AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet

3.6/5 (sur 165 notes)

Nationalité : Bulgarie
Né(e) à : Sofia , 1982
Biographie :

Elitza Gueorguieva (Елица Георгиева) est cinéaste, performeuse et auteure de textes.

Née à Sofia, elle vit et travaille depuis plus de quinze ans à Paris.

Après des études de cinéma à la Femis, elle travaille d’abord comme assistante de réalisation et cadreuse pour plusieurs sociétés de production, dont EuropaCorp, Archipel 35, Avenue B, Zadig Productions.

Elle est l’auteure de deux documentaires de création, produits par Eugénie Michel Villette, Zadig Production / Les Films du Bilboquet.

Son dernier film "Chaque mur est une porte", écrit en 2013 dans le cadre de l’Atelier Documentaire de la Fémis et soutenu par l’Institut Français et la SCAM, est actuellement en post-production.

Parallèlement à ses activités cinématographiques, elle pratique l’écriture littéraire et est diplômée d’un Master de Création Littéraire à l’Université Paris VIII Vincennes-Saint-Denis en 2015.

Son premier roman, "Les cosmonautes ne font que passer", est paru aux Éditions Verticales en septembre 2016.

page Facebook: https://www.facebook.com/elitzak
+ Voir plus
Ajouter des informations
Bibliographie de Elitza Gueorguieva   (2)Voir plus

étiquettes
Videos et interviews (5) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de

Dans "Écrire, mode d'emploi", nous vous dévoilons le processus créatif d'écriture de nos auteur·ices. Comment s'organise une journée d'écriture ? Comment surmonter une panne d'inspiration ? Comment sont-ils ou elles devenu·es auteur·ices ? Vous saurez tout (ou presque) sur leur pratique de l'écriture ! Aujourd'hui, la parole est à Elitza Gueorguieva, autrice de "Odyssée des filles de l'Est", paru aux Éditions Verticales. « Tu te trompes souvent. Tu remplaces très par grave dans une phrase au registre soutenu et tu dis bien à toi à tes voisins de palier. À la place de récépissé tu comprends laissez-pisser, et tu confonds radié et irradié ainsi que sentier et sentinelle. Tu es littérale et hésitante, alors que dans ton pays tes blagues avaient de l'allure. Parfois tu fais exprès, c'est la seule manière que tu as trouvée d'être drôle. Quand tes erreurs sont volontaires, ça te donne un sentiment d'égalité, vous pouvez, ensemble et au même titre, vous foutre de ta gueule bien à toi. » Les destins parallèles d'une étudiante et d'une prostituée bulgares, débarquées à Lyon en 2001. Entre tribulations burlesques et peinture sociale mordante, un roman d'exilées à la conquête de leur liberté. Toutes les infos https://www.gallimard.fr/Catalogue/GALLIMARD/Verticales/Verticales/Odyssee-des-filles-de-l-Est *** Nous suivre sur les réseaux sociaux : Instagram / editions_gallimard Facebook / gallimard Twitter / gallimard #gallimard #livre #reading #lecture #litteraturefrancaise #booktube #ecriture #écriture #auteur

+ Lire la suite
Podcasts (2) Voir tous


Citations et extraits (26) Voir plus Ajouter une citation
Tu te décides, après réflexion, à sortir aussi le fromage pour hamburger - gâteau occidental et inconnu - rapporté par ta grand-mère de son seul voyage à l'étranger, il y a deux ans, à Bratislava, avec beaucoup d'amour. C'est une délicatesse rare qui ne ressemble à aucune spécialité bulgare : chaque tranche est enveloppée dans une feuille de plastique que tu adores décoller, très lentement, avant de mettre un bout de fromage dans ta bouche où il fond, et ce rituel est si fantastique que tu te le permets uniquement à des occasions exceptionnelles.
Commenter  J’apprécie          278
Si un jour tu te perds en forêt, il faut continuer à avancer il faut marcher tout droit et tu finiras par trouver ta route, hurle ton grand-père communiste, qui, pris d’une ardeur démesurée à la suite du film soviétique, se met à raconter sa jeunesse - période intense où il affrontait dans les bois le fascisme et d’autres problèmes. Une fois la guerre terminée, il a pu poursuivre sa formation et s’élever au poste de machiniste, pour apprendre à conduire :

