AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Note moyenne 3.75 /5 (sur 18 notes)

Nationalité : France
Biographie :

Auteur spécialisée dans l'écriture de contes pour enfants.

Ajouter des informations
étiquettes

Citations et extraits (6) Ajouter une citation
Kawane   19 octobre 2017
Le paravent de laque de Elisabeth Lemirre
CONSTELLATION DU BOISSEAU DU NORD



Elle brille au sommet du Ciel. En Occident, on l'appelle la Grande Ourse ou, encore, le Grand Chariot.
Commenter  J’apprécie          90
Souri7   07 octobre 2016
Le cabinet des fées de Elisabeth Lemirre
Fabricants de rêves, les bêtes que nous sommes construisent ainsi dans leurs nuits une autre géographie, qu’elles rapportent au jour, celle des terres nocturnes qu’elles ont parcourues avec leurs bottes de songe, les jalonnant de stèles imaginaires.
Commenter  J’apprécie          20
Souri7   07 octobre 2016
Le cabinet des fées de Elisabeth Lemirre
Malgré sa légèreté de plume et son extravagance, le conte est un des genres littéraires les plus contraignants qui soit. Il impose un parcours auquel nul conteur ne peut échapper. Vladimir Propp et Claude Bremond ont démonté avec rigueur son mécanisme ; il faudra que le héros sorte par inadvertance de sa terre d’enfance afin de parcourir - à travers de redoutables landes où le guettent des monstres et leur machinerie qu’on appelle les épreuves - un trajet qui le conduira à son statut d'homme.
Commenter  J’apprécie          10
Kawane   19 octobre 2017
Le paravent de laque de Elisabeth Lemirre
PORTE DU DRAGON :

Au Nord de la Chine (dite Chine du LOess), se trouve la rivière Yi qui est étranglée par une gorge rocheuse appelée "Longmen" ce qui signifie "la porte du Dragon"
Commenter  J’apprécie          10
gerard-lepapy   23 mai 2019
Les Contes du mandarin : L'éventail magique ; Le paravent de laque ; Le pays des dragons de Elisabeth Lemirre
Un soir, il vit sur la rive d'en face une jeune fille qui lavait du linge. Elle leva ses yeux qui semblaient des papillons de velours. Ses cheveux lui faisaient un manteau autour de sa taille fine comme un anneau. Ses pieds étaient minuscules.

Cheng, émerveillé fut cloué au sol. C'est son cheval qui le ramena au village.
Commenter  J’apprécie          00
Kawane   19 octobre 2017
Le paravent de laque de Elisabeth Lemirre
La lune se leva ronde et jaune comme un chrysanthème.
Commenter  J’apprécie          10

Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox