût à un poulet parfumé. Ou à du bacon. Putain, le bacon, le vrai, celui qui venait d'un cochon ou, comme disait Bo, le "cancer sous vide", lui manquait. Lucky évitait les leçons de morale en acquiesçant mais, même quand Bo n'était pas là, il n'en mangeait pas non plus, au cas où quelqu'un ayant fait des années d'études de médecine ait raison.
Commenter  J’apprécie          00
Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox



Quiz Voir plus

Triangles amoureux: on recherche le troisième point.

Carmen, Don José, ...

Almaviva
Catherine
Christian
Escamillo
Forcheville
Lancelot
Mathilde de La Mole
Santos Iturria

16 questions
63 lecteurs ont répondu
Thèmes : triangle amoureux , littérature , théâtre , opéra , cinemaCréer un quiz sur cet auteur