AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Note moyenne 3.73 /5 (sur 22 notes)

Nationalité : Autriche
Né(e) à : Tulln , le 12/06/1890
Mort(e) à : Vienne , le 31/10/1918
Biographie :

Egon Schiele est un peintre, un poète et un dessinateur autrichien.

Dès l'enfance il exprime un réel talent pour le dessin. Son père, qui exerce le métier de chef de gare l'encourage dans cette voie, mais atteint d'une maladie mentale, il meurt en 1905.

Ce décès précoce ternit la jeunesse de Egon Schiele, et lui procure une vision du monde qui dès lors sera souvent sombre et torturée.

Il décide contre l'avis de son tuteur Leopold Czihaczck, de poursuivre le dessin et d'entrer à l'Académie des Beaux-Arts de Vienne. Mais il trouve que l'enseignement y est beaucoup trop académique, et il quitte les Beaux Arts en 1909 pour créer avec ses amis le "Seukunstgruppe" ( Le Groupe pour le Nouvel Art).

Ses premiers travaux s'inspirent de l'impressionnisme, mais très vite, il est attiré par la Sécession Viennoise. Son travail est alors très marqué par les travaux de Gustav Klimt. Mais d'autres influences telles que celles de Van Gogh, de Hodler, et de Georges Minne jouent aussi un rôle essentiel dans l'évolution et la construction de son style. ll peint des portraits, car ils sont pour lui à l'époque une activité lucrative.

C'est à partir des années 1910 qu'il commence donc à affirmer ce style plus personnel caractérisé par le dépouillement de la forme, la sobriété du contenu, l'utilisation d' arrière plans sans ornement, sur lequel le personnage ou le sujet se détache. De plus, Schiele attache un très grande importance aux autoportraits. Il ne cherche pas à représenter sa condition sociale ni son état émotionnel, mais il cherche à transcrire l'intériorité angoissée du moi, par les positions excentriques du corps ou des mains qu'il peint. Ces positions non conventionnelles, les poses extrêmes, les traits déformés et grimaçants, créent une distance avec le spectateur et lui cause une gêne, voire une tension.

A la fin de l'année 1918, une épidémie de grippe emporte sa femme Edith, enceinte de six mois ; Egon Schiele la suit trois jours plus tard.
+ Voir plus
Source : le monde des arts
Ajouter des informations
étiquettes

Citations et extraits (30) Voir plus Ajouter une citation
Sirenna   26 juillet 2019
Je peins la lumière qui vient de tous les corps de Egon Schiele
L'artiste ressent aisément

la grande lumière tremblante,

la chaleur,

le souffle des êtres vivants

l'émergence

et la disparition.
Commenter  J’apprécie          270
Egon Schiele
tamara29   31 octobre 2018
Egon Schiele
La guerre est finie et je dois partir.

(Derniers mots avant de mourir le 31/10/1918)

Commenter  J’apprécie          270
Egon Schiele
deuxquatredeux   18 juillet 2017
Egon Schiele
Je ne nie pas avoir réalisé des dessins et des aquarelles à caractère érotique. Mais il n'en demeure pas moins que ce sont des oeuvres d'art.
Commenter  J’apprécie          210
Egon Schiele
deuxquatredeux   08 août 2015
Egon Schiele
Autoportrait



J'existe pour moi, et pour ceux auxquels ma soif inextinguible de liberté donne tout,

mais aussi pour tous, car dans la mesure où je vais aimer - j'aime tout le monde.

Parmi les coeurs nobles, je suis le plus noble - et le plus généreux à payer de retour.

Je suis un être humain, j'aime la mort et j'aime la vie.

Commenter  J’apprécie          170
Juin   22 décembre 2017
En prison de Egon Schiele
Promenade dans la cour de la prison. Roller est certainement un grand artiste mais sa cour de prison dans Fidelio n'est que du théâtre, alors que la peinture Cour de prison de Van Gogh est une vérité des plus saisissantes, du grand art.

