AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio

Note moyenne 4.41 /5 (sur 74 notes)

Nationalité : France
Né(e) : 1980
Biographie :

Emma Scott, de son nom de plume, a commencé par écrire de la poésie, depuis l’âge de 12 ans jusqu’à publier trois recueils de poèmes chez Jacques André Éditeur en 2006.

"Ça reste entre nous…" (2012) est son premier roman, bientôt suivi par "Entre nous, la famille s’agrandit !" (2013).

son site : http://emma-scott.net/
son blog : http://30ans-et-quelques.over-blog.com/

Ajouter des informations
Bibliographie de Emma Scott   (8)Voir plus

étiquettes

Citations et extraits (29) Voir plus Ajouter une citation
Kochka94   10 décembre 2020
Un jour ou l'autre de Emma Scott
— C’était bien ?



— Tu ne peux pas le dire ?



— Ne fais pas le malin, je suis néophyte.



— Ça ne s’est pas vu, affirma-t-il, en tenant ma mâchoire et m’embrassant, puis croisant mon regard, inébranlable. Silas, merde, c’était parfait. Je n’ai jamais…



Il déglutit.



— Je n’ai jamais eu l’impression que c’était… réciproque, dans le passé, tu vois ?



Il secoua la tête lorsque j’écarquillai les yeux de colère et d’inquiétude.



— J’ai consenti, j’ai donné mon accord. Mais ce n’était pas ce que ça aurait dû être. Jamais. Jusqu’à ce soir.



Je n’avais pas de mots pour décrire l’émotion qui m’envahissait, piquait mes yeux et serrait ma gorge. À la place, j’embrassai Max, fortement et profondément, et je le serrai fermement. Pour le protéger. Je jurai de me charger de la prochaine personne qui essayerait de lui faire du mal.



J’aurai dû savoir que je serais cette personne.
Commenter  J’apprécie          20
LiliMatoline   28 août 2020
Un jour ou l'autre de Emma Scott
Chapitre 4 :

Silas

« — Merde.

Je jetai un coup d’œil sur le siège passager où Max avait été assis. Max. Je ne lui avais même pas fait la courtoisie de dire son nom. Je l’avais jeté hors de cette foutue voiture. Mes mains me démangeaient de faire demi-tour et de revenir et…

Quoi ? Mais à quoi penses-tu, bon sang ?

Je pensais à Max.

Il occupait mes pensées depuis que je l’avais vu pour la première fois l’autre soir à la réunion des NA où j’avais juré de ne jamais retourner. Mais j’y étais retournée. J’avais partagé, merde, parce que…

Je suis pathétique et totalement faible.

Défectueux.

J’arrêtai la voiture. La route devant moi était noire, les réverbères la parsemant d’une pluie argentée Je pouvais faire machine arrière. Me rendre à la prochaine réunion. Trouver Max et lui dire…

Lui dire quoi ?...»
Commenter  J’apprécie          10
Bookoholic   14 janvier 2021
Un jour ou l'autre de Emma Scott
I𠆝 rather be shit-poor and happy with the man I love than rich and miserable and drowning in lies.
Commenter  J’apprécie          30
LiliMatoline   24 avril 2019
All in, tome 2 : Mon univers de Emma Scott
Prologue :

THEO

«…

— Quand est-elle partie ?

La dame me regarda en fronçant les sourcils, me jaugeant visiblement.

— Il y a deux jours. C’était comme si elle s’enfuyait en douce, en volant ses propres affaires. Elle était très nerveuse.

Mon cœur se serra, un affreux pressentiment me submergeant.

— Elle a emporté des affaires avec elle ?

— Des cartons, des valises, répondit la vieille dame en lissant sa robe de chambre fleurie. Et puis ces étranges bouteilles qui ont des ficelles qui sortent du bouchon. Je ne sais pas à quoi diable…

— Ce sont des lampes, dis-je, la voix éteinte. Elles sont faites avec des vieilles bouteilles de whisky.

— Si vous le dites.

Je frottai la barbe naissante sur ma mâchoire. Je n’étais plus tendu, le chagrin envahissant maintenant chaque ^parcelle de mon corps.

— Elle m’a laissé une lettre, poursuivit la voisine. Elle m’a dit qu’il fallait que je la donne à Beverly, Teddy ou Henry Fletcher.

Elle m’observa attentivement.

— Vous êtes l’une de ces personnes.

— Je suis Theo Fletcher, répondis-je en m’éclaircissant la gorge. Elle m’appelle Teddy. Elle m’appelait. Enfin, elle m’appelle.

