AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Note moyenne 4.5 /5 (sur 56 notes)

Nationalité : États-Unis
Né(e) à : Whitewater (Wisconsin) , le 16/02/1868
Mort(e) à : Los Angeles (Californie) , le 19/10/1952
Biographie :

Edward Sheriff Curtis est un photographe ethnologue américain.

Le père d'Edward Curtis était prédicateur et emmenait souvent son fils dans de longs voyages à cheval et en canoë lorsqu'il parcourait sa paroisse dispersée. Curtis connut donc très tôt la vie au grand air, ce qui devait lui servir par la suite. Il exerça à partir de 1891, après la mort de son père, la profession de photographe en studio à Seattle.

Une équipe scientifique qui parcourait les montagnes voisines, séduite par ses capacités de guide et de photographe l'aida à obtenir un contrat qui lui permit de partir en Alaska comme photographe officiel de l'expédition Harriman.

Il commença ensuite l'étude des Indiens, qui le fascinaient, par un été chez les Indiens de la Prairie, accompagné d'un anthropologue. Sa passion ne le quitta pas jusqu'en 1930, date de parution du vingtième et dernier tome de sa monumentale encyclopédie.

Il a eu comme ambition d'entreprendre l'inventaire photographique exhaustif de tous les indiens des 80 tribus existantes. Cette population indienne qui était estimée à plus d'un million d'individus au XVIIIe siècle était descendue aux alentours de 40 000 lorsqu'il débuta son projet.

Une partie de son travail fut publié dans une somme en vingt volumes intitulée : « The North American Indian », comprenant 2 500 photographies, 4 000 pages de textes, alors qu'au final, Curtis réalisa près de 50 000 prises de vue.

Son œuvre est un élément majeur de l'histoire des natifs sur le sol des États-Unis, mais elle constitue aussi un évènement et une première dans l'histoire de la photographie.
+ Voir plus
Source : Wikipédia
Ajouter des informations
étiquettes
Videos et interviews (1) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de

Edward S Curtis, photographe incroyable.


Citations et extraits (5) Ajouter une citation
PaulPujol   14 novembre 2011
Les dernières tribus de légende de Edward Sheriff Curtis
"Pour désigner Wakan Tanka, Grand Mystère est le terme qui traduit le mieux la pensée indienne. Il est préférable à celui de Grand Esprit, une interpré­tation des missionnaires qui laisse penser que les Sioux lakotas sont monothéistes, ce qui est loin d'être le cas. Pour les Lakotas, toutes les choses qui dépas­sent l'entendement sont wakan. Les indiens qui ont adopté les préceptes du christianisme traduisent wakan par « esprit sain » et, dans la tentative de conci­lier leur religion primitive avec la religion chrétienne, affirment que leur peuple croyait au départ en un seul Dieu.

Quand ils implorent Wakan Tanka, les Indiens invoquent une entité qui à la fois possède tout et incarne tout ce qui outrepasse leur compré­hension. Après avoir sollicité tour à tour leurs divi­nités, les Indiens les englobent toutes dans la prière au Grand Mystère et ce faisant font référence à toutes les puissances qui régissent l'univers, depuis celle qui donne du pouvoir à leur talisman, jusqu'à celle qui régit l'infini. Non seulement les corps célestes, mais le froid, la chaleur, la neige, la pluie, le gel, un arbre frappé par la foudre - tout cela, aussi bien que le tipi qui sert pour les cérémonies et les objets consacrés sont wakan ".



+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60
Danieljean   30 août 2015
Les Indiens d'Amérique du Nord de Edward Sheriff Curtis
Citation de Crowfoot, un chef blackfeet (1821-1890)

Qu'est-ce que la vie ?

C'est l'éclat d'une luciole dans la nuit.

C'est le souffle d'un bison en hiver.

C'est la petite ombre qui court dans l'herbe et se perd au coucher du soleil.
Commenter  J’apprécie          60
Danieljean   30 août 2015
Les Indiens d'Amérique du Nord de Edward Sheriff Curtis
Savoir s'intégrer respectueusement à l'univers des forêts ou des plaines, savoir reconnaître l'étincelle du sacré dans chaque parcelle de vie...voilà l'essentiel de leur philosophie.
Commenter  J’apprécie          50
Pixie-Flore   23 décembre 2019
Les indiens d'Amérique du Nord. Les portofolios complets de Edward Sheriff Curtis
L'éclipse de lune est attribuée à la tentative d'une créature du ciel d'avaler la lumière. Afin de l'obliger à la recracher, le peuple danse autour d'un feu alimenté avec de vieux vêtements et des poils dont on espère que la puanteur, en s'élevant jusqu'à ses narines, fera éternuer le monstre et libèrera l'astre emprisonné.



[p375]
Commenter  J’apprécie          30
Pixie-Flore   12 novembre 2019
Les indiens d'Amérique du Nord. Les portofolios complets de Edward Sheriff Curtis
Avant de commencer son travail, Curtis avait déjà pris la résolution de rédiger l'histoire intégrale de toutes les populations américaines indigènes. Personne, à cette époque, n'osait se lancer dans une telle entreprise, qui même avec des efforts surhumains était condamnée par la force des choses à ne rester que fragmentaire, et donc contestable.



[p18]
Commenter  J’apprécie          20

Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox



Quiz Voir plus

Au ciné avec Elmore Leonard

A quelle heure part le train pour Yuma dans le film réalisé par Delmer Daves en 1957 d'après une nouvelle d'Elmore Leonard?

3 h 10 pour Yuma
10 h 30 pour Yuma
5 H15 pour Yuma

9 questions
27 lecteurs ont répondu
Thèmes : polar noir , romans policiers et polars , littérature américaine , adapté au cinéma , cinema , cinéma americain , westernCréer un quiz sur cet auteur