AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio

Note moyenne 3.77 /5 (sur 600 notes)

Nationalité : Japon
Né(e) à : Nabari, Préfecture de Mie , le 21/10/1894
Mort(e) à : Ikebukuro, Tokyo , le 28/07/1965
Biographie :

Edogawa Ranpo, pseudonyme de Hirai Tarô, est un écrivain et critique japonais.

Diplômé en économie à l'Université Waseda en 1916, il fit quelques petits boulots comme bouquiniste ou employé chez un éditeur de journaux avant de devenir écrivain. En 1923, il publie son premier roman, "La Pièce de deux sen" (Ni-sen dōka) sous le pseudonyme d'Edogawa Ranpo.

Ranpo admirait beaucoup les écrivains de romans policiers occidentaux (notamment Maurice Leblanc et Arthur Conan Doyle) et surtout Edgar Allan Poe ; son pseudonyme Edogawa Ranpo est en fait la transposition phonétique en japonais du nom de ce dernier, dont la sonorité semble signifier "promenade sur la rivière d'Edo". Edogawa est aussi le nom d'un quartier de Tōkyō.

Auteur de nombreux romans policiers dont le détective se nomme Kogoro Akechi, il est, au Japon, un des fondateurs du genre policier d'investigation populaire. Il chercha à dépasser le simple divertissement pour atteindre des profondeurs psychologiques insoupçonnées.

Après la Seconde Guerre mondiale, il ne se contenta plus de continuer à écrire ses propres récits, il s’investit énormément dans plusieurs projets afin de promouvoir la littérature fantastique japonaise.

Ranpo apparaît comme personnage principal dans un film de 1994, "The Mystery of Rampo".

Le Prix Edogawa a été créé par Edogawa Ranpo lui-même à l'occasion de ses soixante ans. La première édition aura lieu l'année suivante en 1955. Edogawa Ranpo remettra les trois premiers prix, puis à sa mort le prix fut repris et remis par un jury. Ce prix est une des références actuelles dans le domaine du thriller au Japon.

Il meurt en 1965 d’une hémorragie cérébrale laissant derrière lui une œuvre qui influença énormément le cinéma d’après-guerre.

+ Voir plus
Source : wikipedia
Ajouter des informations
Bibliographie de Edogawa Ranpo   (18)Voir plus

étiquettes
Videos et interviews (1) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de

La Chenille de Suehiro MARUO et Edogawa RANPO

Podcast (1)


Citations et extraits (81) Voir plus Ajouter une citation
Sachenka   13 mars 2016
La Proie et l'ombre de Edogawa Ranpo
Sais-tu à quel point j'ai souffert quand tu m'as abandonné? Non, tu es trop insensible pour comprendre ces choses-là. Sais-tu combien de fois je suis venu rôder la nuit autour de chez toi, fou de désespoir? Devant le feu de ma passion, ton indifférence n'a fait que redoubler : d'abord tu m'as évité, puis tu m'as craint et tu as fini par me haïr. Peux-tu imaginer ce qui se passe dans le coeur d'un homme qui se sent détesté après avoir été aimé? L'amour se fait douleur, la douleur se fait rancune et la rancune croît jusqu'à se transformer en désir de vengeance.
Commenter  J’apprécie          240
Sachenka   21 février 2016
La Chambre rouge de Edogawa Ranpo
Je ne suis donc pas venu, messieurs, rechercher votre amitié : votre attention me suffira.
Commenter  J’apprécie          240
andman   30 mars 2013
La Proie et l'ombre de Edogawa Ranpo
Elle avait ce genre de beauté dont on dit souvent dans les romans anciens qu’elle disparaît si on l’effleure.
Commenter  J’apprécie          211
le_Bison   04 février 2014
La Chambre rouge de Edogawa Ranpo
Je voudrais d’abord vous dire que je me considère comme une personne tout à fait saine d’esprit, et je crois que les gens qui me connaissent partagent cette opinion. Mais qu’en sera-t-il lorsque vous m’aurez entendu ? Car au-delà de ce miroir rassurant que je présente aux autres et à moi-même, je ne sais pas, au fond, si l’homme qui vous parle en ce moment n’est pas fou, ou tout au moins gravement perturbé.
Commenter  J’apprécie          170
Ambages   21 juillet 2015
La Chambre rouge de Edogawa Ranpo
Au moment où elle met le pied sur le rail, une rame express arrive à toute allure... Rassurez-vous, la distance est suffisante et la grand-mère a largement le temps de passer sans même prendre conscience d'un éventuel danger. Mais imaginez maintenant qu'au moment où elle s'engage sur la voie quelqu'un se mette à hurler "Attention grand-mère !" ; la pauvre femme affolée ne sait plus si elle doit avancer ou reculer... Que faire ? Si le conducteur du tramway n'a pas le temps de freiner, ces quelques secondes d'hésitation peuvent lui être fatales... Je dois avouer qu'une brave femme en fit la douloureuse expérience. Vous me pardonnerez de sourire au souvenir de cette triste histoire, mais, comme je vous l'ai dit, ce fut une de mes plus belles réussites dans le genre.