a) un train
b) puis un avion,
c) enfin un Vostok,

Rêve ultime te dit-il d’une voix tremblotante sous le coup de l’émotion. Mais il s’en est tenu aux train car la suite lui semblait trop vertigineuse.
Commenter  J’apprécie          160
Ton grand-père est communiste. Un vrai, te dit-on plusieurs fois et tu comprends qu’il y en a aussi des faux. C’est comme avec les Barbie et les baskets Nike, qu’on peut trouver en vrai uniquement si on possède des relations de très haut niveau. Les tiennes sont Fausses. Les Barbie, tu t’en fous, sauf que Constantza en a une vraie et ça te rend un peu furieuse.
Constantza a un autre grand avantage : elle a une mère en Grèce alors que la tienne reste à la maison. De ce fait découlent quelques autres, de plus en plus déplaisants :
a) elle peut voyager à l’étranger,
b) elle a un éléphant doré et surtout
c) une vraie Barbie.
Une chose te rassure dans ces moments de tristes constats : à l’âge de sept ans, elle n’a aucun idéal précis ni aucune vocation noble comme toi. Iouri Gagarine, elle s’en fout, elle se contente de jouer avec sa vraie Barbie et son faux grand-père qui n’est même pas communiste.
Commenter  J’apprécie          125
Il n'y a pas d'amitiés éternelles, il n'y a que des intérêts communs, te dit ta grand-mère et cette phrase t'explose à la figure comme un pétard dans une rue campagnarde un dimanche après-midi.
Commenter  J’apprécie          120
Devant l'épicerie du Soleil en bas de chez toi, des gens attendent en formant une longue queue comme un fils jusqu'à l'immeuble suivant, ou comme un long bras, ou comme un serpent mais pas en boucle et tu te demandes si les serpents peuvent demeurer ainsi tout droit. Ça caille. Tu ne comprends pas l'intérêt que tant de gens portent au même moment à un pain/une brique de lait, mais tu voudrais participer à ce jeu nouveau, tu veux entrer en contact avec le bras.
Commenter  J’apprécie          100
Chez toi, tu te plonges dans la lecture de cet étrange outil de réussite en te demandant si on peut encore devenir septembrien, en plein mois d'octobre.
Commenter  J’apprécie          90
Décidément, tout t’est interdit en ce moment. Grimper sur des arbres, se balancer trop haut, sauter d’un tremplin ne sont pas des activités de petite fille, te dit ta mère en allumant sa première cigarette de la journée, et tu comprends que l’élévation spatiale, comme tout ce qui est glorieux en général, est réservée aux garçons.
Commenter  J’apprécie          80
Tu ne peux pas devenir Iouri Gagarine car il est :

a) un homme,
b) soviétique,
c) toujours souriant, discipliné et opérationnel,

contrairement à toi qui es :

a) une fille,
b) bulgare,
c) dont la seule préoccupation est de faire des bêtises,
Commenter  J’apprécie          60
Tu essayes de maîtriser tes émotions, tu te répètes que Constantza est une peste, qu'elle n'est pas ta sœur, ni ton amie éternelle, qu'elle n'est qu'une brioche aux pistaches trop sucrée et que tu ne l'aime plus, mais le monde te paraît soudain triste.
Commenter  J’apprécie          50
Décidément, tout t’est interdit en ce moment. Grimper sur des arbres, se balancer trop haut, sauter d’un tremplin ne sont pas des activités de petite fille, te dit ta mère en allumant sa première cigarette de la journée, et tu comprends que l’élévation spatiale, comme tout ce qui est glorieux en général, est réservée aux garçons. Il y a comme une distribution des tâches : tous les garçons que tu connais, ou dont on te parle, camarades, voisins, cousins veulent devenir des cosmonautes un jour, c’est une évidence, cela va de soi et ce serait étrange, voire extravagant que cela soit autrement. Ils collent sur leurs murs des affiches avec le visage souriant de Iouri, des images de soucoupes volantes et d’autres objets non identifiés par toi, et soupirent avec émoi lorsque à la télévision on montre des images d’archives du premier vol spatial. Ils sont obsédés. Ils s’amusent à former des galaxies et d’autres complots dans la cour de récréation, et s’exercent au vol partout où ça leur chante, en escaladant librement les branches du sapin de Iouri ou ton banc, que tu es obligée désormais de partager avec Constantza.

Les filles ont des objectifs professionnels plus imprécis et franchement dépourvus d’originalité. Dans le flou général des réponses, trois propositions reviennent le plus souvent : infirmières, ballerines, ou pareil que maman. Comme les deux premières te paraissent peu enviables, tu préfères t’en tenir à la troisième, valeur plus sûre mais dont tu regrettes un peu l’évidente absence d’héroïsme : ta mère travaille à la radio, objet inutile, car toujours éteint. Tu te demandes si un autre scénario serait envisageable, qui conviendrait mieux à tes conceptions de l’avenir et du monde en général.
Commenter  J’apprécie          30

Acheter les livres de cet auteur sur
Fnac
Amazon
Decitre
Cultura
Rakuten

Lecteurs de Elitza Gueorguieva (229)Voir plus

Quiz Voir plus

❓❓

Quel poète fut aussi le scénariste de nombreux films, comme "Drôle de drame" et "Les visiteurs du soir" ?

Jean Cocteau
Jacques Prévert
Paul Claudel

13 questions
11 lecteurs ont répondu
Thèmes : culture générale , littératureCréer un quiz sur cet auteur
¤¤

{* *} .._..