AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio

Note moyenne 4.03 /5 (sur 262 notes)

Nationalité : Royaume-Uni
Né(e) à : Roussé, Bulgarie , le 25 juillet 1905
Mort(e) à : Zurich, Suisse , le 14 août 1994
Biographie :

Elias Canetti est un écrivain d'expression allemande, originaire de Bulgarie, devenu citoyen britannique en 1952 et qui a longtemps résidé en Suisse.

Il est représentatif d'une certaine idée de la culture européenne, ou plutôt de la richesse et diversité des cultures européennes, en raison de son singulier parcours de vie (citoyen britannique, né en Bulgarie, résident en Suisse, écrivant en allemand, ayant des origines juives espagnoles) et de ses analyses du XXe siècle.

En 1981, il reçoit le prix Nobel de littérature « pour ses écrits marqués par l'ampleur de sa vision, la richesse de ses idées et sa puissance artistique ».

Son œuvre est composée de pièces de théâtre, d'un unique roman (Auto-da-fé (1935)), d'essais ("Masse et Puissance" (1960)), de recueil d'aphorismes et d'une autobiographie en quatre volumes ("La Langue sauvée - Histoire d’une jeunesse 1905-1921" (1977); "Le Flambeau dans l’oreille - Histoire d’une vie 1921-1931" (1980); "Jeux de regards - Histoire d’une vie 1931-1937" (1985); "Les Années anglaises" (2003, ce dernier ayant paru à titre posthume).

+ Voir plus
Source : Wikipédia
Ajouter des informations
Bibliographie de Elias Canetti   (24)Voir plus

étiquettes
Videos et interviews (2) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de

http://le-semaphore.blogspot.fr/2014/.... Elias Canetti (1905-1994), l’éveilleur d’un futur antérieur : Une vie, une œuvre (1998 / France Culture). Émission “Une vie, une œuvre” diffusée sur France Culture le 19 novembre 1998. Par Catherine Paoletti. Réalisation : Anna Szmuc. Enregistrement et mixage : Marie-Dominique Bougaud, Philippe Bredin et Dimitri Gronoff. Elias Canetti, né à Roussé ( en Bulgarie le 25 juillet 1905 et mort le 14 août 1994 à Zurich en Suisse, est un écrivain d'expression allemande, originaire de Bulgarie, devenu citoyen britannique en 1952 et qui a longtemps résidé en Suisse. Il a reçu le prix Nobel de littérature en 1981. Canetti est souvent associé à la littérature autrichienne mais il couvre une perspective plus large. Son œuvre a défendu une idée pluraliste de la culture européenne dans sa richesse et sa diversité, liée à un parcours de vie singulier. Il est l'auteur d'analyses de grande envergure sur le XXème siècle et de réflexions détaillées sur les mécanismes humains et les modes de fonctionnement psycho-sociaux. Son œuvre est composée de pièces de théâtre, d'un unique roman, d’essais, de recueils d’aphorismes et d'une autobiographie en quatre volumes. Entre 1924 et 1929, il vit à Vienne où il étudie la chimie et est bientôt reçu docteur. Pendant cette période, il entreprend de nombreux voyages à travers l’Europe, notamment à Paris, en Bulgarie et à Berlin… C’est également pendant cette époque charnière de l’histoire, où l’on peut entendre les premiers bruits de bottes en Allemagne, qu’il développe de façon autodidacte ses connaissances puis ses théories artistiques en participant à des rencontres d’intellectuels - des salons - et aussi en travaillant sur ses premières idées littéraires. Canetti fera la connaissance de Karl Kraus, un intellectuel polémiste, fondateur de la revue “Die Fackel” (“Le Flambeau”), qui aura une influence majeure sur lui. Il rencontre peu après sa future femme : Venetiana (dite Veza) Taubner-Calderon. Pour subvenir à ses besoins et pour écrire, il traduit en allemand plusieurs livres de l’anglais. Toutes ses activités le happent et le poussent à délaisser la chimie et son enseignement. En effet, il va entre autres fréquenter les réunions qui s’organisent autour d’Alma Mahler, la veuve du compositeur Gustav Mahler, et entamer la rédaction de son roman “Die Blendung” (“Auto-da-fé”) ainsi que d'œuvres théâtrales. Il rencontrera des personnalités du monde de la culture comme Bertolt Brecht, George Grosz, Alban Berg, Robert Musil… Le 15 juillet 2927, un événement marque à jamais sa vie et son œuvre : une manifestation populaire qui tourne à l’incendie du palais de justice de Vienne. Cela provoque en lui le désir d’analyser et de comprendre le rapport entre les comportements de masse et le pouvoir. Il étudie alors cette problématique centrale de l’histoire du XXème siècle jusqu’en 1960, date de la publication de l’œuvre majeure de sa vie, “Masse und Macht” (“Masse et puissance”), presque exclusivement consacrée à cette phénoménologie des masses ainsi qu'à l'illustration de toutes les manifestations du pouvoir politique : « Il se peut que toute la substance du 15 juillet soit entièrement passée dans Masse et puissance. » Canetti s'y débarrasse de toutes les théories préexistantes à l'époque et cherche à « arracher le masque » de la figure centrale du pouvoir qu'il nomme le « survivant », pour « prendre le siècle à la gorge ». Avec : Alain Brossat, professeur de philosophie à l’Université Paris-VIII Youssef Ishaghpour, auteur de “Elias Canetti : métamorphose et identité” (La Différence) Marc de Launay, philosophe et traducteur français de philosophie et de littérature allemandes Gerald Stieg, professeur de littérature et civilisations allemandes et autrichiennes à l’Université Sorbonne Nouvelle - Paris 3 Avec les voix d’Elias Canetti, Karl Kraus, Raphaël Sorin et Angèle Saül Textes lus par Daniel Mesguich Archives sonores : Dominique Jameux Archives INA : Martine Auger Sources : France Culture et Wikipédia

