AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet

Note moyenne 4.28 /5 (sur 123 notes)

Nationalité : France
Biographie :

Emma S. James est auteure de romance.

Elle se lance dans l'aventure de l'autoédition la tête remplie de rêves. Emma est passée par tous les thèmes de littérature avant d'avoir un réel coup de cœur pour les romances.

Son premier roman "Au milieu des pistes" (2019) est une comédie romantique de Noël feel-good qui saura contenter les adeptes de ce genre.

page Facebook : https://www.facebook.com/Emma-James-Auteure-109183450494243/
Instagram : https://www.instagram.com/emma.s.james_auteure/

Source : www.hugopublishing.fr
Ajouter des informations
Bibliographie de Emma S. James   (4)Voir plus

étiquettes

Citations et extraits (28) Voir plus Ajouter une citation
"Intriguée, je décide d'entrer. Depuis que je suis à Galway, le goût de la lecture est revenu. Je l'avais perdu à cause de mon ex, qui ne supportait pas que je passe des heures à lire au lieu de "m'occuper" de lui. Si j'avais su, je n'aurais jamais arrêté.

Avant, j'étais capable de dévorer un livre en l'espace de deux ou trois heures. Dès que je me plonge dans une histoire, rien ne peut m'en sortir. Les mots possèdent le pouvoir de toucher l'être le plus abject. Ils permettent de nous évader de notre quotidien et d'avoi du recul sur ce qui compte réellement ou non. Rien n'égale le pouvoir des mots.

L'air de Galway me donne même envie de reprendre l'écriture..."

https://bouquinebook.wordpress.com/2020/10/20/under-the-rain-emma-s-james/
Commenter  J’apprécie          10
Chapitre 2 :
Roméo
«… Les éclairs que son regard me lance font tressauter ma queue. Le mot « parfaite » a l’air d’être une insulte pour elle. Un caprice de petite fille. Pourtant, elle respire la perfection dans la manière dont elle s’habille et se comporte.
Je juge sans creuser comme le bon hypocrite que je suis. Il vaut mieux pour elle que je ne m’approche pas et qu’elle me déteste. Je ne suis que de passage dans sa vie, autant ne pas la gâcher.
– Non, c’est vrai, tu ne l’es pas, asséné-je.
Elle fronce les sourcils, méfiante.
– Poitrine sans intérêt, des hanches larges, jambes lourdes, yeux trop immenses. Tu es d’une banalité affligeante, disgracieuse, rien d’attirant, craché-je en la détaillant de bas en haut, plein de dégoût.
Elle écarquille les yeux, choquée. La pauvre, elle n’a encore rien vu. Je peux être d’une cruauté sans nom quand je suis en forme. Et aujourd’hui, c’est le cas.
– Tu n’es qu’une pâle imitation de la vieille snob qui te sert de grand-mère, ajouté-je, méprisant.
Talia fait tomber le coton et le désinfectant sur le carrelage de la salle de bains, offusquée par mes mots. Pendant plusieurs secondes, elle semble ailleurs, torturée, fragile, en pleine bataille avec ses pensées. J’en viens à m’en vouloir, surtout lorsque des larmes naissent au coin de ses beaux yeux.
Mais elle change d’expression et pose un regard incendiaire sur moi qui me retourne le bide. Cette flamme dans ses yeux est vive, excitante, prête à tout ravager sur son passage.
– Va te faire foutre, gueule-t-elle. Je préfère être comme je suis qu’être une pâle imitation de rebelle à la con qui se bourre la gueule uniquement pour attirer l’attention de sa maman chérie ! Tu es pathétique, un cliché de bad boy minable en manque d’amour !
Elle sort de la salle de bains comme une furie tout en m’insultant une dernière fois de petite bite.
Je ne peux réprimer un sourire, amusé par la fougue de sa repartie. La bêcheuse devient intéressante.
Que le jeu commence …»
Commenter  J’apprécie          00
 Je suis sur le point de m’excuser lorsqu’elle ouvre la bouche :

– Tu sais quoi ? Reprends-la, ta putain de chemise !
– Quoi ?
– Je préfère être à poil plutôt que de porter le vêtement du plus gros enfoiré que cette terre ait porté ! 
Commenter  J’apprécie          20
Extrait :