( p36)



Commenter  J’apprécie          70
Egon Schiele
BigDream   16 août 2017
Egon Schiele
L'art ne peut pas être moderne, l'art est éternel.
Commenter  J’apprécie          81
Losigkeit   09 février 2012
Moi, éternel enfant de Egon Schiele
J’AIMAIS TOUT



Je voulais regarder les Hommes en colère avec amour

Pour obliger leurs yeux à me rendre la

Et les envieux, je voulais les combler de cadeaux et dire

Que je ne valais rien. …



J’entendais de

Fendre les lignes

Et la jeune fille,

Qui lisait d’une voix plaintive,

Et les enfants

Qui me regardaient avec de grands yeux

Et répondaient par des caresses au regard que je leur rendais

Et les nuages au loin

Ils posaient leurs bons yeux plissés sur moi.

Les jeunes filles blafardes et blanches me montraient

Leurs jambes noires et leurs jarretelles rouges

Et parlaient avec des doigts noirs.

Mais moi, je pensais aux mondes lointains:

digitales.

Si j’étais là moi-même,

Je l’avais à peine su.
Commenter  J’apprécie          30
helhiv   09 avril 2017
En prison de Egon Schiele
Il serait bon de coffrer un jour tous les députés, comme ça, ni vu ni connu, afin que ces législateurs sans cervelle sentent dans leur propre chair - puisque l'âme leur fait aussi défaut - ce que signifie : être prisonnier.
Commenter  J’apprécie          40
cblanpain   03 juin 2018
En prison de Egon Schiele
« Depuis combien de temps suis-je déjà encalcifié dans ces murs rendus lépreux par la misère des hommes ?

Depuis combien de temps n’ai-je plus senti les vents blancs et berceurs au-dessus des verts ondoyants ?

Depuis combien de temps n’ai-je plus vu les nuages d’ouate molle, les rosées matinales, les soirs aux crépuscules d’azur ? Je ne vois plus que des nuits noires et noires.

Dans son altier essor, le soleil roule-t-il encore son gigantesque disque d’or incandescent au-dessus de la Terre frémissante ?

Autour de moi toutes les couleurs sont éteintes. C’est effrayant. Sans couleurs: c’est ainsi que doit-être le monde des damnés. Un enfer brûlant et rouge, plein de feux ardent serait beau ! - et comme toute beauté rend heureux, nous ravit, cet enfer en flammes ne serait pas une punition; - seuls l’infinie monotonie grise-grise et l’ennui sont la réelle, terrible et satanique punition. »

Combien de temps s’est écoulé depuis que je suis un prisonnier ? Moi qui suis un des plus libres par nature, attaché uniquement à cette loi qui n’est pas celle du plus grand nombre.-

Beaucoup, beaucoup de temps - une infinité est passée. - La durée du temps varie. Le temps peut durer ou se précipiter; c’est une notion réelle à différents niveaux, c’est selon.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
leslivresdemarjolaine   28 août 2016
Je peins la lumière qui vient de tous les corps de Egon Schiele
extrait de "Visions"



J'ai vu le parc: vert jaune, vert bleu, vert rouge, vert mauve, vert soleil et vert tremblé -

et j'ai écouté les fleurs d'orangers épanouies
Commenter  J’apprécie          40

Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox

Listes avec des livres de cet auteur


Quiz Voir plus

Quatre IV 😀

Quels sont les prénoms des héroïnes de Louisa May Alcott dans son célèbre roman " Les Quatre Filles du docteur March" ?

Meg - Babeth - Jenny - Jo
Amy - Beth - Kate - Ann
Meg - Jo - Beth - Amy
Lily - Meg - Tess - Sarah

10 questions
142 lecteurs ont répondu
Thèmes : culture générale , littérature , histoire , musique classique , peinture , expressionsCréer un quiz sur cet auteur

.. ..