AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Note moyenne 3.76 /5 (sur 279 notes)

Nationalité : France
Né(e) à : Paris , le 17/11/1967
Biographie :

Elisa Vix est est une romancière française.

Elle est née d’un père ingénieur et d’une mère professeur d’histoire-géographie. Aînée de trois sœurs, elle coule une enfance sans problème en région parisienne. Après le bac, elle s’engage dans des études vétérinaires, et, en 1991, elle sort diplômée de l’école vétérinaire de Nantes. Un an plus tard, elle convole en justes noces.

Après divers remplacements dans le nord de la France, elle s’installe dans l’Aisne, à Anizy le château, tout près de Soissons où elle situera par la suite les aventures de son héros, le lieutenant de police Thierry Sauvage.

Sept ans plus tard, redevenue francilienne et conciliant son métier de vétérinaire et l’éducation de ses trois enfants, elle se met au défi d’écrire un roman policier.

Quelques essais et une rencontre avec l’éditrice Gro Trollet voient l’avènement du premier opus des enquêtes du lieutenant Sauvage, personnage gentiment incorrect, macho pathétique et policier hérétique, auquel Elisa Vix n’a fait qu’une concession : son amour pour le cinéma. Dans cette série est paru au Rouergue "Rosa mortalis" (2013) et "Le massacre des faux-bourdons" (2015), prix Plume d'encre et de sang 2015.

Elle a notamment publié "La nuit de l’accident" (2012), prix Anguille sous Roche 2012, "Ubac" (2016) et "Assassins d'avant" (2017).

En 2019 paraît "Elle le gibier", genèse d'un fait divers dans le monde des précaires.

+ Voir plus
Source : elisa.vix.perso.sfr.fr
Ajouter des informations
étiquettes
Videos et interviews (3) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de
Elisa Vix est auteur de polars. Elle était présente au Salon Polar en Plein Coeur 2010

Citations et extraits (119) Voir plus Ajouter une citation
Ladybirdy   09 juillet 2019
Elle le gibier de Elisa Vix
Vous imaginez recevoir tous les jours des messages mettant en exergue non pas le travail, globalement bien fait, mais l’erreur insignifiante, la faute de frappe… Des mails qui vous serinent à longueur de journée que vous êtes une incapable ? Vous avez beau savoir que vous êtes intelligente, que vous avez une thèse en neurosciences, il y a un moustique qui vient bourdonner tous les jours à votre oreille pour vous rappeler combien vous êtes nulle !
Commenter  J’apprécie          273
Windvaan   22 juin 2015
Le massacre des faux-bourdons de Elisa Vix
- Donc apiculteurs et agriculteurs, c'est pas vraiment le grand amour ?

- C'est plus compliqué que ça. Les agriculteurs n'empoisonnent pas les abeilles pour le plaisir. Ils ont besoin d'elles pour la pollinisation de leurs plantes et une bonne pollinisation augmente leur rendement. D'ailleurs, les cultivateurs sont les premières victimes des pesticides ; ils paient un lourd tribut aux cancers et à la maladie de Parkinson, reconnue maladie professionnelle en ce qui les concerne. Une fois encore, le problème ce sont les firmes ["multinationales pourvoyeuses de produits phytosanitaires"], et les politiques qui laissent faire.
Commenter  J’apprécie          230
Windvaan   22 juin 2015
Le massacre des faux-bourdons de Elisa Vix
Salle 211 [du collège].

Il jeta un coup d'œil par l'imposte vitrée.

– « Auzamebiennélavaleurnatenpoinlenombredézané » phonétisait un Rodrigue boutonneux au charisme de bulot.

[Le lieutenant] Sauvage secoua la tête. Pauvre gosse. Corneille à 8 heures du mat. Inhumain.
Commenter  J’apprécie          230
Annette55   26 mars 2017
Ubac de Elisa Vix
"Je ne voulais plus être celle qui s'efface.Je ne voulais plus être une agnelle.

Comme une louve, je défendrais mon petit jusqu'à mon ultime goutte de sang ..."
Commenter  J’apprécie          180
Ziliz   10 mai 2019
Elle le gibier de Elisa Vix
Si vous voulez que je vous raconte la suite, restez pas planté là sous la bruine, entrez dans mon palace… Ce terrain dans les bois avec la caravane au milieu, je l'ai hérité d'un oncle à ma sortie de prison. Il a vécu trente ans là-dedans. Maintenant, c'est moi. La misère, c'est héréditaire.
Commenter  J’apprécie          160
Ziliz   07 mai 2019
Elle le gibier de Elisa Vix
Les patients malades de leur travail, j'en vois tous les jours. Et c'est presque tout le temps la même chose : des organisations délétères, des petits chefs sadiques, des salariés sacrifiés sur l'autel de la rentabilité. Des dirigeants incompétents malmenant des employés tétanisés par la peur du chômage. Le cocktail détonant.

(p. 83)
Commenter  J’apprécie          150
Ziliz   02 juin 2019
L'hexamètre de Quintilien de Elisa Vix
- (…) Tu n'as pas froid ?