+ Lire la suite

Citations et extraits (198) Voir plus Ajouter une citation
Nastasia-B   25 octobre 2014
Le Témoin auriculaire de Elias Canetti
L'Atermoyeur descend le matin chercher son courrier, regarde ses lettres sans les ouvrir et les trie. Les plus urgentes, il les cache si bien qu'il n'y aura plus aucun moyen de les retrouver. Pour les moins urgentes, il se donne moins de mal. Mais toutes sont mises de côté. Il n'y a pas une journée qu'il ne commence en s'occupant de son courrier. Quand tout est réglé, il peut souffler un peu et se mettre à oublier. Le plus sûr, pour lui, est de se recoucher tout de suite après s'être occupé de son courrier. Car, quand il se réveille, il ne sait déjà plus ce qu'il y avait dedans : sinon, il faudrait qu'il se mette à changer les cachettes. Il n'est pas facile d'oublier tant de choses à la fois.



L'ATERMOYEUR.
Commenter  J’apprécie          220
Piatka   01 mai 2016
Jeux de regard : 1931-1937 : histoire d'une vie de Elias Canetti
Parmi les choses les plus importantes qui murissent en nous, il y a les rencontres différées.
Commenter  J’apprécie          230
Elias Canetti
colimasson   10 juin 2015
Elias Canetti
Le souvenir d’un seul être que l’on a perdu peut vous donner de l’amour pour tous les autres. Qui le Christ a-t-il perdu ? La lacune des Evangiles.
Commenter  J’apprécie          200
colimasson   04 septembre 2014
Histoire d'une vie, 1921-1931 de Elias Canetti
Jeter tous les livres, oublier tout ce bazar. Tout ce qui est dans les livres est faux, seule comptent la vie elle-même et l’expérience et le travail, le travail dur. Jusqu’à ce que les os vous en craquent.
Commenter  J’apprécie          190
SZRAMOWO   01 février 2018
Le livre contre la mort de Elias Canetti
Cimetières d'étoiles

ça commence avec le fait de compter les morts. Chacun devrait, par sa mort, devenir unique comme Dieu. Un mort plus un autre ne font pas deux. Les vivants se laisseraient plus aisément compter, mais quoi de plus vain que ce genre d'addition ?