— NE bougez pas.

La dame rentra chez elle et revint rapidement avec une feuille de papier pliée en deux. Je déchiffrai rapidement les mots.

Je ne peux pas rester ici. J’ai essayé, mais c’est trop dur. Je vous aime tous. Je suis désolée.

Kacey.

Le petit mot m’échappa et tomba par terre comme une feuille morte, planant quelques seconde avant d’atterrir à mes pieds. La dame dit quelque chose d’une voix douce puis referma la porte de chez elle. Je restai planté dans le couloir, le regard braqué sur la porte de l’appartement de Kacey.

Je suis désolé, Jonah, pensai-je, les mots résonnant de plus en plus fort à chacun de mes battements de cœur.

Je n’avais qu’une chose à faire. Même pas. La moitié d’un. Et j’avais échoué.»
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
LiliMatoline   28 août 2020
Un jour ou l'autre de Emma Scott
Chapitre 3 :

Max

« … Je fis de mon mieux pour leur accorder toute mon attention, mais je ressentais une attraction gravitationnelle sur le type du fond.

Reprends-toi. Tu es un moine autoproclamé et tout en lui crie : va te faire foutre.

Mais il était revenu. Je pensais ne jamais le revoir, et le voilà revenu afin de tenter une nouvelle fois sa chance.

Bon pour toi, mec.

— Quelqu’un d’autre aimerait-il partager ? demanda Diane, s’adressant à l’assemblée.

La foule n’était pas bavarde ce soir-là. Moi non plus. La pièce devint silencieuse.

— Bien sûr.

Les mots tombèrent dans le silence, venant de la voix basse et profonde...»
Commenter  J’apprécie          10
LiliMatoline   20 mars 2021
Une vie de 5 minutes de Emma Scott
Chapitre 1 :

Jim

«… — Cela fait combien de temps ?

— Deux ans, mademoiselle Hughes, dit Rita. Les médecins travaillent sur votre cas.

— D’accord, reprit Thea en prenant une grande inspiration, cramponnée au bras de l’infirmière. Ils vont finir par trouver ce qui ne va pas chez moi.

Rita sourit et désigna du menton la toile suspendue au mur.

— C’est ravissant, n’est-ce pas ?

Thea se détendit, le sourire revenant sur ses lèvres.

— Tout à fait. Regardez comme la lumière brille sur la courbe de la pomme. N’est-ce pas magnifique ? demanda-t-elle en se tournant vers moi.

Je hochai la tête, incapable de la quitter des yeux.

— Oui, magnifique.

Son sourire était rayonnant. Elle me tendit la main.

— Bonjour, je m’appelle Thea Hughes.

— Jim Whelan, murmurai-je.

Je pris instinctivement sa main. J’avais l’impression d’assister à la scène plutôt que de la vivre.

Qu’est-ce qui venait de se passer ?

Thea me donna une poignée de main franche et ferme.

— Ravie de faire ta connaissance, Jim.

Rita s’éclaircit la voix.

— Tu dois être le nouvel aide-soignant.

— Je commence lundi.

— Je m’appelle Rita Soto, me dit-elle en m’adressant un sourire chaleureux. Bienvenue à Blue Ridge.

Elle se tourna vers la réception, les sourcils froncés.

— Je vois que Jules a encore pris une pause cigarette. Merci d’avoir tenu compagnie à mademoiselle Hughes.

— Pas de problème, dis-je, incapable de regarder Thea.

J’avais mal aux yeux.

— Je vais y aller, ajoutai-je.

— Au revoir, Jim, lança Thea. On se revoit bientôt ?

Je m’immobilisai. C’était la question que j’allais lui poser.

Tu connais déjà la réponse, gros débile, ricana Doris dans ma tête. Tu vas la voir tous les jours. Tous. Les. Jours. ... »
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Labibliophiliedalaine   15 avril 2020
Comment sauver une vie de Emma Scott
« – Je sais, tu dois avoir l’impression que je suis cinglée, mais je détestais cet appartement. Quand je pense à la vie idéale que je voudrais avoir, je n’imagine pas une belle maison bien close. Je ne veux pas de ça. Je n’ai pas besoin de beaucoup d’argent ou de biens. Je veux juste une petite maison, quelque part proche d’une belle montagne ou d’une forêt, d’un lac, près desquels je me réveillerais le matin et que je verrais quand j’écrirais. Je n’ai pas besoin de beaucoup. Une petite vie, tu vois ?



