AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Note moyenne 3.82 /5 (sur 373 notes)

Nationalité : Royaume-Uni
Né(e) à : North Walsham, Norfolk , 1970
Biographie :

Fils et petit-fils d’officiers de la marine anglaise, Edward Carey se détourne très vite des planches du pont des navires pour rejoindre celles du théâtre.

Sa carrière de dramaturge, d’écrivain et de dessinateur va néanmoins le faire voyager tout autant, des scènes de Londres à celles de Vilnius en passant par la Roumanie et la Malaisie, où il monte une production de Macbeth en théâtre d’ombres chinoises.

Il a également travaillé en tant que scénographe et illustrateur.

Il est diplôme de International Writing Program à l'Université de l'Iowa et a enseigné la création littéraire à Iowa Writers' Workshop.

Son premier roman, Observatory Mansions, a été publié en 2001 et son second, Alva et Irva, en 2003.

Il a vécu en Angleterre, en France, en Roumanie, en Lituanie, en Allemagne, en Irlande, au Danemark. Il vit aujourd’hui à Austin en Texas avec sa femme, l'écrivaine Elizabeth McCracken (1966).

site de l'auteur:
http://edwardcareyauthor.com/
+ Voir plus
Source : http://www.meet.asso.fr
Ajouter des informations
étiquettes
Videos et interviews (2) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de

Edward Carey, author and illustrator of the Iremonger series talks about what inspired him.


Citations et extraits (74) Voir plus Ajouter une citation
gouelan   11 septembre 2020
L'Observatoire de Edward Carey
Quelqu’un a pris mon télescope.

Ne t’inquiète pas, les étoiles sont toujours là.

Je m’en réjouis.
Commenter  J’apprécie          235
Stelphique   28 août 2018
Les Ferrailleurs, tome 3 : La ville de Edward Carey
Nous avons tous respiré la nuit, nous l'avons tous fait entrer en nous.
Commenter  J’apprécie          200
gouelan   22 mars 2020
Les Ferrailleurs, tome 1 : Le château de Edward Carey
Le mal emporta certaines personnes. D'autres non. J'étais l'une des rescapés. Peut-être ne l'étais-je pas. Cela dépend du point de vue.
Commenter  J’apprécie          170
Stelphique   10 décembre 2017
Les Ferrailleurs, tome 1 : Le château de Edward Carey
As-tu jamais désiré jouer le rôle principal dans ta propre histoire?
Commenter  J’apprécie          160
gouelan   15 septembre 2020
L'Observatoire de Edward Carey
Prenez une feuille et tenez-la en l’air, en direction du soleil. Vous verrez la feuille dans ses moindres détails, tout ce qu’il y a à l’intérieur, toutes ses nervures, rien de cette feuille ne vous échappera. Anna ressemblait un peu à cela après que je lui eus parlé, ce soir-là. Son visage affichait une expression d’angoisse telle que je pus deviner tout ce qui se passait dans son cerveau et dans son corps ; combien elle était malade, combien il était facile de la soulever ou de s’en débarrasser.
Commenter  J’apprécie          141
Myriam3   21 avril 2016
Les Ferrailleurs, tome 1 : Le château de Edward Carey
Il y avait un lieu pour les enfants comme moi, ceux que la maldaie avait rendus orphelins. Il était situé contre une partie du mur d'entassement qui aurait, selon la rumeur, été construit juste après l'époque d'Actoyviam. Parfois, si une grosse tempête soulevait cette mer d'épaves, il arrivait que quelques objets soient violemment projetés sur le toit. C'était un lieu saturé de pleurs, de cris et de jurons, c'étaient des pièces souillées, habitées de tremblements et de recroquevillements.
Commenter  J’apprécie          130
Stelphique   13 février 2018
Les Ferrailleurs, tome 2 : Le faubourg de Edward Carey
Les hommes dans les guerres perdent leur âme, elle est foulée aux pieds, je l'ai vu, il n'y a plus d'individus, rien qu'une masse, une grande masse qui court à son anéantissement.
Commenter  J’apprécie          140
Stelphique   18 décembre 2018
Les Ferrailleurs, tome 3 : La ville de Edward Carey
Quand cesse-t-on d'être une personne, me demandais-je, et quand commence t-on à être autre chose qu'un être humain?
Commenter  J’apprécie          142
gouelan   10 septembre 2020
L'Observatoire de Edward Carey
En ce temps saturé de souvenirs, le présent était difficile à percevoir.
Commenter  J’apprécie          142
gouelan   08 septembre 2020
L'Observatoire de Edward Carey
Que cette jubilation à faire des phrases vint à franchir le seuil du manoir de l'Observatoire, et nous allions vivre des temps difficiles. J'imaginais les portes s'ouvrant, les secrets s'étalant au grand jour. Il est bien connu que ce genre de conversation qui se déroulait sous mes yeux favorise la détente, et la détente est dangereuse. Détendus, nous baissons la garde. Surtout au beau milieu d'une conversation. La conversation détendue conduit à l'ouverture. Et dans ce cas, nous révélons souvent ce qui devrait rester caché.
Commenter  J’apprécie          110

Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox



Quiz Voir plus

Acrostiche de Sphinx (13).... 💂 📂

"Death on the Nile" :

Le train bleu
Mort sur le nil

8 questions
33 lecteurs ont répondu
Thèmes : acrostiches , pseudo , littérature anglaise , baba yagaCréer un quiz sur cet auteur

.. ..