AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet

3.7/5 (sur 339 notes)

Nationalité : Argentine
Né(e) : 1960
Biographie :

Eduardo Fernando VARELA a 60 ans. Il vit entre Buenos Aires, où il écrit des scénarios pour le cinéma et la télévision, et Venise.
Il a étudié le journalisme, la photographie et l’écriture audiovisuelle.

"Patagonie route 203" est son premier roman. Il a obtenu le prix Casa de las Americas 2019.

Ajouter des informations
Bibliographie de Eduardo Fernando Varela   (2)Voir plus

étiquettes
Videos et interviews (7) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de

Payot - Marque Page - Eduardo Fernando Varela - Roca pelada


Citations et extraits (192) Voir plus Ajouter une citation
– Pourquoi tu veux changer de vie maintenant que tu es tout près de la retraite ?
– Et quand veux-tu que je change de vie, quand je serai mort ?
Commenter  J’apprécie          560
Ne fais pas attention à moi, je suis d’une autre planète, je vois toujours des horizons où tu dessines des frontières.
(Frida Kahlo)
Commenter  J’apprécie          557
Pendant les nuits glaciales, lorsque l’onde des sons s’incurvait vers le bas, il entendait avec une netteté surnaturelle le claquement des cailloux qui glissaient des cratères comme de petits torrents, ou encore le murmure bouillonnant des sources. C’était une raison suffisante pour qu’il reste ici, mais il ne trouvait pas les mots pour l’exprimer, il avait essayé de l’écrire dans ses carnets, sans autre résultat que des phrases dépourvues de sens. Les mots qu’il couchait sur le papier finissaient par se dissoudre dans l’atmosphère comme ceux qu’il lisait dans les livres et il était alors impuissant à maintenir ses pensées dans un cadre.
Commenter  J’apprécie          440
Cette nuit-là, Parker dormit dans la cabine pour gagner du temps, une sensation de hâte le dominait depuis le moment où il avait décidé de revoir cette femme. “Maytén”, répétait-il dans sa tête. Le son de ce prénom évoquait la terre et le paysage, les lacs bleutés de la cordillère, la brise tiède du printemps qui caressait les corps ; il produisait un écho fragile et cristallin, un accent, un final sans voyelle, ce qui ajoutait une grâce subtile, vaporeuse. Plus Parker se répétait ce prénom dans la pénombre du camion immobile sous les étoiles, plus il prenait de significations, jusqu’à devenir magique et parfumer l’aube.
Commenter  J’apprécie          420
-L’écriture est une maladie compliquée. Vous savez quel est son seul remède ? .......
-Le seul remède, dit-il enfin, c’est de continuer à écrire.
Commenter  J’apprécie          403
Les reliefs élevaient certains bruits pour les étouffer dans l'atmosphère et en écrasaient d'autres contre les rochers.
Commenter  J’apprécie          360
Elle se sentait elle aussi débordée de l'intérieur et ne parvenait pas à contrôler l'effervescence de son corps libéré de sa carapace.
Commenter  J’apprécie          290
Chercher l'immortalité, c'est ça qui tue les gens, ajouta-t-il en secouant la tête.
Commenter  J’apprécie          290
Depuis quelques jours de gros nuages violets trônaient sur les cimes comme des oiseaux préhistoriques couvant leurs oeufs.
Commenter  J’apprécie          280
Bon, alors prenez la 210 jusqu’à trouver un arbre abattu. Si vous dépassez les trois jours, revenez en arrière, parce que vous serez allé trop loin. Au croisement, prenez à gauche, c’est l’affaire d’un jour et demi, deux s’il pleut.
Commenter  J’apprécie          230

Acheter les livres de cet auteur sur
Fnac
Amazon
Decitre
Cultura
Rakuten

Lecteurs de Eduardo Fernando Varela (427)Voir plus

Quiz Voir plus

Les jeux olympiques antiques

Quelle était la fréquence des jeux olympiques antiques ?

tous les ans
tous les deux ans
tous les quatre ans

10 questions
105 lecteurs ont répondu
Thèmes : antiquité , jeux olympiquesCréer un quiz sur cet auteur
¤¤

{* *} .._..