AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Note moyenne 4.86 /5 (sur 11 notes)

Nationalité : États-Unis
Né(e) à : Kosice, Slovaquie , le 29/09/1927
Biographie :

Edith Eva Eger est une psychologue clinicienne américaine d'origine Slovaque.

Elle est née le 29 septembre 1927 sous le nom de Edie Elefant à Kosice, en Slovaquie. Elle y a vécu avec ses parents et ses deux soeurs, Magda et Clara, jusqu'en 1944 avant de vivre l'holocauste.

En 1936, Edie faisait 5 heures de gymnastique par jour et avait intégré l'équipe olympique pour s'entrainer en vu des prochains jeux olympiques.

Lorsque les nazis ont occupé la Hongrie, la famille est d'abord expulsée vers dans ghetto de Kosice. Puis, en mai 1944, la famille est déportée à Auschwitz.

En révélant à l'arrivée au camps que sa mère a plus de 40 ans, elle la condamne à mort... Son père y est aussi assassiné.
Edie a été forcée de danser pour Josef Mengele ("l'ange de la mort ").
En mai 1945, alors au camps de Mathausen, elle est sauvée par un GI américain qui la tire d'une pile de cadavres remarquant un petit mouvement qui l'alerte.
Elle retrouvera ses soeurs à Prague un peu plus tard

Après la guerre, Edith s'est mariée et a émigré aux États-Unis. Elle a eu trois enfants et est devenue psychologue clinicienne. Elle a donné de nombreux témoignages, entretiens et multiplié les conférences partout dans le monde.
+ Voir plus
Source : Sources multiples dont http://www.ranchosantafereview.com/sdrsf-survival-ballerina-Auschwitz-Eger-20
Ajouter des informations
étiquettes

Citations et extraits (10) Ajouter une citation
Edith Eva Eger
Adriatik   28 avril 2018
Edith Eva Eger
La survie est une affaire sans nuances : quand vous luttez pour survivre, il n' y a pas de "mais".
Commenter  J’apprécie          290
Adriatik   29 avril 2018
Le choix d'Edith de Edith Eva Eger
On nie ce qui fait mal, ce qu'on redoute. On l'évite à tout prix. Ensuite, on trouve un moyen d'accueillir et de se saisir de ce dont on a le plus peur. Et ensuite, enfin, on lâche prise.
Commenter  J’apprécie          210
Adriatik   28 avril 2018
Le choix d'Edith de Edith Eva Eger
Nous devenons la personne que nous croyons devoir être pour faire plaisir aux autres. Il faut une belle force de volonté et une certaine capacité de choix pour ne pas régresser dans les rôles étroits qui, croyons-nous, à tort, nous entoureront d'une barrière protectrice.
Commenter  J’apprécie          180
Adriatik   27 avril 2018
Le choix d'Edith de Edith Eva Eger
On peut tout enlever à une personne excepté une chose, la dernière des libertés humaines : celle de décider de sa conduite, quelles que soient les circonstances dans lesquelles elle se trouve. (Victor Frankl).
Commenter  J’apprécie          170
Adriatik   30 avril 2018
Le choix d'Edith de Edith Eva Eger
...dissimuler ses peurs n' a pour effet que de les faire croître plus intensément.
Commenter  J’apprécie          160
Adriatik   29 avril 2018
Le choix d'Edith de Edith Eva Eger
Le sens commun veut que si quelque chose vous tracasse ou vous cause de l'angoisse, il suffise de s'en détourner. De ne pas s'y attarder. De garder ses distances. C'est pourquoi nous fuyons nos traumas et nos épreuves passés, ou nos sources présentes d'inconfort ou de conflit.
Commenter  J’apprécie          130
Edith Eva Eger
mjaubrycoin   19 janvier 2018
Edith Eva Eger
Si la souffrance est universelle, la posture victimaire est facultative. Nous devenons des victimes, non pas à cause de ce qui nous arrive, mais quand nous choisissons de nous accrocher à cette posture et devenons nos propres geôliers.
Commenter  J’apprécie          70
mjaubrycoin   19 janvier 2018
Le choix d'Edith de Edith Eva Eger
Etre passive, c'est laisser les autres décider à votre place. Etre agressive, c'est décider au lieu des autres. Etre affirmée, c'est décider pour soi-même . Et avoir la certitude que cela suffira, que vous serez à la hauteur.
Commenter  J’apprécie          70
mjaubrycoin   19 janvier 2018
Le choix d'Edith de Edith Eva Eger
Cacher son histoire, c'est permettre à ses secrets de se transformer en traumas. Ce que nous refusons d'accepter nous enferme. Ne pas faire le deuil de ses pertes et blessures, c'est se condamner à les revivre.
Commenter  J’apprécie          50
mjaubrycoin   19 janvier 2018
Le choix d'Edith de Edith Eva Eger
la mémoire est une terre sacrée. Mais c'est aussi un territoire hanté. C'est le lieu où ma colère, ma culpabilité et mon chagrin tournoient comme des rapaces affamés, se disputant les mêmes vieilles carcasses. C'est le lieu om je cherche la réponse à une question sans réponse : Pourquoi ais-je survécu ?
Commenter  J’apprécie          40

Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox

Bibliographie de Edith Eva Eger(1)Voir plus


Quiz Voir plus

Harry Potter et le prisonnier d'Azkaban (facile)

Qui Harry fait-il gonflé comme un ballon ?

La tante Pétunia
La tante Marge
L'oncle Vernon
Dudley

10 questions
2972 lecteurs ont répondu
Thème : Harry Potter, tome 3 : Harry Potter et le Prisonnier d'Azkaban de J. K. RowlingCréer un quiz sur cet auteur