AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio

Note moyenne 3.86 /5 (sur 124 notes)

Nationalité : États-Unis
Né(e) à : Constantinople , le 7 sept. 1909
Mort(e) le : 28 sept. 2003
Biographie :

Elia Kazanjoglousen, dit Elia Kazan, est un réalisateur, metteur en scène de théâtre et écrivain américain.

Il est le fils d'un marchand de tapis grec d'origine arménienne. En 1911, il émigre aux États-Unis avec sa famille. Dans les années 30, il s'intéresse au théâtre, d'abord comme acteur, puis comme metteur en scène. Il adapte, entre autre, "Mort d'un commis voyageur" d'Arthur Miller. Il est un des fondateurs, avec Cheryl Crawford et Robert Lewis, de l'école d'art dramatique, l'Actors Studio en 1947.

Il se tourne vers le cinéma dans les années 1950 et réalise : Un Tramway nommé Désir (1951), Viva Zapata (1952), À l'est d'Eden (1955), Sur les Quais (1954) et l'Arrangement (1969). Il épouse Barbara Loden (réalisatrice de Wanda) en 1968. Comme meilleur réalisateur, il reçoit deux Oscars, en 1948 et 1955 et un troisième pour l'ensemble de sa carrière en 1999.

Kazan a témoigné, devant la commission des activités anti-américaines, de son adhésion en 1934 au parti communiste (dont il a été exclu en 1936), sans cacher les noms de ses anciens camarades. Ce qui lui vaut d'être accusé de fascisme par des journalistes occidentaux. Cet épisode doit cependant être replacé dans le contexte, d'une part de la guerre froide et d'autre part de la vie de Kazan et de l'importance que revêt à ses yeux le rêve Américain.

Kazan a regretté cet épisode qui a entaché sa réputation de réalisateur.
+ Voir plus
Ajouter des informations
Bibliographie de Elia Kazan   (14)Voir plus

étiquettes
Videos et interviews (3) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de

Elia Kazan : la mort de Tennessee Williams (1983)


Citations et extraits (24) Voir plus Ajouter une citation
Hulot   14 septembre 2020
Kazan par Kazan de Elia Kazan
Wanger me dit un jour : " Seigneur ! on ne peut pas faire du cinéma avec un nom comme EE LI A KAY ZAN ! ce n'est pas possible. J'ai un ami spécialiste des noms, allez le voir".





Le type a une inspiration subite : " Cezanne, CEZANNE !"



Je réponds : Monsieur, c'est le nom d'un peintre célèbre. Et lui : Ecoutez-moi bien, quand vous aurez fait deux films, on l'aura complètement oublié.
Commenter  J’apprécie          214
Hulot   15 septembre 2020
Kazan par Kazan de Elia Kazan
Brando a tout.



Une sensibilité et une violence terribles, une grande intelligence; il a une intuition extrême. Il est bisexué, a des choses une perception la fois masculine et féminine.



Il est honnête et vous parle franchement. Il est tortueux aussi et masque ses démarches et ses réactions : cela ne vous regarde pas.



On ne sait pas comment il obtient ces résultats. Si le rôle se trouve dans sa gamme ( qui est étendue ), alors personne ne peut l'égaler.



Brando vous offrait vraiment quelque chose qui était en soi une oeuvre d'art.
Commenter  J’apprécie          200
Hulot   16 septembre 2020
Kazan par Kazan de Elia Kazan
Les laboratoires Technicolor ont été conçus pour produire de la guimauve -- autre façon de distraire les gens.

" Oh ! quelles jolies couleurs ! Regarde ces couleurs! " Les couleurs sont jolies, et c'est un désastre.
Commenter  J’apprécie          180
Hulot   18 septembre 2020
Kazan par Kazan de Elia Kazan
Si je devais aujourd'hui citer le meilleur film que j'ai jamais vu, ce serait " La Règle du jeu ".



Renoir est un homme assez grand pour trouver les gens à la fois tragiques, très drôles, ridicules, beaux, sensibles, insensibles, cruels, généreux, stupides, héroïques.



C'est en fait ce que j'ai toute ma vie tenté de faire. C'est ainsi que je vois la vie.
Commenter  J’apprécie          142
Melopee   11 juin 2011
L' arrangement de Elia Kazan
- Tu ne peux pas le supporter. Lui, oui. Tu ne peux pas affronter la réalité.