Des villes et des campagnes entières peuvent porter le deuil, comme si tous les hommes, tous, fils et pères, étaient tombés au front. Mais si le nombre de ceux qui sont tombés s'élève à onze mille trois cent soixante-dix, elles ne cesseront d'aspirer à atteindre le million.
Commenter  J’apprécie          180
colimasson   04 mai 2015
Le territoire de l'homme de Elias Canetti
La Terre abandonnée, surchargée de lettres de l’alphabet, étouffée sous les connaissances et plus aucune oreille qui soit à l’écoute dans le froid.
Commenter  J’apprécie          190
hupomnemata   05 août 2015
Masse et puissance de Elias Canetti
Mais quand le temps de paix est passé, la guerre sainte reprend ses droits. "Mahomet, dit un des meilleurs connaisseurs de l'Islam, est le prophète de la lutte et de la guerre... Ce qu'il a commencé par faire dans son milieu arabe, c'est le testament qu'il laisse ensuite à l'avenir de sa communauté : guerre aux infidèles, extension non pas tellement de la foi que de sa sphère d'influence, qui est la sphère même de la puissance d'Allah. Ce qui compte pour les guerriers de l'Islam n'est pas tellement la conversion que la soumission des incroyants."

Le Coran, le livre du prophète inspiré par Dieu, ne laisse aucun doute là-dessus. "Quand les mois saints sont passés, tuez les incroyants où que vous les trouviez ; saisissez-vous d'eux, refoulez-les et tendez-leur toutes les embuscades que vous pourrez."
Commenter  J’apprécie          161
colimasson   22 avril 2015
Le territoire de l'homme de Elias Canetti
Le geste de l’idiot profond, dans sa nécessité, m’émeut davantage que celui du Tout-Puissant.
Commenter  J’apprécie          140
Jean-Daniel   15 décembre 2020
Auto-da-fé de Elias Canetti
Tombant des rayons, des livres s'abattent sur le sol. De ses longs bras, il les rattrape et les porte, pile après pile, dans le vestibule. Il les entasse bien haut contre la porte de fer et il construit, avec ses vingt-cinq-mille livres, une puissante redoute. Bientôt, il atteint le plafond. Devant le bureau, de grandes flammes s'élèvent. Il installe l'échelle au milieu de la pièce, grimpe sur le sixième échelon, surveille le feu et attend. Quand les flammes l'atteignent, il rit à pleine voix, comme il ,'a jamais ri de sa vie.
Commenter  J’apprécie          120
hupomnemata   31 juillet 2015
Masse et puissance de Elias Canetti
Il n'est pas de direction qui impressionne l'homme davantage que celle de la chute; toutes les autres ont en comparaison quelque chose de dérivé, de secondaire. La chute est ce que l'on redoute le plus dès l'enfance, et la première chose contre laquelle on soit armé dans la vie. On apprend à s'en garder ; à partir d'un certain âge, toute défaillance en ce domaine est ridicule ou dangereuse. La pluie, au contraire de l'homme, est ce qui doit tomber. Rien ne tombe aussi fréquemment et diversement que la pluie.
Commenter  J’apprécie          111

Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox



Quiz Voir plus

Les Invités de l'Ile du Nègre

Il a écrasé deux jeunes gens, avec une voiture. Qui est-ce ?

Le Docteur Armstrong
Miss Brent
Blore
Mrs. Claythorne
Philip Lombard
Le général Macarthur
Anthony Marston
Thomas Rogers
Ethel Rogers
Lawrence John Wargrave

10 questions
18 lecteurs ont répondu
Thème : Dix petits nègres de Agatha ChristieCréer un quiz sur cet auteur

.. ..