AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Note moyenne 3.55 /5 (sur 10 notes)

Nationalité : France
Né(e) à : Brest , le 01/04/1793
Mort(e) à : Morlaix , le 27/09/1875
Biographie :

Jean Antoine René Édouard Corbière est un marin, armateur, journaliste et écrivain français, considéré comme le père du roman maritime en France.
La fin de l’Empire fait de lui un ex-officier de marine amer. Repris par le démon de la mer, il est second sur un brick à destination de l’Afrique. Après 20 ans de marine, en 1828, il pose son sac à terre..
Son oeuvre sombra sans bruit et la célébrité de son fils Tristan Corbière l'éclipsa totalement, alors que, en moins de 6 ans, il publia avec un grand succès plus de dix romans qui le sacrèrent " maître du genre". Provocateur, dédaigneux, il reproche à certains auteurs à succès tel Eugène Sue, leur manque d’authenticité. On lui renvoie à la face sa participation, réelle ou supposée, à la traite des noirs.
Il s'est marié en 1844, alors qu’il avait 51 ans, avec une jeune fille de 17 ans et il est mort en 1875, à l’âge de 82 ans, quelques mois après son fils Tristan.

+ Voir plus
Source : Wikipedia
Ajouter des informations
étiquettes
Citations et extraits (3) Ajouter une citation
Danieljean   21 août 2016
Les pilotes de l'Iroise de Edouard Corbière
Un jour que la brume d’automne, chassée par un vent d’Ouest assez fort, commençait à s’étendre sur les flots qui s’agitent presque continuellement entre l’île d’Ouessant et le terrible Raz-des-Saints, une petite barque de pilote, surmontée d’une misaine et d’un taille-vent, tournoyait au milieu des lames, dans le passage de l’Iroise, attendant les navires qui voudraient entrer à Brest ou relâcher à Camaret.

En courant çà et là des bordées, tantôt au Nord-Nord-Ouest, tantôt au Sud-Sud-Ouest, le vieux patron du bateau s’entretenait gravement, la barre en main, avec les deux marins qui composaient son équipage. C’étaient tous trois de ces hommes simples, moitié cultivateurs, moitié matelots, comme la plupart de ces braves gens qui naissent sur les îlots et les rivages de la Basse-Bretagne. L’île d’Ouessant, posée avec son phare célèbre, à sept lieues de Brest, en sentinelle avancée de l’Océan, était la patrie du pilote Tanguy et de ses deux compagnons La conversation qu’ils avaient entamée en bas-breton, en courant leurs bordées, roulait sur différents objets, monotone et inconstante, comme les vagues qui battaient la petite barque.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
MicheleTurbin   15 février 2015
Le négrier de Edouard Corbière
– Qu'il aille se faire... avec son Angélus dit Livonnière, ce n'est pas à des matelots de faire le service des prêtres.

Nonobstant ces dispositions impies, Doublon ordonna à son mousse de lui apporter son gagne-pain. Le mousse lui apporta un poignard, et alors, le chapeau bas et les mains jointes sur le gagne-pain, il récita à voix haute ce qu'il appelait son Pater. Les assistants répétèrent les derniers mots de cette prière, arrangée avec des variantes pour la mer et à l'usage des corsaires :

« Notre Père, qui n'êtes pas plus aux cieux que partout ailleurs, votre nom soit sanctifié par ceux qui n'ont pas autre chose à faire ; votre volonté soit faite et la nôtre aussi. Donnez-nous aujourd'hui notre coup de sacré-chien, et pardonnez-nous nos offenses, si vous le pouvez, comme nous ne pardonnons pas à tous ceux qui nous ont offensés. Ne nous induisez pas sous la volée d'un trois-ponts, mais délivrez-nous des balles et des boulets. Ainsi soit-il ! Am... »

Le petit mousse, déluré négrillon, s'avisa de prononcer, avant les autres le mot Amen.

– Non, sacré nom de Dieu, n'amène pas, mâtin ! Lui crie Doublon.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
MicheleTurbin   15 février 2015
Le négrier de Edouard Corbière
Si les corsaires avaient dans toutes les circonstances une activité égale à celle qu'ils ont pour le pillage, ce seraient des marins prodigieux.
Commenter  J’apprécie          00
Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox



Quiz Voir plus

LNHI-44374

Né dans la famille Korzeniowski en 1857, cet écrivain s'engage comme mousse sur un voilier marseillais en 1874. En 1886, il obtient son brevet de capitaine au long cours et prend la nationalité britannique. Polyglotte (polonais, allemand, français et anglais), il commence à écrire tout en étant steamer au Congo. Son premier livre, 'La folie Almayer' est publié en 1895.

Boleslaw Romanovski
Joseph Conrad

8 questions
21 lecteurs ont répondu
Thèmes : marins , écrivainCréer un quiz sur cet auteur