– Oui, je vois très bien. »
Commenter  J’apprécie          10
LiliMatoline   17 avril 2020
Comment sauver une vie de Emma Scott
Chapitre 1 :

Jo

« … Je ressentis soudain une sensation de chaleur, peut-être un rayon de soleil qui entrait par la fenêtre. Sauf que je n’étais pas assise près d’une fenêtre.

Je jetai un coup d’œil à Evan Salinger. Il ne me regardait pas ; il avait la tête baissée, le regard braqué sur son livre. Mais cela provenait de lui. Je le sentais, même si ce que je disais n’avait pas grand sens. Je le savais fort bien. Mais j’avais l’impression qu’Evan Salinger m’observait sans me regarder.

— Arrête ça, chuchotai-je.

— Désolé, répondit-il sur le même ton.

Il n’était pas étonné par ma requête. Il avait compris ce que je lui demandais même si moi je ne savais pas exactement ce que je souhaitais qu’il arrête. C’était super bizarre. Soudain, j’eus l’impression que quelque chose se refermait. Comme si un nuage passait devant un rai de lumière. Je frissonnai ; la sensation qu’Evan me portait toute son attention disparut.

OK, c’était plus que bizarre.

Est-ce que cela contribuait à sa réputation de timbré ? Il dégageait de drôles d’ondes, c’était un fait. C’était incompréhensible et provenait probablement de mon imagination. Mais ce n’était pas très grave. Pas grave du tout même, maintenant que j’y réfléchissais.»
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
LiliMatoline   30 octobre 2020
Sugar & Love de Emma Scott
Chapitre 1 :

Nikolai



« … Je me demandais de plus en plus souvent pourquoi je continuais à m’embêter avec ces tatouages et ces parties de poker… ou quoi que ce soit d’autre.



Tu joues au poker pour subvenir à tes besoins, me souffla une petite voix pathétique dans ma tête : mon propre instinct de conservation qui était en train de disparaître.



Je ne vivais pas. J’étais dans un voyage sans fin et sans destination. J’avais vingt mille dollars de gain planqués dans un coffre pour une raison que j’ignorais, mais j’avais besoin de continuer à faire grossir mon pactole. Pour un gros droit d’entrée, peut-être ? La plus grosse partie de ma vie ? La dernière partie de ma vie ? Une partie de poker qu’on jouerait à la roulette russe ?



Si je gagnais, je continuerais.



Si je perdais…



Tu devrais arrêter de penser à ça avant de faire une connerie.



Je retirai ma main du couteau et récupérai mon blouson. Il fallait que je trouve un club. Un endroit où je ne serais pas seul. Où je serais entouré par d’autres personnes, mais leurs odeurs, leurs couleurs et leurs pensées seraient atténuées par leur eau de toilette, les pulsations de la musique et les lumières clignotantes…»
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
gabrielleviszs   03 avril 2021
Une vie de 5 minutes de Emma Scott
Elle se figea.

— Je ne suis pas d’accord avec vous. Ma reconnaissance est la seule raison pour laquelle vous êtes encore là, monsieur Whelan.

Je n’accompagnai pas Thea dans sa SAF, ce jour-là. Je ne le ferais jamais plus. Je devais me satisfaire du fait que la nouvelle docteure était intéressée par le cas de Thea. Mais l’idée que j’allais travailler sous le même toit qu’elle sans pouvoir lui parler était une forme de torture.

Seigneur, j’étais vraiment un harceleur qui foutait la trouille.

Peut-être que Delia aurait dû exiger qu’on me vire finalement.

Je devrais faire ce dont elle avait envie : partir. Recommencer ailleurs. Faire profil bas et ne faire que mon job.

Rita et Alonzo protestèrent énergiquement contre le diktat de Delia dans la salle de restauration après le repas.

— Quelle connerie, dit Alonzo. Je vais lui parler.

— Tu as déjà rencontré Delia Hughes ? demandai-je avec ironie. Laisse tomber. Ma place ici ne tient déjà qu’à un fil…

— Mais après la façon dont tu as sauvé Thea ? dit Rita...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00

Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox



Quiz Voir plus

Les explorateurs (de Marco Polo à Paul-Émile Victor)

De 1297 à 1298, dans sa prison à Gênes, Marco Polo dicte à l'écrivain Rustichello de Pise, son compagnon de cellule, le récit de ses voyages connu sous le nom "Le livre des Merveilles" ?

Vrai
Faux

20 questions
2 lecteurs ont répondu
Créer un quiz sur cet auteur