AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio

Note moyenne 4.13 /5 (sur 71 notes)

Nationalité : États-Unis
Né(e) à : Manchester , le 26 mai 1933
Mort(e) à : New York
Biographie :

Ecrivain américain.Diplômé de l'université de Yale, en histoire. Il s’est ensuite engagé dans les Marines, a servi au Japon, puis a été approché par la CIA dont il est devenu un agent actif au Moyen-Orient, en Europe et en Asie, sous sa couverture de journaliste pour le Japan Times, de 1957 à 1968.
Edward WHITTEMORE, a exercé divers métiers après avoir quitté la CIA. Il a rencontré l’artiste Helen BAR-LEV en 1982 et vécu à ses côtés 5 ans à Jérusalem - avant de retourner aux Etats-Unis. Il aurait, dans ses dernières années, commencé l’écriture d’un nouveau roman, « Sister Sally and Billy the Kid », jamais publié jusqu’ici.
Ses dernières années, il les a passées dans une relative pauvreté, employé à des tâches de bureau dans le cabinet d’un avocat new-yorkais.

Source : http://www.cafardcosmique.com/
Ajouter des informations
Bibliographie de Edward Whittemore(4)Voir plus

étiquettes

Citations et extraits (21) Voir plus Ajouter une citation
ARNm   14 novembre 2010
Le quatuor de Jérusalem, tome 1 : Le codex du Sinaï de Edward Whittemore
Pardon, on va reprendre au début. Pose-moi une question.

Maud lui prit la main et sourit.

Que voudrait voir ton père s’il était ici aujourd’hui?

Sûrement le désert. Nous devons fuir cette ruche qu’est Jérusalem, avec ses foules de fanatiques religieux. Tu as vu ce type qui fait les cent pas en haut des marches de la crypte?

Oui.

Eh bien, ça fait deux mille ans qu’il fait son petit numéro qu’il marche et marmonne sans trêve ni repos. Comment pourrions-nous rester lucides dans une ville où il se passe ce genre de choses?

Qui t’a raconté cela?

L’histoire de l’homme en haut des marches? Mon ami le sorcier. Et il sait de quoi il parle, car il n’a cessé de l’observer durant tout ce temps-là. Au début de chaque siècle, il va le voir pour jeter un coup d’oeil et faire un tour d’horizon de la situation, mais celle-ci est toujours la même. Mais qu’en penses-tu, veux-tu que nous allions dans le désert? Je n’y ai jamais mis les pieds, mais le vieil Arabe affirme que c’est l’endroit idéal pour se remplir l’âme. Ça fait dix siècles qu’il part régulièrement en hadj, et il dit qu’il n’y a rien de tel que le désert au printemps, à cause de toutes ces fleurs sauvages et tout ça. On y va?

Oui, mon amour, ce doit être un endroit merveilleux, et je pense que nous devrions y aller.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
laulautte   06 mai 2020
Le quatuor de Jérusalem, tome 1 : Le codex du Sinaï de Edward Whittemore
Il arrive que les gens fuient le bonheur, pour toutes sortes de raisons, mais c’est en général pour des raisons qui tiennent à ce qu’ils sont, pas à ce que sont les autres.
Commenter  J’apprécie          70
laulautte   03 mai 2020
Le quatuor de Jérusalem, tome 1 : Le codex du Sinaï de Edward Whittemore
L'homme a tendance à projeter sa propre cause sur la cause de l'humanité. Ainsi, un cordonnier voit le monde comme une chaussure et s'estime comme seul responsable de l'état de sa semelle.

Un naturaliste ayant suffisamment d'esprit pour comprendre qu'il a évolué vers l'âge adulte en sélectionnant ceci plutôt que cela, ou cela plutôt que ceci, estime que toutes les espèces vivantes ont procédé de la même façon. Enfin, un philosophe politique aux intestins bloqués et figés considère le passé comme pesant et indigeste, et pense que l'avenir sera nécessairement le théâtre de bouleversements explosifs trouvant leur origine dans les régions ou les classes inférieures.

Certes, ils ont l'un comme l'autre théoriquement raison en ce qui les concerne, ce qui signifie que chacun de nous a raison lorsqu'il se décrit lui-même.

Vu par un cordonnier, le monde est un soulier. L'homme évolue vers l'âge adulte, et il est probable qu'une occlusion intestinale débouche sur une explosion. Mais on ne doit pas laisser ces innombrables actes individuels occulter ce dont ils ne sont que des éléments, à savoir un univers chaotique dont la démence ne connaît pas de bornes.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
laulautte   02 mai 2020
Le quatuor de Jérusalem, tome 1 : Le codex du Sinaï de Edward Whittemore
Certaines œuvres, certains romans mais aussi des nouvelles, échappent au domaine de la science-fiction, si extensive que soit la définition qu'on donne de cette espèce littéraire.