Chapitre 4 :
Faye
« … Ma maladresse légendaire a une nouvelle fois frappé et j’aurais préféré qu’elle intervienne à un autre moment, pas en plein pub. Je viens de faire tomber toute une commande sur moi, tout ça parce que je ne suis pas capable de marcher correctement.
Bravo, Faye, tu te surpasses de jour en jour !
– Putain, grogne une voix grave.
Je n’ose même pas lever les yeux. Je ne vois qu’un tee-shirt noir qui cache un torse musclé. Le visage est-il aussi appétissant que le corps ? Parce que, bon sang, je peux apercevoir le dessin de ses abdominaux à travers !
– Tu ne peux pas regarder où tu mets les pieds ?!
Le ton qu’il emploie ne me plaît pas du tout. J’ai l’impression d’être une gamine de 10 ans qui se fait réprimander par ses parents.
– Hé ! Je n’ai pas fait exprès, m’énervé-je en relevant la tête.
Merde !
L’affronter du regard n’est pas ma meilleure idée. Je suis face à un homme immense et déroutant, à la beauté sauvage. Cheveux châtains, épais et ébouriffés. Sa barbe fournie lui mange la moitié du visage et lui donne un côté ours des cavernes qui ne prend pas soin de lui. Malgré tout, je parviens à voir ses lèvres charnues et attirantes. Je ne distingue pas la couleur de ses yeux. Marron, vert foncé ? Je ne saurais trancher.
Je soutiens le regard, décidée à ne pas me laisser intimider par cet homme aussi sexy qu’effrayant...»
Commenter  J’apprécie          00
"Beaucoup prétendent être ouverts d'esprit : or, une femme célibataire qui enchaîne les conquêtes restera toujours quelqu'un de facile, pour eux. La plupart font semblant d'être de ton côté et t'encouragent même à faire ce que tu veux de ta vie, mais, dès que tu as le dos tourné, ils te traitent de tous les noms et se complaisent à pourrir ta réputation. L'hypocrisie n'a aucune limite. M'en éloigner a été la meilleure décision de ma vie." (p.63)
Commenter  J’apprécie          10
Mon amour est assez fort pour nous deux, il l'a toujours été.
L'amour entre deux âmes sœurs ne meurt jamais, il grandit de jour en jour et, lorsque l'une d'elles disparaît, elle sait qu'elles se retrouveront dans une autre vie.
… Je t'attendrai dans notre prochaine vie, car nous nous retrouverons. Nous vivrons enfin la vie que nous avons tant désirée. En attendant, je te promets de patienter jusqu'à ce que tu me rejoignes car ta place est à mes côtés. Elle l'a toujours été.
… Je n'ai pas peur de la mort parce que je sais que je te retrouverais après.
À toi, pour toujours, Ta Rose.
Commenter  J’apprécie          00
Prologue :
Talia
«… D’ailleurs, il le dit le moins souvent possible, lui préférant mon surnom « Talia ». Tout le monde a pris l’habitude de m’appeler ainsi et j’en suis ravie.
– Talilah ? répète Roméo. C’est réellement ton prénom ?
Bon Dieu, sa voix ! Rauque, délicieuse, envoûtante, elle glisse sur moi lentement et laisse une traînée de frissons sur mon épiderme. Je n’aime pas ça.
– Oui, pourquoi ?
Le rictus mauvais sur ses lèvres ne me dit rien qui vaille.
– Eh bien, c’est la première fois qu’un prénom correspond aussi bien à la personne qui le porte.
Il marque une pause, me reluque de la tête aux pieds, mordille sa lèvre inférieure, puis balance sèchement :
– Il est aussi laid que sa propriétaire.
Je suis sans voix. Je ne m’attendais pas à ça. Le voilà le côté « rebelle » de Roméo. Piquer et provoquer pour se faire remarquer. …»
Commenter  J’apprécie          00
Dès que j’arrive devant eux, Wade s’éclipse en souriant. Bien je n’aurai pas à me battre contre lui.

Talia, elle, me regarde en haussant un sourcil. Elle se retient de sourire, satisfaite d’avoir réussi à m’attirer à elle.

Est-ce que je viens de foncer tout droit dans un piège ?
- Tu es venu critiquer ma façon de danser ? demande-t-elle en croisant les bras sur sa poitrine qui me fait de l’œil depuis des semaines.

Son parfum fruité s’immisce dans mes narines et me donne envie de plonger la tête dans son cou pour mieux en apprécier les effluves. Je pose une main au creux de ses reins et l’attire contre mon torse, possessif. Elle lâche un cri de surprise, qui me fait sourire.

Fini de jouer….
Commenter  J’apprécie          00
La connasse ! Elle m’a mis une béquille !

Elle récupère la balle pour la lancer à Jack, puis se penche vers moi, satisfaite de son coup bas.

– Tu devrais apprendre à courir sans tomber, se moque-t-elle.
Petite garce.
Commenter  J’apprécie          10
Une calamité.

Cette nana est une putain de calamité. Je n’ai jamais vu quelqu’un d’aussi maladroit de ma vie. Ce n’est pas humain de l’être autant. Elle doit le faire exprès pour qu’on la remarque. Je l’ai observée une bonne partie de la soirée et je n’ai pas mis longtemps à comprendre quel genre de personne elle était : une emmerdeuse et un boulet. 
Commenter  J’apprécie          00

Acheter les livres de cet auteur sur
LirekaFnacAmazonRakutenCultura

Lecteurs de Emma S. James (161)Voir plus

Quiz Voir plus

Toute la pluie tombe sur moi....

Une pluie violente ne tarda pas à assaillir les voyageurs ; au-dessous d’eux, les chemins coupés par des « nullahs », sortes de torrents momentanés, devenaient impraticables, embarrassés d’ailleurs de buissons épineux et de lianes gigantesques. On saisissait distinctement ces émanations d’hydrogène sulfuré dont parle le capitaine Burton.

Gaston Leroux, Le mystère de la chambre jaune
François Villon, La ballade des pendus
Jules Verne, 5 semaines en Ballon
Émile Zola, Madelaine Férat
Octave Mirbeau, Journal d'une femme de chambre

10 questions
29 lecteurs ont répondu
Créer un quiz sur cet auteur

{* *} .._..