AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Note moyenne 3.91 /5 (sur 32 notes)

Nationalité : États-Unis
Né(e) à : Milwaukee, Wisconsin , le 05/04/1944
Biographie :

Ann Maxwell, née Ann Charters, est l'auteur de plus de 50 romans dont elle aborde plusieurs genres : science fiction, romance historique, roman policier, romantic suspense.

Certains de ses romans sont écrites en collaboration avec son mari Evan Maxwell.

Elle écrit également sous les pseudonymes A.E. Maxwell et Elizabeth Lowell.

Sous le pseudonyme de Lowell Charters, Anne et Ewan ont publié Cœur de tonnerre (Thunderheart), une novélisation d'un scénario de John Fusco.

Mariés depuis 40 ans, Anne et Ewan Maxwell vivent à Pacific Northwest.

site d'Elizabeth Lowell:
http://www.elizabethlowell.com/



Source : Wikipédia
Ajouter des informations
étiquettes
Videos et interviews (1) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de
Cœur de tonnerre (Thunderheart), film policier américain réalisé en 1991 par Michael Apted. Scénariste : John Fusco, avec Val Kilmer, Sam Shepard. Bande-annonce

Citations et extraits (15) Voir plus Ajouter une citation
Arthemise   23 janvier 2016
Médiéval, tome 1 : Indomptable de Elizabeth Lowell
"Fier guerrier, pensa Meg en silence. Mais si la légende est exacte, une prouesse équivalente en matière de séduction avec une épouse appartenant au cercle des Druides de la Vallée pourra uniquement engendrer une progéniture féminine."



D’un regard éclairé, Meg mesurait l’homme qui portait

une cotte de mailles par-dessus une tunique de cuir noir, ses cheveux cachés sous un heaume d’acier, son étalon aussi noir et sauvage que les rêves de Satan.



"Pour ce qui est de vous donner des fils, mon sombre

seigneur… Jamais."



"Il s’agit là de la malédiction des Druides de la Vallée."



En un millénaire, personne n’a pu lever cette malédiction.



"En vous voyant, je crains que cela n’arrive jamais."
Commenter  J’apprécie          20
rkhettaoui   23 septembre 2016
Le mystère du tableau de Elizabeth Lowell
Comme j’ai été bête de lutter contre mes origines la majeure partie de ma vie d’adulte, alors que ce à quoi j’aspirais depuis le début, c’était la paix intérieure que m’apporte la vie au ranch, et le défi que représente le dur labeur qui va avec.
Commenter  J’apprécie          20
rkhettaoui   23 septembre 2016
Le mystère du tableau de Elizabeth Lowell
Et, pendant que tu y es, de retourner respirer le bon air de la campagne profonde, là où les hommes sont de vrais hommes qui travaillent de leurs mains, sentent la sueur, la bouse de vache, et font des enfants à la chaîne.
Commenter  J’apprécie          10
rkhettaoui   23 septembre 2016
Le mystère du tableau de Elizabeth Lowell
La vie réelle. C’était là qu’était sa place, là qu’elle voulait être — même s’il fallait composer avec des tordus qui se mettaient en tête de venir fouiller dans vos effets personnels !
Commenter  J’apprécie          10
rkhettaoui   23 septembre 2016
Le mystère du tableau de Elizabeth Lowell
Elle avait de grands yeux brun foncé, frangés de longs cils noirs épais. Sa tenue simple — pull ceinturé et pantalon — laissait deviner des courbes féminines qu’elle ne faisait rien pour dissimuler, mais ne cherchait pas non plus à mettre particulièrement en valeur. Rien en elle n’évoquait la dureté qui émanait de Liza ; contrairement à cette dernière, elle ne donnait pas l’impression qu’une muraille hostile s’érigeait entre elle et le reste du monde.
Commenter  J’apprécie          00
rkhettaoui   23 septembre 2016
Le mystère du tableau de Elizabeth Lowell
— Ce qui est fait est fait. Il faut que tu le comprennes et que tu ailles de l’avant. Que tu prennes ta vie en main.

— Il faut de l’argent pour vivre...

— Oui, et c’est la raison pour laquelle les gens travaillent, figure-toi. Si tu te décides, tu as un emploi au ranch quand tu veux.
Commenter  J’apprécie          00
rkhettaoui   23 septembre 2016
Le mystère du tableau de Elizabeth Lowell
Elle aimait son indépendance. Faire ce qu’elle voulait, quand elle le voulait. Seule fille d’une fratrie de sept enfants, elle avait eu plus que sa dose de couches, de tâches domestiques et de baby-sitting.
Commenter  J’apprécie          00
rkhettaoui   23 septembre 2016
Le mystère du tableau de Elizabeth Lowell
Nous brûlons vraiment les déchets. Les enterrer ne suffit pas. Ça incite juste les ours à creuser pour s’en emparer et je peux vous dire qu’ils creusent plus efficacement qu’un homme armé d’une pelle !
Commenter  J’apprécie          00
rkhettaoui   23 septembre 2016
Le mystère du tableau de Elizabeth Lowell
Les marchands tels que ce type en seersucker se contentent de faire du commerce, sans laisser au public le temps de découvrir en profondeur la valeur d’une œuvre et le travail d’un artiste.
Commenter  J’apprécie          00
rkhettaoui   23 septembre 2016
Le mystère du tableau de Elizabeth Lowell
— C’est un sac à main, ça ? J’ai connu des sacs de voyage moins volumineux.

— Il y a des gens qui soulèvent des poids pour se maintenir en forme. Eh bien, moi, je soulève mon sac à main.
Commenter  J’apprécie          00

Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox

Lecteurs de Elizabeth Lowell (55)Voir plus


Quiz Voir plus

Triangles amoureux: on recherche le troisième point.

Carmen, Don José, ...

Almaviva
Catherine
Christian
Escamillo
Forcheville
Lancelot
Mathilde de La Mole
Santos Iturria

16 questions
69 lecteurs ont répondu
Thèmes : triangle amoureux , littérature , théâtre , opéra , cinemaCréer un quiz sur cet auteur

.. ..