AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio

Note moyenne 4.38 /5 (sur 89 notes)

Nationalité : États-Unis
Biographie :

Ellen Marie Wiseman est une romancière.

D'origine allemande, est née aux Etats-Unis. Elle est l'auteure de plusieurs romans, vendus en près de vingt langues, et best-sellers du New York Times.

"La vie qu'on m'a choisie" ("The Life She Was Given", 2017) est son quatrième roman et le premier traduit en français.

Elle vit avec son mari sur les rives du lac Ontario.

son site : https://ellenmariewiseman.com/
page Facebook : https://www.facebook.com/EllenMarieWisemanAuthor/
Twitter : https://twitter.com/EllenMarieWise

Source : www.decitre.fr
Ajouter des informations
Bibliographie de Ellen Marie Wiseman   (1)Voir plus

étiquettes
Videos et interviews (1) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de

Cette semaine, la librairie Point Virgule vous propose une sélection de romans de littérature générale parus récemment et qui ont tous la particularité d'être très émouvants. Sortez vos mouchoirs, vous allez pleurer ! - Pachinko, Min Jin Lee, éditions Charleston, 23,90€ - Des diables et des saints, Jean-Baptiste Andrea, éditions l'Iconoclaste, 19€ - La vie qu'on m'a choisie, Ellen Marie Wiseman, Faubourg Marigny, 21€ Musique du générique d'intro par Anna Sentina.


Citations et extraits (31) Voir plus Ajouter une citation
Fandol   04 mai 2021
La vie qu'on m'a choisie de Ellen Marie Wiseman
Peut-être que les hommes n’accordaient pas assez de crédit aux animaux. Ils étaient bien plus intelligents et sensibles que ce que les gens croyaient. (page 285)
Commenter  J’apprécie          340
Fandol   02 mai 2021
La vie qu'on m'a choisie de Ellen Marie Wiseman
Elle fixa longuement son reflet et des larmes lui montèrent aux yeux. Pourquoi est-ce que Maman l’avait-elle retenue prisonnière, enfermée dans le grenier ? Et pourquoi est-ce que Papa l’avait laissée faire ? Est-ce qu’ils la détestaient parce que Dieu avait oublié de lui donner des couleurs ? Était-ce vraiment si terrible ? Et s’ils avaient uniquement voulu la protéger, pourquoi ne pas la laisser aller au rez-de-chaussée ? Pourquoi est-ce qu’ils ne passaient jamais du temps avec elle ? Pourquoi est-ce qu’ils ne l’embrassaient pas, ne la prenaient pas dans leurs bras ? (page 96)
Commenter  J’apprécie          310
Fandol   29 avril 2021
La vie qu'on m'a choisie de Ellen Marie Wiseman
Lilly prit la Bible sur la table de nuit (elle ne se hasardait pas à la mettre ailleurs), mit le marque-page quelques pages plus loin et reposa l’ouvrage. Maman contrôlait le nombre de pages qu’elle lisait chaque semaine et si le marque-page n’avait pas bougé, Lilly aurait de gros ennuis. D’après Maman, la sainte Bible et le crucifix sur le mur au-dessus de son lit étaient tout ce dont elle avait besoin pour être heureuse dans la vie. (pages 16-17)
Commenter  J’apprécie          300
Fandol   02 mai 2021
La vie qu'on m'a choisie de Ellen Marie Wiseman
S’il y a une chose que tu dois savoir concernant les gens du cirque, c’est qu’on est des étrangers partout où on va. On ne peut compter sur personne d’autre que nous. Bien sûr, on a nos propres règles de façon à ce que tout le monde s’entende bien et, parfois, certaines personnes ne les respectent pas. Mais dans les moments difficiles, on protège les nôtres. (page 113)
Commenter  J’apprécie          270
Fandol   04 mai 2021
La vie qu'on m'a choisie de Ellen Marie Wiseman
Alors qu’elle croyait être trop épuisée pour pleurer, de nouvelles larmes perlèrent au coin de ses yeux, mais qui n’avaient rien à voir avec les précédentes. C’était donc ça qu’on ressentait quand quelqu’un nous serrait dans ses bras. Qui sait, peut-être que c’était ça, le sentiment d’être aimé. (page 197)
Commenter  J’apprécie          260
Fandol   30 avril 2021
La vie qu'on m'a choisie de Ellen Marie Wiseman
Les gens qui s’aiment attiraient automatiquement son attention, particulièrement les parents et leurs enfants. Elle adorait voir leurs visages s’illuminer, radieux d’affection et de reconnaissance pour l’amour inconditionnel qu’ils se portaient. Elle adorait qu’ils sachent l’importance qu’ils avaient l’un pour l’autre sans avoir à se le dire. Elle se demandait ce que ça faisait. (page 42)
Commenter  J’apprécie          250
marina53   07 mai 2021
La vie qu'on m'a choisie de Ellen Marie Wiseman
Les plus terribles secrets sont comme un poison qui vous rongent de l'intérieur.
Commenter  J’apprécie          260
Fandol   01 mai 2021
La vie qu'on m'a choisie de Ellen Marie Wiseman
À l’exception de Viktor qui l’avait écrasée contre son torse et des deux hommes qui l’avaient maintenue par les bras, on ne l’avait pas touchée depuis qu’elle était toute petite, à l’époque où elle n’arrivait pas encore à se laver ni à s’habiller toute seule. Papa ne lui tenait jamais la main, il ne la serrait jamais dans ses bras et il ne l’embrassait jamais, pas même pour son anniversaire. Quand il lui avait fait la surprise de lui offrir un chaton, elle était si heureuse qu’elle s’était précipitée vers lui pour lui faire un câlin, mais il s’était écarté. Quant à Maman, elle ne la touchait que pour la frapper. (pages 85-86)
Commenter  J’apprécie          220
Fandol   06 mai 2021
La vie qu'on m'a choisie de Ellen Marie Wiseman
Aussi triste que cela puisse paraître, cela n’avait rien d’étonnant que Mère ait eu honte de sa première née. Car en dépit de ses manières pieuses en privé, les apparences avaient toujours eu la plus haute importance à ses yeux, d’où les robes chic et les manteaux de fourrure qu’elle portait lorsqu’elle sortait, et la charade de la famille parfaite qu’elle jouait pour le monde extérieur. (page 480)
Commenter  J’apprécie          210
Ziliz   11 avril 2021
La vie qu'on m'a choisie de Ellen Marie Wiseman
Cela dit, elle n'aimait pas non plus échanger des banalités (...). Ce que Julia aimait découvrir, c'était comment les gens se sentaient avec eux-mêmes et avec les autres, s'ils étaient heureux ou tristes. Elle s'intéressait à leur passé, à ce qui les avait menés là où ils étaient, à leurs relations avec leurs parents et leurs frères et soeurs. Elle voulait savoir si elle était la seule personne à se sentir perturbée et profondément seule.

(p. 147)
Commenter  J’apprécie          170

Acheter les livres de cet auteur sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura



Quiz Voir plus

Ces phrases qui sont des titres de romans (n°2)

Prends garde à la douceur des choses.

Benoîte Groult
Raphaëlle Billetdoux
Marie Nimier
Geneviève Brisac

10 questions
16 lecteurs ont répondu
Thèmes : roman , titresCréer un quiz sur cet auteur

.. ..