Qui peut se vanter, en effet, d'avoir assassiné quelqu'un en lui criant "Attention !" ? Et ce, en toute impunité car il faudrait avoir l'esprit bien tordu pour trouver une intention homicide dans ce touchant témoignage d'altruisme envers une personne inconnue aperçue en danger dans la rue ; la victime elle-même a dû mourir en éprouvant une certaine gratitude pour la personne qui avait crié dans son dos !

+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          140
croquignol   05 mai 2021
La Proie et l'ombre de Edogawa Ranpo
Vue du grenier, la belle coiffure en large chignon rond de Shizuko n’était déjà plus si ronde et dans le creux invisible que formaient ses cheveux rabattus, s’étaient déposées des petites saletés qui juraient avec la beauté immaculée de l’ensemble. Sous sa nuque, le col évasé de son kimono m’offrait une vue plongeante jusque dans le creux de ses reins : les violentes zébrures qui balafraient sa peau blanche et moite se perdaient au plus profond de l’échancrure. Toute son élégance avait disparu et il émanait d’elle une étrange impression d’obscénité qui me subjuguait.
Commenter  J’apprécie          146
Wedel31   22 juin 2022
Le Lézard noir de Edogawa Ranpo
En même temps, on avait entrepris des recherches dans la maison. Ce fut une mobilisation générale des employés, à commencer par les étudiants et les trois policiers qui avaient été envoyés en mission. On fouilla la propriété de fond en comble : le grand salon, la chambre de Sanae, les étages, les sous-sols, le parc, et jusque sous les vérandas.

Mais Sanae restait introuvable, évaporée comme une goutte de rosée dans le soleil matinal.
Commenter  J’apprécie          10
le_Bison   02 février 2014
La Chambre rouge de Edogawa Ranpo
C’est désormais à vous de me juger : suis-je un criminel pervers ou simplement un pauvre malade mental ?
Commenter  J’apprécie          130
Wedel31   22 juin 2022
L'Île panorama de Edogawa Ranpo
Le ciel, couleur de lait, s'étendait au-dessus des collines ondulantes qui formaient des vagues impressionnantes, embrassées par les fleurs écarlates qui les recouvraient toutes entières. Cela se faisait sur une si grande échelle, tout était si artificiel, si éloigné de la nature, que ce soit pour la couleur du ciel, la courbe des collines ou la confusion de ces milliers de fleurs, que ceux qui pénétraient dans ce monde ne pouvaient faire autrement que de rester un certain temps debout, complètement stupéfaits.

Ce paysage, qui semblait monotone à première vue, avait quelque chose d'inhumain, de presque diabolique.
Commenter  J’apprécie          00
Wedel31   22 juin 2022
La bête aveugle de Edogawa Ranpo
Il y avait quelque chose de troublant à vous donner le frisson que de voir un homme ne disposant que du toucher admirer la statue nue de la femme qu’il aime. Ses cinq doigts, menaçants comme les pattes d’une araignée, rampaient à la surface du marbre poli. Les yeux… le nez… la bouche… L’homme s’attarda longtemps sur les lèvres semblables à des pétales de fleur. Puis les paumes caressèrent le reste du corps, la poitrine… Le ventre… les cuisses…
Commenter  J’apprécie          00

Acheter les livres de cet auteur sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura

Listes avec des livres de cet auteur


Quiz Voir plus

C'est moche !! 👿 🤣

Laissez-moi vous présenter Zénophore. Nono pour les potes. Il est sympa, mais il jabote, il jabote !!! Indice, avocat.

c'est un vantard
c'est un bavard

10 questions
7 lecteurs ont répondu
Thèmes : portraits , laideur , beauté , argot , baba yagaCréer un quiz sur cet auteur