AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
Vidéos de Emil Cioran (27)
Ajouter une vidéo





videos19 juin 2019
video
Dictionnaire amoureux des saints
Christiane Rancé
Alain Bouldouyre
Plon, mars 2019
Collection Dictionnaire amoureux

Présentation des saints de la religion chrétienne. Leur histoire, leur parcours, leur rôle ainsi que leurs caractéristiques sont détaillés, de Jean-Baptiste de la Salle à Jean-Paul II en passant par Paul de Tarse, Thérèse de Lisieux ou François d'Assise. La notion de sainteté est abordée à travers le point de vue de ceux qui l'ont célébrée tels Emil Cioran, Jean Cocteau ou Georges Bernanos. ©Electre 2019

https://www.laprocure.com/dictionnaire-amoureux-saints-christiane-rance/9782259248624.html
+ Lire la suite
videos24 mai 2019
video
Dictionnaire amoureux des saints
Christiane Rancé
Alain Bouldouyre
Plon, mars 2019
Collection Dictionnaire amoureux

Présentation des saints de la religion chrétienne. Leur histoire, leur parcours, leur rôle ainsi que leurs caractéristiques sont détaillés, de Jean-Baptiste de la Salle à Jean-Paul II en passant par Paul de Tarse, Thérèse de Lisieux ou François d'Assise. La notion de sainteté est abordée à travers le point de vue de ceux qui l'ont célébrée tels Emil Cioran, Jean Cocteau ou Georges Bernanos. ©Electre 2019

https://www.laprocure.com/dictionnaire-amoureux-saints-christiane-rance/9782259248624.html
+ Lire la suite
videos30 avril 2019
video
« Aujourd?hui, en écrivant mon nom sur un formulaire, ce fut comme si je l?avais écrit pour la première fois, comme si je ne le reconnaissais pas. le jour, l?année de ma naissance, tout me parut nouveau, et inexplicable, sans aucune relation avec moi. Les psychiatres appellent cela sentiment d?étrangeté. Quant à ma figure, souvent il me faut faire un effort pour l?identifier, un effort d?adaptation pénible et humiliant. »
EMIL CIORAN,
CAHIERS


Le sentiment d?étrangeté est ce trouble qui nous
gagne lorsque nous éprouvons au plus profond
de nous un ressenti anormal face à une situation
normale. Parmi les sentiments d?étrangeté les
plus fréquents figurent le déjà-vu, la dépersonnalisation,
la déréalisation ou les vertiges existentiels.
Le sentiment de déjà-vu est le plus connu : face à
une situation nouvelle, nous avons la conviction floue
et déconcertante d?avoir déjà vécu cet instant. Bien
entendu, on n?arrive pas à se remémorer un souvenir
précis, mais on est convaincu d?avoir déjà été là, à cet
endroit, convaincu que ce qu?on vit n?est qu?une répétition.
Les chercheurs parlent alors de paramnésie (littéralement
« mémoire à côté », à côté du réel).
Autre ressenti étrange, la dépersonnalisation : elle
recouvre tous ces moments où on a le sentiment d?être
extérieur à notre corps ou notre personnage social. On
parle à quelqu?un, on fait quelque chose, mais on se voit
parler ou agir comme si nous nous trouvions hors de
nous. C?est une expérience de sortie de soi, un peu comme
une sortie dans l?espace pour un astronaute, hors de la
certitude sécurisante de sa capsule spatiale.


La Vie Intérieure par Christophe ANDRÉ https://www.editions-iconoclaste.fr/livres/la-vie-interieure/
+ Lire la suite
Stockard30 août 2017
video
Emil Cioran - documentaire "Un siècle d'écrivains"
Stockard30 août 2017
video
Emil Cioran (1/4) : Penser contre soi.