- Essaie voir. Qui encore?

- Un Noir que je connaissais au lycée et qui était amoureux de moi dans le temps [...]

- Qui encore?

- Son meilleur ami.

- Un Noir, aussi?

- Tu as quelque chose contre les Noirs?

- Oui. Je ne veux pas qu'ils baisent ma femme. Ni les Blancs, d'ailleurs, ni les Chinetoques, ni les Espingouins, ni les Ritals, ni les Grenouillards !
Commenter  J’apprécie          80
fbalestas   27 mai 2020
America America de Elia Kazan
De très loin, on découvre l'imposante et harmonieuse masse du mont Aergieus entièrement capitonnée de neige. On entend une chanson, les voix de deux hommes. On ne comprend pas les paroles cet elle sont dans une langue étrangère.

Très haut sur le flanc nord de la montagne, il y a un champ de glace. Une charrette et un vieux cheval stationnent en lisière. Deux hommes découpent la glace en morceaux transportables.

La tâche est pénible, mais ils sont jeunes et robustes. Ils se dépensent sans compter au rythme des hommes qui travaillent pour eux-mêmes. Leurs voix, bien qu'incultes, se mêlent plaisamment. Ce sont là deux amis intimes.
Commenter  J’apprécie          72
Danieljean   23 avril 2018
L' arrangement de Elia Kazan
Ce fut vers ce moment-là que je commençai à avoir de l’amitié pour moi-même, pour la première fois de ma vie. C’était nouveau. Je m’aperçus d’abord que je voulais réussir ma tentative, quelle qu’elle fût. Je pouvais contempler maintenant mon passé d’en haut, comme lorsqu’on est perdu après une longue promenade à pied dans un pays boisé et qu’on arrive dans une clairière au sommet d’une colline, on regarde derrière soi et l’on s’aperçoit du chemin qu’on a parcouru, en sachant qu’on n’y retournera pas. On est peut-être encore perdu mais on n’est plus au même endroit.



J’étais à présent mon ami, et tout en sachant que je passais par une crise réelle, que j’étais en fait à une croisée de chemins, je me plaisais parce que j’étais arrivé jusque là. Je m’encourageais à profiter de la pause et du petit sommet pour mettre les choses au point avant de repartir dans les fourrés
Commenter  J’apprécie          52
Jean_Cauderan   29 août 2016
L' arrangement de Elia Kazan
Nous vivons par la grâce d'une entente tacite, celle de ne jamais nous dire la vérité les uns aux autres.
Commenter  J’apprécie          70
Badeve   23 novembre 2013
Kazan par Kazan de Elia Kazan
'De tous les acteurs que j'ai rencontrés Marlon est celui qui approchait le plus près du génie. Il était à un niveau différent des autres. Il y avait en lui quelque chose de miraculeux. Je lui expliquais ce que je voulais et il écoutait, mais son attention était si totale que lui parler était une expérience stupéfiante; il ne répondait pas tout de suite, mais il s'en allait et faisait quelque chose qui souvent me surprenait. Ce qu'on pensait c'était 'Seigneur, c'est mieux que ce que je lui ai dit' ce qu'on pensait encore c'était 'Oh que je lui suis reconnaissant d'avoir fait çà' C'était comme s'il vous faisait un cadeau... Parfois on ne sait même pas qu'il joue, il fait quelque chose et on se dit 'Oui, Oh, c'est celà, c'est exactement ce qu'il fait'
Commenter  J’apprécie          40
sweetie   08 mars 2014
America America de Elia Kazan
Le crime de toute minorité sous n'importe quel régime tyrannique, c'est d'être là au lieu d'être ailleurs, d'être quelque part, bref, d'exister.
Commenter  J’apprécie          50

Acheter les livres de cet auteur sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura



Quiz Voir plus

Trouvez le prénom masculin à l'aide des indices

Je suis le prénom de La Boétie, je suis aussi le prénom de Lantier dans Germinal et j'ai été chanté par Guesch Patti, je suis, je suis ....

Etienne
Franck
Marc
Martin

12 questions
109 lecteurs ont répondu
Thèmes : prénoms , romans policiers et polars , Français (langue)Créer un quiz sur cet auteur

.. ..