AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio

Note moyenne 4.05 /5 (sur 76 notes)

Nationalité : États-Unis
Né(e) à : Jérusalem , le 01/11/1935
Mort(e) à : New York , le 25/09/2003
Biographie :

Edward W. Said est un universitaire et intellectuel palestino-américain.

Tout le monde reconnaît aujourd’hui l’apport décisif de ses essais d’anthropologie culturelle, notamment L’Orientalisme et Culture et impérialisme. Professeur de littérature comparée à l’Université de Columbia, critique littéraire et principal défenseur de la cause palestinienne aux Etats Unis, Edward Said est l’un des intellectuels majeurs du monde arabe contemporain.

Source : http://www.imarabe.org
Ajouter des informations
Bibliographie de Edward W. Said   (18)Voir plus

étiquettes
Videos et interviews (7) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de
Mamadou Diouf est enseignant à l'Université de Columbia à New York. Il dirige également la collection "Histoire, Politique et Société" des éditions Présence africaine. C'est dans cette collection que paraît un livre dont il a écrit la préface : "L'Invention de l'Afrique. Gnose, philosophie et ordre de la connaissance", traduction française - écrite par Laurent Vannini - de "The Invention of Africa. Gnosis, Philosophy and the Order of Knowledge." Mamadou Diouf revient sur le contexte de parution de ce livre phare écrit par le philosophe et écrivain congolais Valentin-Yves Mudimbe. Paru aux Etats-Unis en 1988, il n'avait pas encore connu de traduction française, alors même que l'ouvrage est fondateur pour les études postcoloniales sur l'Afrique. Il aurait ainsi opéré une rupture comparable à celle provoquée par Edward Saïd (1935-2003) avec son livre "L'Orientalisme" (1978). En outre, il montre que l'image d'une Afrique primitive, en dehors de l'Histoire et représentant l'altérité par excellence, est une construction intellectuelle. L'Afrique a ainsi été "inventée" par les grands textes européens : ceux des explorateurs, des anthropologues, des missionnaires... Cette construction ayant abouti à une "librairie coloniale" dans laquelle même les Africains sont encore enfermés.
+ Lire la suite
Podcasts (3) Voir tous


Citations et extraits (42) Voir plus Ajouter une citation
Edward W. Said
dido600   20 novembre 2018
Edward W. Said
«Chaque époque et chaque société recrée ses propres Autres»
Commenter  J’apprécie          170
Edward W. Said
Thelx   24 janvier 2018
Edward W. Said
L’un des ressorts de mon livre "L'Orientalisme" est là : j’ai essayé de montrer que des disciplines culturelles qui paraissent neutres et apolitiques reposent sur une histoire tout à fait sordide d’idéologie impérialiste et de pratique colonialiste.
Commenter  J’apprécie          150
Heval   23 décembre 2014
L'orientalisme : L'Orient créé par l'Occident de Edward W. Said
Selon moi, l'histoire est faite par les hommes et les femmes, mais elle peut également être défaite et réécrite, à coups de silences, d'oublis, de formes imposées et de déformations tolérées (...).
Commenter  J’apprécie          130
Jean-Daniel   23 juillet 2020
Des intellectuels et du pouvoir de Edward W. Said
Les intellectuels sont de leur temps, dans le troupeau des hommes menés par la politique de représentation de masse qu'incarne l'industrie de l'information ou des médias.
Commenter  J’apprécie          130
mathieupl   11 mars 2011
L'orientalisme : L'Orient créé par l'Occident de Edward W. Said
Si l’on n’étudie pas l’orientalisme en tant que discours, on est incapable de comprendre la discipline extrêmement systématique qui a permis à la culture européenne de gérer – et même de produire – l’Orient du point de vue politique, sociologique, militaire, idéologique, scientifique et imaginaire.
Commenter  J’apprécie          90
de   12 octobre 2011
La question de Palestine de Edward W. Said
Parler des Palestiniens de manière raisonnable, c’est , je pense, cesser de parler de guerre ou de génocide et commencer sérieusement à se préoccuper de la réalité politique. Il y a un peuple palestinien, il y a une occupation militaire de la terre palestinienne, il y a des palestiniens sous occupation militaire israélienne, il y a des palestiniens -650.000 d’entre- eux- qui sont des citoyens israéliens et qui constituent 15% de la population d’Israël, il y a une nombreuse population de palestiniens exilés
Commenter  J’apprécie          70
enkidu_   06 août 2016
L'orientalisme : L'Orient créé par l'Occident de Edward W. Said
Toutes sortes d'autres indications montrent comment la domination culturelle se maintient, tout autant par le consentement des Orientaux que par une pression économique directe et brutale des États-Unis. Par exemple, voici qui peut nous faire réfléchir : alors qu'il existe des douzaines d'organisations aux États-Unis qui étudient l'Orient arabe et islamique, il n'y en a aucune en Orient qui étudie les États-Unis ; ceux-ci représentent pourtant la principale influence économique et politique dans la région. Pire encore, il n'y a en Orient pour ainsi dire aucun institut, même modeste, qui soit consacré à l'étude de l'Orient.