Les Nouveaux Chemins de la connaissance Date de diffusion : 19.12.2016 Invité : Aurélien Demars, enseigne la philosophie à l'Université Jean Moulin Lyon 3 et à l'Université de Savoie Image : Cioran en 1957• Crédits : Gamma-Keystone - Getty Cioran n'est pas un penseur abstrait : il vit sa pensée et pense sa vie. Mais qui est Cioran ? Un philosophe ? Un écrivain ? Un nihiliste ? Rien de tout cela : il est un "penseur privé", c'est un moi qui écrit sur soi mais toujours contre lui-même. Découvrez l'extraordinaire Cioran ce matin en compagnie d'Aurélien Demars. Le texte du jour « Pourquoi ne pouvons-nous demeurer enfermés en nous ? Pourquoi poursuivons-nous l’expression et la forme, cherchant à nous vider de tout contenu, à organiser un processus chaotique et rebelle ? Ne serait-il pas plus fécond de nous abandonner à notre fluidité intérieure, sans souci d’objectivation, nous bornant à jouir de tous nos bouillonnements, de toutes nos agitations intimes ? Des vécus multiples et différenciés fusionneraient ainsi pour engendrer une effervescence des plus fécondes, semblable à un raz de marée ou un paroxysme musical. Être plein de soi, non dans le sens de l’orgueil, mais de la richesse, être travaillé par une infinité intérieure et une tension extrême, cela signifie vivre intensément, jusqu’à se sentir mourir de vivre. Si rare est ce sentiment, et si étrange, que nous devrions le vivre avec des cris. Je sens que je devrais mourir de vivre et me demande s’il y a un sens à en rechercher l’explication. Lorsque le passé de l’âme palpite en vous dans une tension infinie, lorsqu’une présence totale actualise des expériences enfouies, qu’un rythme perd son équilibre et son uniformité, alors la mort vous arrache des cimes de la vie, sans qu’on éprouve devant elle cette terreur qui en accompagne la douloureuse obsession. Sentiment analogue à celui des amants lorsque, au comble du bonheur, surgit devant eux, fugitivement mais intensément, l’image de la mort, ou lorsque, aux moments d’incertitude, émerge, dans un amour naissant, la prémonition de la fin ou de l’abandon. » Emil Cioran, Sur les cimes du désespoir, 1934, trad. André Vornic revue par Christiane Frémont, dans Œuvres, (Quarto Gallimard, 1995) p.19 Extrait - Archive Enfance (Démiurge : Emil Cioran, Radio France, 1989) Lectures - Emil Cioran, Sur les cimes du désespoir, 1934, trad. André Vornic revue par Christiane Frémont, dans Œuvres, (Quarto Gallimard, 1995) p.19 - Emil Cioran, La Tentation d’exister, « Penser contre soi », 1956, dans Œuvres (Gallimard/ Bibliothèque de la Pléiade, 2011) p.265 - Emil Cioran, De l’inconvénient d’être né, IX, 1973, dans Œuvres, (Gallimard/Bibliothèque de la Pléiade, 2011), p.850 Références musicales - Barbara, Les Insomnies - Bach, Suite anglaise Bibliographie " Cahier de L'Herne n°90 : Emil Cioran", L'Herne, 2009 . "Cioran, archives paradoxales, nouvelles approches critiques", Classiques Garnier, 2015.
+ Lire la suite
Stockard30 août 2017
video
Emil Cioran (2/4) : Sceptique de naissance.

Les Nouveaux Chemins de la connaissance Date de diffusion : 20.12.2016 Invité : Michel Jarrety : professeur de Littérature française à la Sorbonne Michel Jarrety trace aujourd'hui le portrait de Cioran en sceptique, au fil de l'oeuvre et de ses contradictions. Le scepticisme de Cioran n'est pas méthodique, analytique ou calculé. Il est organique et existentiel, loin de toute philosophie. Comment comprendre dès lors ce qu'il caractérise comme son "vitalisme intérieur" ? Comment le concilier avec la distance qui sépare le penseur du monde ? Et que faire des affirmations jamais démonstratives qui parcourent l'oeuvre de Cioran ? Le texte du jour Pour autant que nous suivons le mouvement spontané de l’esprit et que, par la réflexion, nous nous plaçons à même la vie, nous ne pouvons penser que nous pensons ; dès que nous y songeons, nos idées se combattent et se neutralisent les unes les autres à l’intérieur d’une conscience vide. Cet état de stérilité où nous n’avançons ni ne reculons, ce piétinement exceptionnel est bien celui où nous conduit le doute et qui, à maints égards, s’apparente à la « sécheresse » des mystiques. Nous avions cru toucher au définitif et nous installer dans l’ineffable ; nous sommes précipités dans l’incertain et dévorés par l’insipide. Tout se ravale et s’effrite dans une torsion de l’intellect sur lui-même, dans une stupeur rageuse. Le doute s’abat sur nous comme une calamité ; loin de le choisir, nous y tombons. Et nous avons beau essayer de nous en arracher ou de l’escamoter, lui ne nous perd pas de vue, car il n’est même pas vrai qu’il s’abatte sur nous, il était en nous et nous y étions prédestinés. Personne ne choisit le manque de choix, ni ne s’évertue à opter pour l’absence d’option, vu que rien de ce qui nous touche en profondeur n’est voulu. Libre à nous de nous inventer des tourments ; comme tels, ce ne sont que pose et attitude ; ceux-là seuls comptent qui surgissent de nous malgré nous. Ne vaut que l’inévitable, ce qui relève de nos infirmités et de nos épreuves, de nos impossibilités en somme. Emil Cioran, La Chute dans le temps, 1964, in Œuvres, (Quarto Gallimard, 1995), p. 1098 Extraits - Archive « Conscience du néant » (source : Entretien inédit avec Emil CIORAN enregistré en 1989 - Archive Bergson (source : Des idées et des hommes, 1950, présenté par Jean Amrouche) - Archive « Sceptique violent » (source : Des idées et des hommes, 1950, présenté par Jean Amrouche) Lectures - Emil Cioran, Précis de décomposition, , 1949, in Œuvres, (Quarto Gallimard), 1995, p. 582-583 - Emil Cioran, La Chute dans le temps, 1964, in Œuvres, (Quarto Gallimard), 1995, p. 1098 Références musicales - Piazzola, Le Grand Tango - Les Sales Majestés, Je suis fier Bibliographie "Cioran et Valéry. L'attention soutenue", Classiques Garnier, 2016, Nicolas Cavaillès et Barbara Scapolo "Les huit enfants Schumann", Du Sonneur, 2016, Nicolas Cavaillès.
+ Lire la suite
Stockard30 août 2017
video
Emil Cioran (3/4) : Rire du pire.