Il ne portait qu'un blouson de cuir sur un tee-shirt et il devait faire à peu près 5°C dans le hall.

- Ça va.

Il a réprimé un frisson.

- Hum, tu sais qu'on peut perdre ses doigts de pied à cause du froid ?

- De toute façon, ça sert à rien les doigts de pied.

- Si, à tenir les tongs. (…)
Commenter  J’apprécie          142
Ladybirdy   09 juillet 2019
Elle le gibier de Elisa Vix
Vous enquêtez sur Chrystal, et vous n’avez pas compris pourquoi j’ai quitté Medecines avant la fin de ma période d’essai ?

Okay... Et bien, disons que je ne me reconnaissais pas dans les valeurs de l’entreprise… C’est-à-dire ? Marche ou crève, vous comprenez mieux ?
Commenter  J’apprécie          140
Ziliz   09 mai 2019
Elle le gibier de Elisa Vix
Non, il n'y a pas eu de problèmes au collège. Sauf… oui, j'avais presque oublié cette prof de maths. C. avait une excellente moyenne en mathématiques, cependant sa professeure lui avait collé une mauvaise appréciation. Je ne me souviens plus des termes exacts. « N'en fait qu'à sa tête » ou quelque chose comme ça. Lors d'une rencontre parents-professeurs, Christian avait réclamé des explications. Mon mari avait fait de brillantes études d'ingénieur, il connaissait, et s'enorgueillissait, de l'esprit mathématique de sa fille. La prof avait expliqué que, certes, C. trouvait les bons résultats, mais qu'elle n'appliquait pas les bonnes méthodes. Ma fille trouve toujours les bons résultats, toujours ? avait demandé Christian d'une voix où pointait déjà une sourde menace. La prof s'était légèrement troublée. Oui, mais elle n'emploie pas les bonnes méthodes. Vous voulez dire qu'elle n'emploie pas vos méthodes, mais comment pouvez-vous dire que les siennes sont mauvaises si elle trouve toujours, toujours les bons résultats ? J'avais posé la main sur celle de mon mari. Allons-nous en. Christian avait brutalement retiré sa main. Non, je voudrais d'abord que Madame m'explique en quoi les méthodes de ma fille, auxquelles elle ne doit sans doute rien comprendre, sont mauvaises, et en quoi cela justifie qu'elle sanctionne une élève brillante d'une appréciation de merde ?
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          120
Ziliz   19 mai 2019
Assassins d'avant de Elisa Vix
Il a seize ans et il se croit intouchable.

Derrière mon bureau, je le fixe aussi, et je n'ai pas envie de sourire.

Tu veux que je te raconte ta vie, Gamin ?

D'abord, ce que tu sais déjà. C'est dur l'école, hein ? C'est tellement plus facile de tenir la dalle et terroriser le quartier. On se sent puissant. Pas comme quand on récolte un zéro en orthographe. Dommage, la classe, ça t'aurait rendu moins con.

Ton père a foutu le camp. Banal.

Ta mère est dépassée. Elle a peur de toi. Normal.

Mais on s'emmerde sur la dalle. Feu de poubelle. Feu de bagnole. Celle du voisin, un pauvre type qui gagne le Smic.

Port d'arme illégal. Une carabine à canon scié chargée pour tirer sur les pigeons, d'après toi.

Dégradation de bâtiment public. T'aimes pas vraiment l'école, hein ? T'as raison : l'Education, voilà l'ennemi public numéro un.

Caillassage. De la voiture du toubib qui remettra plus les pieds dans la cité. Cassage. Tes copains et toi êtes de toutes les manifs. Tu manies le Molotov avec maestria. Pas comme ton copain Momo qui s'est fait exploser la tronche.

Agression sur une gosse qui avait repoussé tes avances. Les meufs, c'est de la viande, tu l'as appris dans les films X que tu mates toute la journée. Tu la menaces, la fille retire sa plainte.

Vol de scooters. Vol de voitures.

Tu t'en tires toujours. Mais un matin, tu deviens majeur. Et un jour, tu passes par la case prison. Et tu deviens un vrai dur. Tu peux jouer dans la cour des grands.

Braquage. Violences avec arme. Tu séjournes plus de temps en prison que dehors. Tes enfants, si t'en as, grandissent sans toi. Ta femme va voir ailleurs. Tu baises avec tes voisins de turne.

Voilà, Gamin, c'est ça la vie que tu te prépares. Pour toi, c'est déjà trop tard.

(p. 90-91)
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          110

Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox

Listes avec des livres de cet auteur


Quiz Voir plus

Il fait chaud

Cet auteur suisse a signé un polar intitulé Chaleur:

C. F. Ramuz
Joseph Incardona
Martin Suter

10 questions
34 lecteurs ont répondu
Thèmes : chaleur , canicule , soleil , ete , littérature , romans policiers et polars , adapté au cinéma , cinema , Actrices , acteur , vacancesCréer un quiz sur cet auteur

.. ..