Cependant, elles semblent par construction destinées surtout aux lecteurs de science-fiction, voire parfois à eux seuls, tant elles échappent aux conventions habituelles de la littérature dite générale. Elles développent une sorte d'élaboration rationnelle poussée jusqu'aux frontières de l'absurde, voire du délire paranoïaque, tout en s'affirmant avec une jubilation ironique comme de la fiction.

En d'autres termes, elles renoncent avec allégresse aux séductions du mentir-vrai, de la vraisemblance et de la copie plus ou moins conforme de la réalité commune, pour exalter les saveurs plus fortes de l'invention débridée, de l'histoire énorme, de la tall story des Anglo-Saxons. Elles sont trop incroyables pour se réclamer du réalisme et trop logiques pour procéder de l'onirique ou du fantastique. Bien entendu, elle font grincer les dents des lecteurs académiques et mettent parfois du temps à s'imposer. On ne peut pas les prendre au sérieux et pourtant elles sont tragiquement sérieuses par ce qu'elle révèlent de l'absurdité irrémédiable de la condition humaine.

[...] Impossible de prendre au sérieux ces textes et ces auteurs et pourtant ils sont terriblement sérieux dans ce qu'ils nous révèlent des faux-semblants du monde et de notre insondable propension à la crédulité.



[Préface de Gérard Klein]
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          41
laulautte   06 mai 2020
Le quatuor de Jérusalem, tome 1 : Le codex du Sinaï de Edward Whittemore
Il ne pouvait pas survivre aux mitrailleuses anonymes, ce monde, ni aux tanks sans visage, ni aux nuages de gaz empoisonné qui ont tué sans discernement les braves et les couards, les forts et les faibles, les bons et les mauvais, tous ensemble, de sorte que votre identité, votre nature n’avaient plus d’importance. Oui, leur monde est mort, et nous devions en avoir un nouveau, et nous l’avons eu, nous avons eu notre nouveau siècle en 1918, et Smyrne a été son acte fondateur, le prélude à tout ce qui devait suivre.
Commenter  J’apprécie          50
laulautte   05 mai 2020
Le quatuor de Jérusalem, tome 1 : Le codex du Sinaï de Edward Whittemore
L’important, c’est que s’il vient une heure où tu ressens une douleur qui n’appartient qu’à toi, tu dois la porter tout seul, car les autres ont aussi les leurs.
Commenter  J’apprécie          60
laulautte   02 mai 2020
Le quatuor de Jérusalem, tome 1 : Le codex du Sinaï de Edward Whittemore
Et ne remettez jamais en question les étranges us des autres, car vous êtes tout aussi étrange à leurs yeux.
Commenter  J’apprécie          50
laulautte   05 mai 2020
Le quatuor de Jérusalem, tome 1 : Le codex du Sinaï de Edward Whittemore
Elle considéra une carte de la Méditerranée orientale et posa le doigt dessus. Elle s’esclaffa. Évidemment. Où aller sinon dans ce théâtre sans pareil de bazars, de races et de religions, dominant le désert et la désolation, éternel espoir des peuples errants, égarés et toujours en quête, encore une fois un rêve et un lieu de rêve.

Maud partit pour Jérusalem.
Commenter  J’apprécie          30
Charybde2   29 décembre 2014
Le quatuor de Jérusalem, tome 1 : Le codex du Sinaï de Edward Whittemore
Ce manuscrit trouvé dans le désert était ainsi fait, de pages de sable où les traces de pas s’estompaient sans cesse, où la trame de l’Histoire était tissée dans le plus magique des désordres, toute de nœuds imprévus et de motifs spéculaires, et les ombres sacrées de la foi y étaient tantôt allongées, tantôt raccourcies, par un soleil agité et une lune capricieuse.

Car dans cette Bible, la plus antique de toutes, le paradis n’était jamais du bon côté du fleuve, ce n’était jamais le bon peuple qui le cherchait, jamais le prophète attendu qui le prêchait, et les événements historiques s’y déroulaient toujours avant ou après le moment fixé par l’Histoire, à moins qu’ils n’aient tous lieu en même temps.

Une telle confusion vous engourdissait, vous plongeait dans une perplexité annonciatrice de démence. Un texte circulaire, une antichronique, calmement contradictoire, suggérant l’infini.
Commenter  J’apprécie          20
Philemont   20 décembre 2012
Le quatuor de Jérusalem, tome 3 : Ombres sur le Nil de Edward Whittemore
« Toute vie est une tapisserie secrète qui se tisse et s'édifie au cours des ans, avec l'âme et l'effort en guise de fils et de couleurs. Mais ces petits noeuds n'ont au fond pas d'importance, seul compte le dessin, la tapisserie dans son ensemble. »
Commenter  J’apprécie          30

Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox



Quiz Voir plus

Ariane contre le Minotaure de Marie-Odile Hartmann par Thomas et Joan

De quelle île Minos est-il le roi ?

Les Caraïbes
La Réunion
La Crète
La Martinique

10 questions
480 lecteurs ont répondu
Créer un quiz sur cet auteur