AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Note moyenne 4.57 /5 (sur 15 notes)

Nationalité : France
Né(e) à : Sens , le 11/05/1807
Mort(e) à : Versailles , le 27/02/1890
Biographie :

Édouard Thomas Charton est un journaliste, directeur de publications, et homme politique français.
Reçu avocat, Charton s’inscrit au barreau de Paris en 1827, mais n’exerce pas cette profession pour laquelle il semble avoir eu une véritable aversion et continue à collaborer, comme au temps de ses études aux bulletins de deux sociétés, la Société pour l’Instruction élémentaire et la Société de la Morale chrétienne.
C’est au sein de ces sociétés philanthropiques qu’il comprend l’importance de l’instruction, découvre les problèmes de société et acquiert des convictions qu’il conservera toute sa vie. En 1829, il rejoint les rangs des saint-simoniens et, après un passage à la rédaction du journal "le Globe", devenu, en 1830, le "Journal de la doctrine de Saint-Simon", sous la direction de Michel Chevalier, il parcourt la Bretagne et la Vendée pour prêcher les idées saint-simoniennes. Il rencontre Émile Souvestre à Brest. Leur amitié durera jusqu'au décès de ce dernier, en 1854. Lors du schisme de 1831, qui voit le départ des saint-simoniens républicains, il rompt, comme ses amis Hippolyte Carnot, Souvestre et Jean Reynaud, avec Prosper Enfantin.
Il débute en 1833 avec "le Magasin pittoresque à deux sous", hebdomadaire illustré lancé par l’imprimeur saint-simonien Lachevardière sur le modèle du "Penny Magazine" britannique, une fructueuse carrière de directeur de publication. Infatigable directeur de ce premier magazine populaire illustré jusqu’en 1888 (ce magazine fut l'encyclopédie la plus populaire du XIXe siècle), il réussit à mobiliser, pour la cause de l’instruction et du « divertissement utile », non seulement ses amis saint-simoniens mais aussi savants et écrivains de renom. Pendant plus de cinquante ans, les articles ne sont pas signés mais on sait par exemple que George Sand y a parfois contribué ou que Camille Flammarion y a fait ses débuts de vulgarisateur en 1864, à l’âge de 22 ans ; son compagnon de route Émile Souvestre fut également un auteur fidèle et régulier.
Vivant à Versailles, il ouvre dès 1863 une école publique pour les filles. Dans un même souci saint-simonien de favoriser l'instruction du plus grand nombre, surtout chez les plus pauvres et chez les femmes, il y crée une bibliothèque gratuite, et y met en place cours, conférences et lectures du soir ouverts à tous.
+ Voir plus
Ajouter des informations
étiquettes


Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox

Listes avec des livres de cet auteur


Quiz Voir plus

En Russie avec les écrivains

Sylvain Tesson est l'auteur de ...

Dans les forêts de Sibérie
Dans les geôles de Sibérie
des 2 livres

11 questions
27 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature , voyage en russie , témoignage , ecrivains voyageursCréer un quiz sur cet auteur