Mais tout cela n'est rien, à mon avis, comparé au second facteur qui contribue au triomphe de l'orientalisme : l'idéologie de la consommation en Orient. Le monde arabe et islamique dans son entier est accroché à l'économie de marché occidentale. Il n'est pas besoin de rappeler que le pétrole, principale ressource de la région, a été totalement absorbé dans l'économie des États-Unis. Je ne veux pas seulement dire que les grandes compagnies pétrolières sont sous le contrôle du système économique américain, mais encore que les revenus pétroliers des Arabes, sans parler du marketing, de la recherche et de l'organisation industrielle, ont leur siège aux États-Unis. Les Arabes enrichis par le pétrole sont ainsi devenus de très importants clients pour les exportations américaines : c'est vrai aussi bien des États du Golfe que de la Libye, de l’Irak, de l'Algérie, États progressistes. Il s'agit d'une relation à sens unique, les États-Unis acheteurs d'un très petit nombre de produits choisis (pétrole et main-d'œuvre peu payée pour l'essentiel), les Arabes consommateurs d'une grande gamme de produits américains, matériels et idéologiques.



Cela a de nombreuses conséquences. Ainsi, dans la région, une grande uniformisation des goûts s'est produite, symbolisée non seulement par les transistors, les blue-jeans et le Coca-Cola, mais aussi par les images culturelles de l'Orient que donnent les mass média américains et que consomme sans réflexion la foule des spectateurs de la télévision. Première conséquence : le paradoxe de l'Arabe qui se voit comme un « Arabe » du type de ceux que montre Hollywood. Autre conséquence : l'économie de marché occidentale, tournée vers la consommation, a produit (et continue à produire à une vitesse accélérée) une classe instruite dont la formation intellectuelle est dirigée de façon à satisfaire les besoins du marché. L'accent est mis, très évidemment, sur les études d'ingénieur, de commerce et d'économie; mais l'intelligentsia se fait elle-même l'auxiliaire de ce qu'elle considère comme les principales tendances qui ressortent en Occident. Le rôle qui lui a été prescrit est celui de « moderniser », ce qui veut dire qu'elle accorde légitimité et autorité à des idées concernant la modernisation, le progrès et la culture qu'elle reçoit en majeure partie des États-Unis. On en trouve un témoignage frappant dans les sciences sociales et, chose assez étonnante, chez des intellectuels progressistes dont le marxisme est pris en gros chez Marx, dans ses idées qui font du tiers monde un tout homogène (j'en ai parlé plus haut dans ce livre). Ainsi, après tout, s'il y a un acquiescement intellectuel aux images et aux doctrines de l'orientalisme, celui-ci est aussi puissamment renforcé par les échanges économiques, politiques et culturels ; bref, l'Orient moderne participe à sa propre orientalisation. (pp. 349-350)
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
Heval   30 septembre 2013
L'orientalisme : L'Orient créé par l'Occident de Edward W. Said
Pour Voltaire comme pour Cervantès, le bon sens enseigne qu'on se leurre en supposant que des livres, des textes peuvent aider à comprendre le désordre grouillant, imprévisible, problématique de la vie humaine; on risque la folie ou la catastrophe à appliquer littéralement à la réalité ce qu'on a appris dans un livre.
Commenter  J’apprécie          60
AHala   08 avril 2020
L'orientalisme : L'Orient créé par l'Occident de Edward W. Said
... les sociétés humaines, du moins les cultures les plus avancées, ont rarement proposé à l’individu autre chose que l’impérialisme, le racisme et l’ethnocentrisme pour ses rapports avec des cultures “autres”.
Commenter  J’apprécie          60
Moglug   18 septembre 2016
L'orientalisme : L'Orient créé par l'Occident de Edward W. Said
[incipit]

Séjournant à Beyrouth pendant la terrible guerre civile de 1975-1976, un journaliste français dit avec tristesse de la ville basse éventrée : « Elle avait semblé autrefois faire partie […] de l’Orient de Chateaubriand et de Nerval. » Pour ce qui est du lieu, il a bien raison, dans la mesure, du moins, où c’est un Européen qui est en cause. L’Orient a presque été une invention de l’Europe, depuis l’Antiquité lieu de fantaisie, plein d’êtres exotiques, de souvenirs et de paysages obsédants, d’expériences extraordinaires. Cet Orient est maintenant en voie de disparition : il a été, son temps est révolu. Cela semble peut-être sans importance que des Orientaux soient eux-mêmes en jeu de quelque manière, que, à l’époque de Chateaubriand et de Nerval déjà, des Orientaux aient vécu là et qu’aujourd’hui ce soient eux qui souffrent : l’essentiel, pour le visiteur européen, c’est la représentation que l’Europe se fait de l’Orient et de son destin présent, qui ont l’un et l’autre une signification toute particulière, nationale, pour le journaliste et pour ses lecteurs français.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40

Acheter les livres de cet auteur sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura



Quiz Voir plus

Oliver Twist

Que signifie le Nom d'Oliver : Twist ?

Le danseur
Le fluet
Le tordu
L'Orphelin

20 questions
441 lecteurs ont répondu
Thème : Oliver Twist de Charles DickensCréer un quiz sur cet auteur

.. ..