Les Nouveaux Chemins de la connaissance Date de diffusion : 21.12.2016 Invité : Aurélien Demars : enseigne la philosophie à l'Université Jean Moulin Lyon 3 et à l'Université de Savoie « Se débarrasser de la vie, c’est se priver du bonheur de s’en moquer. » Savourez ce matin l'humour noir de Cioran : un rire qui rit du pire, mais un rire toujours lucide. Qu'un regard lucide et triste parvienne à rire de sa condition, c'est ce que nous montre le drôlement triste Emil Cioran aujourd'hui. Le texte du jour « Parmi les penseurs qui, tel Nietzsche ou saint Paul, eurent le goût et le génie de la provocation, une place non négligeable revient à Joseph de Maistre. Haussant le moindre problème au niveau du paradoxe et à la dignité du scandale, maniant l’anathème avec une cruauté mêlée de ferveur, il devait créer une œuvre riche en énormités, un système qui ne laisse pas de nous séduire et de nous exaspérer. L’ampleur et l’éloquence de ses hargnes, la passion qu’il a déployée au service de causes indéfendables, son acharnement à légitimer plus d’une injustice, sa prédilection pour la formule meurtrière, en font cet esprit outrancier qui, ne daignant pas persuader l’adversaire, l’écrase d’emblée par l’adjectif. Ses convictions ont une apparence de grande fermeté : aux sollicitations du scepticisme, il sut répondre par l’arrogance de ses préventions, par la véhémence dogmatique de ses mépris. […] Envions la chance, le privilège qu’il eut de dérouter et ses détracteurs et ses fervents, d’obliger les uns et les autres à se demander : fit-il vraiment l’apologie du bourreau et de la guerre ou se borna-t-il seulement à en reconnaître la nécessité ? dans son réquisitoire contre Port-Royal, exprima-t-il le fond de sa pensée ou céda-t-il simplement à un mouvement d’humeur ? où finit le théoricien, où commence le partisan ? était-ce un cynique, était-ce un emballé, ou ne fut-il rien d’autre qu’un esthète fourvoyé dans le catholicisme ? » - Emil Cioran, Exercices d’admiration, « Joseph de Maistre », 1986, dans Œuvres, Gallimard, Bibliothèque de la Pléiade, 2011, p.1131-1132 Lectures - Clément Rosset, La Force majeure, « Post-scriptum : le mécontentement de Cioran », (Minuit, 1983( - Emil Cioran, Exercices d’admiration, « Joseph de Maistre », 1986, dans Œuvres, (Gallimard, Bibliothèque de la Pléiade, 2011), p.1131-1132 -Emil Cioran, Le Crépuscule des pensées, III, dans Œuvres, (Gallimard, « Quarto »), p.375-376 - Henri Bergson, Le Rire, chapitre III « Le comique de caractères », 1901, (PUF, 2012) Extraits - Archive Desproges (source : Les chroniques de la haine ordinaire, France inter, 01/04/1986) - Archive « Suicide » (source : Entretien littéraire, RTBF, 04/04/1973) - Archive « Sagesse du cimetière » (source : Démiurge : Emil Cioran, Radio France, 1989) Références musicales - Paolo Conte, Come Di - Kenny Drew Trio, Weird nightmare - Tony Murana, Amigo Piazzola Bibliographie "Cioran, archives paradoxales, nouvelles approches critiques", Classiques Garnier, 2015 "Oeuvres", Gallimard/ Bibliothèque de la Pléiade, 2011, Emil Cioran.
+ Lire la suite





Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox



Quiz Voir plus

Sartre t'apprendra !

Quelle est la date de naissance de Jean-Paul Sartre ?

Le 21 juin 1895
Le 21 juin 1905
Le 21 juin 1915

10 questions
33 lecteurs ont répondu
Thèmes : culture générale , littérature , écrivain homme , philosopheCréer un quiz sur cet auteur